Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Wikileaks dénonce les États utilisant des logiciels espions

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La confiance en peau de chagrin"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

"La grève à Air France doit s'arrêter"

En savoir plus

DÉBAT

Grand oral de Manuel Valls : confiance renouvelée mais majorité fragilisée ?

En savoir plus

DÉBAT

Immigration clandestine : l'Europe impuissante ?

En savoir plus

FOCUS

Immigration en Méditerranée : prêts à risquer leur vie pour rejoindre l’Europe

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Margaret Atwood, la reine du roman d’anticipation est de retour !

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

Vote de confiance : Manuel Valls sera-t-il soutenu par sa majorité ?

En savoir plus

TECH 24

Apple, IFA, cours de code : c'est la rentrée high-tech !

En savoir plus

  • Vidéo : dernier jour pour mobiliser les indécis sur le référendum en Écosse

    En savoir plus

  • Filière jihadiste : six personnes interpellées près de Lyon, des armes saisies

    En savoir plus

  • La première tranche de l'impôt sur le revenu bientôt supprimée ?

    En savoir plus

  • Barack Obama appelle le monde à "agir vite" face à Ebola

    En savoir plus

  • Loi anti-jihad : l’interdiction de sortie du territoire adoptée

    En savoir plus

  • Jack Ma et son Alibaba superstars de Wall Street

    En savoir plus

  • Premières élections démocratiques aux îles Fidji depuis 2006

    En savoir plus

  • Ligue des champions : le PSG se frotte au mythique Ajax

    En savoir plus

  • Valls obtient la confiance des députés malgré l'abstention des "frondeurs"

    En savoir plus

  • EI, EIIL, Daech, comment appeler les jihadistes en Irak et en Syrie ?

    En savoir plus

  • Au moins 67 Sud-Africains tués dans l'effondrement d'un immeuble à Lagos

    En savoir plus

  • Zinedine Zidane se verrait bien un jour sélectionneur des Bleus

    En savoir plus

  • Un obus tiré de Gaza vers Israël, le premier depuis la trêve

    En savoir plus

  • Didier Guillaume : "Le Medef se comporte très mal"

    En savoir plus

Manif interdite à Paris: Cazeneuve appelle les organisateurs "à renoncer"

AFP

Le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve à Paris le 25 juillet 2014Le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve à Paris le 25 juillet 2014

Le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve à Paris le 25 juillet 2014Le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve à Paris le 25 juillet 2014

Bernard Cazeneuve a appelé vendredi les organisateurs de la manifestation propalestienne prévue samedi à Paris, et interdite par la police, à "renoncer", a déclaré son entourage à l'AFP.

"J'appelle les organisateurs à renoncer à la manifestation de samedi", a déclaré le ministre de l'Intérieur en marge d'un déplacement à Mont-de-Marsan. "On sait à quels débordements a conduit la manifestation de samedi dernier", a-t-il rappelé, évoquant un "trajet à haut risque" proposé par les organisateurs.

"Je demande que la journée de demain (samedi) soit une journée de responsabilité et de recueillement", a-t-il ajouté, selon les propos rapportés par son entourage.

La manifestation propalestinienne initialement prévue samedi à Paris, à 15H00 place de la République, a été interdite vendredi par la préfecture de police.

Les organisateurs -les mêmes qui avaient appelé à la manifestation interdite du 19 juillet ayant dégénéré en violences dans le quartier parisien de Barbès- ont saisi la justice en urgence dans la foulée.

"On épuisera tous les recours juridiques", a affirmé Omar Alsoumi, membre du Palestinian Youth Movement, l'un des organisateurs de cette manifestation aux côtés notamment du NPA et du Parti des indigènes de la République (PIR).

Alain Pojolat, du NPA, s'est dit "stupéfait", alors que les organisateurs "devaient négocier aujourd'hui (vendredi) un parcours de manifestation". "Les arguments, c'est qu'il y aurait beaucoup de monde et qu'on serait incapables d'encadrer la manif", or "on aurait pu avoir 200 personnes pour le service d'ordre", a-t-il fait valoir.

Une source policière a confirmé à l'AFP que les négociations avec les organisateurs avaient achoppé sur le parcours notamment.

Mercredi, une manifestation parisienne en soutien aux Palestiniens, à l'appel du collectif national pour une paix juste et durable entre Palestiniens et Israéliens, s'est déroulée dans le calme.

L'offensive israélienne à Gaza, qui en est à son 18e jour, a déjà fait plus de 820 morts côté palestinien et 33 côté israélien.

Première publication : 25/07/2014