Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Peres, entre hommages et critiques"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

La Deutsche Bank panique les marchés

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Y a-t-il un pirate dans la voiture?"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Donald Trump accuse Google de rouler pour Hillary Clinton

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Le Soudan accusé d'attaques chimiques au Darfour

En savoir plus

LE DÉBAT

Mondial de l'automobile : quel avenir pour la voiture ? (partie 2)

En savoir plus

LE DÉBAT

Mondial de l'automobile : quel avenir pour la voiture ? (partie 1)

En savoir plus

POLITIQUE

Primaire de la droite : semaine maudite pour Nicolas Sarkozy

En savoir plus

POLITIQUE

Présidentielle américaine : avantage Hillary Clinton

En savoir plus

Afrique

Crash du vol d'Air Algérie : 54 Français parmi les victimes

© Exclusivité France 2 | Premières images des débris de l'avion du vol AH5017

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 25/07/2014

Cinquante-quatre ressortissants français ont péri dans l'accident du vol AH5017 d'Air Algérie, a déclaré le ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius. Un précédent bilan faisait état de 51. Les causes du crash restent indéterminées.

Cinquante-quatre ressortissants français ont été tués dans l'accident du vol AH5017 d'Air Algérie qui s'est écrasé dans le nord du Mali dans la nuit du 23 au 24 juillet, a déclaré, vendredi, le ministre français des Affaires étrangères Laurent Fabius. Un précédent bilan faisait état de 51 Français tués. Il n'y a aucun survivant sur les 118 occupants à bord de l'avion qui devait relier Ouagadougou à Alger.

Parmi les victimes figurent "54 Français y compris les binationaux", a précisé le chef de la diplomatie française lors d'un point presse au Quai d'Orsay.

Vingt-et-une familles françaises concernées

Laurent Fabius a précisé que 21 familles françaises étaient concernées. Les autres victimes sont de 14 nationalités différentes.

"En ce qui concerne les causes, il est encore prématuré d'avancer une certitude absolue", a-t-il ajouté. Les autorités françaises écartent toutefois la piste de l'attentat à ce stade. Selon Armelle Charrier, journaliste France 24, "la piste météorologique" serait toutefois privilégiée.

Avec Reuters

 

Première publication : 25/07/2014

  • MALI

    Crash du vol AH5017 : des enquêteurs français attendus samedi au Mali

    En savoir plus

  • ALGÉRIE

    Crash du vol AH5017 : "Il est exclu de retrouver des survivants"

    En savoir plus

  • ALGÉRIE

    Vol AH5017 : l'hypothèse d'un tir de missile sol-air "quasiment impossible"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)