Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Brésil : une cyber-présidentielle sous tension

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

  • Des milliers de pacifistes manifestent à Moscou contre la guerre en Ukraine

    En savoir plus

  • De Paris à New York, les défenseurs du climat se mobilisent

    En savoir plus

  • Pas de zone tampon sans respect du cessez-le-feu, exige l’armée ukrainienne

    En savoir plus

  • Ashraf Ghani succède à Hamid Karzaï à la présidence afghane

    En savoir plus

  • Attentat à la bombe près du ministère des Affaires étrangères au Caire

    En savoir plus

  • Vidéo : la Turquie "débordée" par l’afflux de réfugiés kurdes de Syrie

    En savoir plus

  • Filière jihadiste lyonnaise : cinq personnes mises en examen et écrouées

    En savoir plus

  • L’opposant Mikhaïl Khodorkovski envisage de gouverner la Russie

    En savoir plus

  • Sanaa instaure un couvre-feu, l'ONU annonce un accord de sortie de crise

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Bruxelles déjoue un projet d'attentat jihadiste à la Commission européenne

    En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

  • Assaut mortel de Boko Haram à Mainok dans le nord du Nigeria

    En savoir plus

  • Les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Après 47 ans d'attente, le Cameroun accueillera la CAN en 2019

    En savoir plus

  • Air France : la grève des pilotes prolongée jusqu'au 26 septembre

    En savoir plus

  • Migrants à Calais : Londres débloque 15 millions d'euros

    En savoir plus

Israël: l'amical du Maccabi Haifa en Autriche finalement déplacé

AFP

Des joueurs du Maccabi Haifa s'entraînent à Alkmaar aux Pays-Bas, le 27 novembre 2013, à la veille d'un match d'Europa LeagueDes joueurs du Maccabi Haifa s'entraînent à Alkmaar aux Pays-Bas, le 27 novembre 2013, à la veille d'un match d'Europa League

Des joueurs du Maccabi Haifa s'entraînent à Alkmaar aux Pays-Bas, le 27 novembre 2013, à la veille d'un match d'Europa LeagueDes joueurs du Maccabi Haifa s'entraînent à Alkmaar aux Pays-Bas, le 27 novembre 2013, à la veille d'un match d'Europa League

La rencontre amicale du club israélien du Maccabi Haifa samedi en Autriche prévue à l'origine à Kirchbichl se déroulera à Leogang, à la suite des incidents intervenus pendant un premier amical du Maccabi, ont indiqué vendredi les organisateurs du camp d'entraînement.

"Le match aura lieu à Leogang à 17h (locales, 15H00 GMT)", a indiqué à l'AFP le responsable du camp d'entraînement SLFC Soccer, Hannes Empl.

Plus tôt dans la matinée, le maire-adjoint de Kirchbichl Wilfried Ellinger avait annoncé que son village de 5.500 habitants ne pouvait accueillir la rencontre, en raison de doutes sur la sécurité après "les incidents lors du dernier match de Haifa".

Leogang, village de 3.000 âmes situé à une soixantaine de kilomètres à l'ouest de Kirchbichl a été trouvé comme solution de rechange pour accueillir la rencontre qui doit opposer le Maccabi Haifa au club allemand de Paderborn, récent promu en 1re division.

Mercredi soir, le match amical entre le Maccabi Haifa et Lille (1re div. française) à Bischofshofen (centre de l'Autriche) avait été interrompu à la 85e minute. Vingt Autrichiens, pour la plupart d'origine turque, avaient envahi le terrain avec des drapeaux palestiniens et turcs, s'attaquant à des joueurs du Maccabi Haifa sans faire de blessés, d'après les premiers éléments de l'enquête de police.

Une enquête a été ouverte par le Bureau régional pour la défense de la Constitution (Landesamt für Verfassungsschutz) notamment pour incitation à la haine et perturbation et trouble à l'ordre public.

Le dispositif policier pour ce deuxième match amical du Maccabi Haifa cette semaine en Autriche doit être décidé par le ministère de l'Intérieur, a précisé Hannes Empl. "Peut-être qu'il y aura un peu plus de policiers que lors de la rencontre à Bischofshofen", a-t-il avancé sans pouvoir donner de chiffre précis.

Première publication : 25/07/2014