Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

#ActuElles

Angélique Kidjo : la voix des Africaines

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif : de Sarajevo à Guantanamo, l’itinéraire des six d’Algérie

En savoir plus

  • Sarkozy : un retour attendu et longuement préparé

    En savoir plus

  • Ebola : les 6,5 millions d'habitants de Sierra Leone assignés à résidence

    En savoir plus

  • Wall Street : début en fanfare pour le géant chinois Alibaba

    En savoir plus

  • Le Premier ministre écossais annonce sa démission au lendemain du référendum

    En savoir plus

  • Irak : la France opère ses premiers raids aériens contre les jihadistes de l'EI

    En savoir plus

  • Visé par une enquête, Zidane pourrait être privé de banc de touche

    En savoir plus

  • Sarkozy revient-il pour "tout changer" ou "se sauver" ?

    En savoir plus

  • Quand Hollande se targue d’influencer la politique économique européenne

    En savoir plus

  • Référendum en Écosse: les indépendantistes n'ont pas tout perdu

    En savoir plus

  • De Fantômas à Luc Besson, Gaumont dévoile ses trésors d'hier et d'aujourd'hui

    En savoir plus

  • Les bataillons "bénévoles" de Kiev : une force imprévisible

    En savoir plus

  • Irak : combattants kurdes recherchent armes lourdes désespérément

    En savoir plus

  • Barack Obama salue la France, "un partenaire solide contre le terrorisme"

    En savoir plus

  • Euro-2020 : la finale de l'"Euro pour l’Europe" à Wembley

    En savoir plus

  • Corruption : amende record pour le géant pharmaceutique GSK

    En savoir plus

Deux sociétés rappelent leurs fromages pour des raisons sanitaires

AFP

Du gorgonzolaDu gorgonzola

Du gorgonzolaDu gorgonzola

Une fromagerie de l'Isère a annoncé samedi le retrait de la vente de plusieurs de ses fromages pour des raisons sanitaires, tandis qu'un grossiste de Rungis, en région parisienne, a fait de même pour un gorgonzola vendu à la coupe.

La société L'Etoile du Vercors a précisé dans un communiqué avoir procédé au retrait des fromages Saint-Marcellin IGP, Saint-Félicien, Sechon de vache et Tommes du Dauphiné, vendus sous différentes marques commerciales dans toute la France, après la mise en évidence de la présence d'escherichia coli (E. coli) dans ces produits, dont la date limite d'utilisation optimale est située entre le 4 août et le 3 septembre 2014.

"Les magasins concernés par la distribution du lot contaminé ont procédé à son retrait et informé les consommateurs grâce à des affichettes mises sur les lieux de vente concernés", a-t-elle précisé.

Certains fromages ayant été commercialisés avant la mesure de retrait, il est demandé aux personnes qui détiendraient ces produits de ne pas les consommer et de les rapporter à leur point de vente.

L'escherichia coli peut entraîner, dans la semaine qui suit la consommation, des gastro-entérites éventuellement hémorragiques, des douleurs abdominales et des vomissements, accompagnés ou non de fièvre, et pouvant être suivies de complications rénales sévères chez les enfants.

Pour tout renseignement, les consommateurs peuvent contacter la société L'Etoile du Vercors au numéro vert 0800 120 120 de 09H00 à 18H00.

Le grossiste Desailly, à Rungis, a indiqué dans un communiqué distinct avait pris les mêmes mesures pour un gorgonzola de marque "Lago Monate", vendu à la coupe depuis le 1er juillet dans des centres Leclerc en France ainsi que sur des marchés de tout le territoire national.

La présence de la bactérie listeria monocytogenes a été mise en évidence dans ce produit, dont la date préférable de consommation se situe avant le 9 août 2014.

Ceux qui en auraient déjà consommé et qui présenteraient de la fièvre, accompagnée ou non de maux de tête - les symptômes de la listériose - sont invités à consulter leur médecin traitant, le délai d'incubation pouvant aller jusqu'à 8 semaines en cas d'infection. Le risque est plus particulièrement élevé pour les femmes enceintes, les personnes âgées et/ou immuno-déprimées.

La société Desailly peut être jointe au numéro de téléphone 01 46 87 24 45.

Première publication : 26/07/2014