Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Brésil : une cyber-présidentielle sous tension

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

  • De Paris à New York, les défenseurs du climat se mobilisent

    En savoir plus

  • Ashraf Ghani succède à Hamid Karzaï à la présidence afghane

    En savoir plus

  • Le cessez-le-feu en Ukraine n’a encore rien d’effectif, selon l'Otan

    En savoir plus

  • Filière jihadiste lyonnaise : cinq personnes mises en examen et écrouées

    En savoir plus

  • Vidéo : la Turquie "débordée" par l’afflux de réfugiés kurdes de Syrie

    En savoir plus

  • Attentat à la bombe près du ministère des Affaires étrangères au Caire

    En savoir plus

  • L’opposant Mikhaïl Khodorkovski envisage de gouverner la Russie

    En savoir plus

  • Sanaa instaure un couvre-feu, l'ONU annonce un accord de sortie de crise

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Bruxelles déjoue un projet d'attentat jihadiste à la Commission européenne

    En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

  • L’Ukraine et les séparatistes signent un mémorandum pour garantir le cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Assaut mortel de Boko Haram à Mainok dans le nord du Nigeria

    En savoir plus

  • Les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Après 47 ans d'attente, le Cameroun accueillera la CAN en 2019

    En savoir plus

  • Air France : la grève des pilotes prolongée jusqu'au 26 septembre

    En savoir plus

  • Migrants à Calais : Londres débloque 15 millions d'euros

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : l'enquête n'a mené à "aucune piste privilégiée"

    En savoir plus

Jeux du Commonwealth: un Malais affiche son soutien à Gaza

AFP

Le cycliste sur piste malais Azizulhasni Awang aux Jeux du Commonwealth à Glasgow, le 24 juillet 2014Le cycliste sur piste malais Azizulhasni Awang aux Jeux du Commonwealth à Glasgow, le 24 juillet 2014

Le cycliste sur piste malais Azizulhasni Awang aux Jeux du Commonwealth à Glasgow, le 24 juillet 2014Le cycliste sur piste malais Azizulhasni Awang aux Jeux du Commonwealth à Glasgow, le 24 juillet 2014

Un cycliste sur piste malais participant aux Jeux du Commonwealth à Glasgow a été officiellement menacé d'exclusion après avoir affiché sur ses gants son soutien à la cause palestinienne et à Gaza, ont annoncé vendredi les organisateurs.

"Toute forme de protestation est inappropriée sur les sites des jeux. En dehors, nous respectons le droit d'opinion de chacun. Il a été fortement réprimandé par sa fédération et s'est excusé. S'il recommence, il sait que son accréditation lui sera retirée", a expliqué Mike Hooper, directeur général de la Commonwealth Games Federation (CGF).

Azizulhasni Awang, cycliste de 26 ans surnommé la +fusée de poche+, avait jeudi porté des gants sur lesquels était écrit la mention "Save Gaza".

Il a été averti vendredi avant de prendre part à son quart de finale du sprint messieurs individuel.

"Je m'excuse auprès des gens qui ont mal interprété mon message, a réagi ensuite le jeune homme sur son compte Facebook. Cela n'avait rien à voir avec la politique. Du fond du coeur je voulais juste exprimer mon souci humanitaire. Depuis quand l'humanitaire est-il considéré comme de la politique?"

"Mais je m'excuse auprès de ceux qui pense que j'ai mal agi. J'ai reçu un avertissement aujourd'hui et je peux toujours concourir, mais sans mes gants +Save Gaza+. Merci à tous pour votre soutien", a-t-il ajouté.

Dans le conflit qui oppose actuellement les Palestiniens et les Israélien au sujet de la bande de Gaza, le chiffre des 800 morts côté palestinien a été dépassé vendredi alors que les Etats-Unis mettent pression sur les belligérants pour qu'ils acceptent un cessez-le-feu humanitaire de longue durée et engagent des pourparlers.

Première publication : 25/07/2014