Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

Joseph Stiglitz : "Les politiques qui ont mené à la crise dominent toujours"

En savoir plus

L’EUROPE DANS TOUS SES ÉTATS

Un rappeur et un entrepreneur en quête d’identité européenne (partie 1)

En savoir plus

L’EUROPE DANS TOUS SES ÉTATS

Un rappeur et un entrepreneur en quête d’identité européenne (partie 2)

En savoir plus

FOCUS

Inde - Pakistan : une nouvelle génération prend les armes au Cachemire

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

De la Syrie à la Hongrie : une famille sur la route de l'exil

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Humour belge garanti dans "Le tout nouveau testament"

En savoir plus

FACE À FACE

Rentrée politique : les défis de François Hollande

En savoir plus

LE DÉBAT

Bonus, primes, retraites chapeaux... des "cadeaux" empoisonnés ?

En savoir plus

LE DÉBAT

Réforme de l’éducation : le gouvernement doit-il revoir sa copie ?

En savoir plus

SPORT

Tour de France : Navardauskas décroche une première victoire pour la Lituanie

© Eric Feferberg , AFP | Le cycliste lituanien Ramunas Navardauskas lors du Tour de France 2014.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 25/07/2014

Le coureur lituanien Ramunas Navardauskas a remporté la 19e étape du Tour de France, vendredi à Bergerac, au terme d’une course de 208,5 kilomètres marquée par plusieurs orages. L’Italien Vincenzo Nibali garde le maillot jaune.

C’est une première pour la Lituanie. En franchissant la ligne d’arrivée quelques secondes avant le peloton, vendredi 25 juillet à Bergerac, Ramunas Navardauskas (Garmin) est devenu le premier cycliste originaire de ce petit pays balte à remporter une étape du Tour de France.

L'Italien Vincenzo Nibali (Astana) a gardé le maillot jaune de leader à deux jours de l'arrivée au terme d’une 19e étape marquée par plusieurs orages.

Une chute collective, à l'entrée des trois derniers kilomètres, a fait perdre toute chance au maillot vert, le Slovaque Peter Sagan, retardé tout comme le Français Romain Bardet.

Navardauskas a précédé de 7 secondes l'avant-garde d'un premier peloton, réglé par l'Allemand John Degenkolb devant le Norvégien Alexander Kristoff.

Nibali toujours maillot jaune

L'échappée de cinq coureurs, les Français Cyril Gautier et Arnaud Gérard, le Suisse Martin Elmiger, le Néerlandais Tom-Jelte Slagter et l'Estonien Rein Taaramae, lancée dès les premiers kilomètres, s'est disloquée au seuil des 30 derniers kilomètres.

Slagter a tenté sa chance en solitaire sur les routes détrempées, mais il a été dépassé aux 13 kilomètres par Navardauskas, son coéquipier parti en contre-attaque dans la côte de Monbazillac.

Navardauskas, 26 ans, s'était classé 3e de la première étape à Harrogate.

Le rouleur lituanien, vainqueur du Circuit de la Sarthe en avril dernier, a gagné l'an passé une étape du Giro dont il a porté en 2012 le maillot rose pendant deux journées.

Le haut du classement est resté inchangé à la veille du contre-la-montre de Périgueux (54 km).

Avec AFP

Première publication : 25/07/2014

  • CYCLISME

    Tour de France : "Jicé" Péraud, routard sur le tard, à la conquête des cols

    En savoir plus

  • CYCLISME

    Tour de France : "Depuis le temps qu'un Italien n'a pas gagné !"

    En savoir plus

  • CYCLISME

    Tour de France : Thibaut Pinot, une dose de "combativité", une dose de "déconne"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)