Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Kilt ou double"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le référendum écossais, sujet sensible pour les médias britanniques

En savoir plus

DÉBAT

Organisation de l'État Islamique : s'allier avec l'Iran ?

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Guinée-Bissau : le président Vaz limoge le chef de l'armée

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : la force de l'ONU prend le relais de la force africaine

En savoir plus

DÉBATS POLITIQUES EN FRANCE

Vote de confiance : une victoire à l'arrachée pour Manuel Valls ?

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Une coalition internationale contre les jihadistes

En savoir plus

FOCUS

Référendum en Écosse : le poids des indécis

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Mange tes morts", une plongée dans l’univers des gitans

En savoir plus

  • Référendum en Écosse : la presse britannique veut sauver l'Union

    En savoir plus

  • Ajax - PSG : Lucas reconnaît avoir fait "une erreur"

    En savoir plus

  • Une volontaire française de MSF contaminée par Ebola au Liberia

    En savoir plus

  • Ukraine - Russie : Vladimir Poutine a-t-il remporté son bras de fer ?

    En savoir plus

  • Jack Ma et son Alibaba superstars de Wall Street

    En savoir plus

  • Élections en Tunisie : et revoilà les "amis" de Ben Ali

    En savoir plus

  • Des jihadistes enlèvent un soldat libanais près de la frontière syrienne

    En savoir plus

  • Nigeria : au moins dix morts dans une attaque contre une université

    En savoir plus

  • Un rapport dissèque les sommes records mises de côté par les entreprises

    En savoir plus

  • Ebola : l'épidémie pourrait avoir un impact économique "catastrophique"

    En savoir plus

  • Vidéo : l'épidémie d'Ebola menace la Centrafrique

    En savoir plus

  • Filière jihadiste : six personnes interpellées près de Lyon, des armes saisies

    En savoir plus

  • Loi anti-jihad : l’interdiction de sortie du territoire adoptée

    En savoir plus

  • Barack Obama appelle le monde à "agir vite" face à Ebola

    En savoir plus

  • La première tranche de l'impôt sur le revenu bientôt supprimée ?

    En savoir plus

  • Premières élections démocratiques aux îles Fidji depuis 2006

    En savoir plus

  • Valls obtient la confiance des députés malgré l'abstention des "frondeurs"

    En savoir plus

Mission de Valls en Nouvelle-Calédonie: "très utile" selon le député Gomes (UDI)

AFP

Le député Philippe Gomes (UDI), en octobre 2013 à ParisLe député Philippe Gomes (UDI), en octobre 2013 à Paris

Le député Philippe Gomes (UDI), en octobre 2013 à ParisLe député Philippe Gomes (UDI), en octobre 2013 à Paris

Le député Philippe Gomes (UDI) a qualifié vendredi de "très utile" la mission d'écoute et de conseil récemment nommée par Manuel Valls dans le cadre de la préparation de l'avenir institutionnel de la Nouvelle-Calédonie, en cours de décolonisation.

"C'est une mission très utile, les personnes qui en ont la charge ont prouvé au cours de leur carrière leur aptitude au compromis et elles ont été immergées dans la complexité calédonienne, à différents moments de son histoire", a-t-il déclaré en marge d'une conférence de presse.

Le Premier ministre a annoncé la semaine dernière avoir confié à Alain Christnacht et Jean-François Merle, fins connaisseurs du dossier calédonien, une mission "d'écoute et de conseil" sur la fin de l'accord de Nouméa.

Cet accord, signé en 1998 entre l'Etat, les loyalistes et les indépendantistes kanak, prévoit la tenue d'un référendum d'autodétermination d'ici 2018.

La mission de MM.Christnacht et Merle a fait l'objet de différends entre l'Etat et Jean-Jacques Brot, haut-commissaire dans l'archipel qui a demandé à être démis de ses fonctions et a été remplacé mercredi en conseil des ministres par l'actuel préfet du Haut-Rhin.

L'UMP locale et nationale ont en outre dénoncé son "déséquilibre politique", stigmatisant "la sensibilité socialiste" des missionnaires.

"Ce sont des hauts fonctionnaires de qualité, patriotes et républicains et c'est avec eux que nous devons travailler", a également déclaré Philippe Gomes, refusant "tout procès en sorcellerie".

"Personne ne nous emmènera où on ne veut pas aller", a déclaré M.Gomes, chef de file du plus important parti loyaliste calédonien.

Il a en outre apporté son soutien à la suggestion de Manuels Valls de constituer "un groupe de travail" de députés et de sénateurs de toutes tendances pour "suivre en temps réel le travail (des chargés de mission) et y être associé".

Première publication : 25/07/2014