Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Hollande face à la presse : le chef de l'État a tenu sa conférence semestrielle

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

La stratégie des États-Unis face à l'organisation de l'EI

En savoir plus

FOCUS

Thaïlande : le business lucratif des mères porteuses

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Niki de Saint-Phalle, une "nana" militante et engagée

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Les incertitudes économiques d'une Écosse indépendante

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"DDay"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Kilt ou double"

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ebola : une volontaire française de MSF contaminée

En savoir plus

SUR LE NET

Iran : les jeunes internautes contournent la censure

En savoir plus

  • Écosse : "Quel que soit le résultat, il va y avoir beaucoup de mécontents"

    En savoir plus

  • Frappes en Irak, croissance, Europe : les principales annonces de Hollande

    En savoir plus

  • Cinq casques bleus tchadiens tués dans le nord du Mali

    En savoir plus

  • Thaïlande : le business lucratif des mères porteuses

    En savoir plus

  • Alex Salmond, le visage d'une Écosse qui rêve d'indépendance

    En savoir plus

  • L'Australie, une cible de choix pour l'organisation de l'EI ?

    En savoir plus

  • Yacine Brahimi, la pépite algérienne révélée par Porto

    En savoir plus

  • Belgique : l'euthanasie d'un violeur inquiète les partisans de la mort assistée

    En savoir plus

  • Peu importe l’issue du référendum, "l’Écosse ne sera plus jamais la même"

    En savoir plus

  • Livraison d'armes aux rebelles syriens : le Congrès américain doit se prononcer

    En savoir plus

  • Vladimir Evtouchenkov, le nouvel oligarque dans le viseur du Kremlin

    En savoir plus

  • Parcours sans-faute des Bleues vers le Mondial-2015

    En savoir plus

  • Une star de la Silicon Valley rachète le château de Pommard

    En savoir plus

  • Le sulfureux maire de Toronto atteint d'un cancer rare et agressif

    En savoir plus

  • "Hollande renvoie l’image de quelqu’un de trop optimiste"

    En savoir plus

F1: Rosberg (Mercedes) en pole position du GP de Hongrie

AFP

L'Allemand de l'écurie Mercedes Nico Rosberg célèbre sa pole position au GP de Hongrie, devant Sebastian Vettel (Red Bull), deuxième de la séance qualificative le 26 juillet 2014.L'Allemand de l'écurie Mercedes Nico Rosberg célèbre sa pole position au GP de Hongrie, devant Sebastian Vettel (Red Bull), deuxième de la séance qualificative le 26 juillet 2014.

L'Allemand de l'écurie Mercedes Nico Rosberg célèbre sa pole position au GP de Hongrie, devant Sebastian Vettel (Red Bull), deuxième de la séance qualificative le 26 juillet 2014.L'Allemand de l'écurie Mercedes Nico Rosberg célèbre sa pole position au GP de Hongrie, devant Sebastian Vettel (Red Bull), deuxième de la séance qualificative le 26 juillet 2014.

L'Allemand Nico Rosberg (Mercedes) partira en pole position dimanche pour le Grand Prix de Hongrie de Formule 1, 11e manche de la saison 2014, à côté de son compatriote Sebastian Vettel (Red Bull-Renault).

C'est la 6e pole position cette saison pour Rosberg, leader du Championnat du monde, dont trois d'affilée après Silverstone et Hockenheim. C'est aussi la 10e de sa carrière en F1.

Son coéquipier et grand rival pour le titre, le Britannique Lewis Hamilton, a été éliminé dès la première partie de la séance de qualifications (Q1), à la suite d'une fuite d'essence qui a mis le feu à sa monoplace. Il partira dimanche en fond de grille.

Cette nouvelle pole position met Rosberg en position idéale pour la course de dimanche, sur le tourniquet hongrois où il est très difficile de doubler. Elle a été acquise avec une demi-seconde d'avance sur Vettel, qui a détenu la pole pendant quelques secondes, en fin de séance, jusqu'à ce que Rosberg, dans son dernier tour, améliore sa marque.

"Ce n'était pas évident, il fallait faire attention en fin de séance", a dit Rosberg. Il s'est fait piéger au début de la Q3, en sortant trop large du dernier virage, sur une piste mouillée, puis s'est reconcentré quelques minutes plus tard, une fois la piste à nouveau sèche.

La deuxième ligne sera occupée par le Finlandais Valtteri Bottas (Williams-Mercedes), à nouveau excellent, et par l'autre Red Bull de Daniel Ricciardo, comme une preuve supplémentaire des progrès du moteur Renault.

Première publication : 26/07/2014