Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

#ActuElles

Angélique Kidjo : la voix des Africaines

En savoir plus

  • Vidéo : Le difficile retour des musulmans de Bangui dans leur quartier de PK5

    En savoir plus

  • Tunisie : Le président Moncef Marzouki candidat à sa réélection

    En savoir plus

  • Ebola : Cuba fait perdurer la tradition de l’entraide médicale

    En savoir plus

  • Grande Guerre : les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Libération des otages turcs enlevés dans le nord de l'Irak

    En savoir plus

  • États-Unis : un intrus arrêté à la Maison blanche

    En savoir plus

  • L’Ukraine et les séparatistes signent un mémorandum pour garantir le cessez-le-feu

    En savoir plus

  • De Fantômas à Luc Besson, Gaumont dévoile ses trésors d'hier et d'aujourd'hui

    En savoir plus

  • Sarkozy : un retour attendu et longuement préparé

    En savoir plus

  • Le Tchad accuse l'ONU d'utiliser ses soldats comme "bouclier" au Mali

    En savoir plus

  • Washington et Téhéran discutent à New York de la lutte contre l'EI

    En savoir plus

  • Ebola : les 6,5 millions d'habitants de Sierra Leone assignés à résidence

    En savoir plus

  • Irak : la France opère ses premiers raids aériens contre les jihadistes de l'EI

    En savoir plus

  • Wall Street : début en fanfare pour le géant chinois Alibaba

    En savoir plus

  • Le Premier ministre écossais annonce sa démission au lendemain du référendum

    En savoir plus

  • Quand Hollande se targue d’influencer la politique économique européenne

    En savoir plus

Le nouveau président slovaque verse son premier salaire aux pauvres

AFP

Le président slovaque Andrej Kiska visite la Cathédrale Saint-Guy de Prague, le 9 juillet 2014Le président slovaque Andrej Kiska visite la Cathédrale Saint-Guy de Prague, le 9 juillet 2014

Le président slovaque Andrej Kiska visite la Cathédrale Saint-Guy de Prague, le 9 juillet 2014Le président slovaque Andrej Kiska visite la Cathédrale Saint-Guy de Prague, le 9 juillet 2014

Le nouveau président slovaque, Andrej Kiska, un millionnaire philanthrope, a versé son premier salaire à dix Slovaques, pauvres ou malades, à travers le pays, a annoncé son porte-parole, vendredi.

"Huit familles recevront 537,60 euros par virement bancaire. Dans les deux autres cas, le président a déjà envoyé la même somme par mandat postal car (ces familles) n'ont pas de comptes bancaires", a déclaré le porte-parole, Peter Petrus, sur le site internet www.pluska.sk.

Le salaire du nouveau chef de l'Etat s'est chiffré à 5.376 euros en juin, selon M. Petrus.

Les bénéficiaires de ces aides, choisis par le président avec l'aide de plusieurs organisations caritatives, resteront anonymes, a indiqué le porte-parole.

Il y a parmi eux plusieurs personnes gravement malades, une femme vivant dans une situation financière précaire et un enfant malade, a-t-il ajouté sans autres précisions.

Novice en politique, Andrej Kiska, 51 ans, a pris officiellement ses fonctions le 15 juin, après avoir été élu au suffrage universel le 30 mars, battant largement au second tour le Premier ministre Robert Fico.

Peu après son élection, il a annoncé qu'il renoncerait à son salaire de chef de l'Etat pour la durée de son mandat de cinq ans, pour en faire don.

M. Kiska est le premier président sans passé communiste de ce pays qui a adhéré à l'Union européenne en 2004 et à la zone euro cinq ans plus tard.

Homme d'affaires, fondateur de plusieurs sociétés de micro-crédit, devenu philanthrope, M. Kiska est un centriste euro-enthousiaste qui a séduit les quelque 4 millions d'électeurs slovaques grâce à son image de bienfaiteur resté à l'abri de la corruption qui a éclaboussé ces dernières années la classe politique.

Première publication : 25/07/2014