Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Hollande face à la presse : le chef de l'État a tenu sa conférence semestrielle

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

La stratégie des États-Unis face à l'organisation de l'EI

En savoir plus

FOCUS

Thaïlande : le business lucratif des mères porteuses

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Niki de Saint-Phalle, une "nana" militante et engagée

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Les incertitudes économiques d'une Écosse indépendante

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"DDay"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Kilt ou double"

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ebola : une volontaire française de MSF contaminée

En savoir plus

SUR LE NET

Iran : les jeunes internautes contournent la censure

En savoir plus

  • Écosse : "Quel que soit le résultat, il va y avoir beaucoup de mécontents"

    En savoir plus

  • Frappes en Irak, croissance, Europe : les principales annonces de Hollande

    En savoir plus

  • Cinq casques bleus tchadiens tués dans le nord du Mali

    En savoir plus

  • Thaïlande : le business lucratif des mères porteuses

    En savoir plus

  • Alex Salmond, le visage d'une Écosse qui rêve d'indépendance

    En savoir plus

  • L'Australie, une cible de choix pour l'organisation de l'EI ?

    En savoir plus

  • Yacine Brahimi, la pépite algérienne révélée par Porto

    En savoir plus

  • Belgique : l'euthanasie d'un violeur inquiète les partisans de la mort assistée

    En savoir plus

  • Peu importe l’issue du référendum, "l’Écosse ne sera plus jamais la même"

    En savoir plus

  • Livraison d'armes aux rebelles syriens : le Congrès américain doit se prononcer

    En savoir plus

  • Vladimir Evtouchenkov, le nouvel oligarque dans le viseur du Kremlin

    En savoir plus

  • Parcours sans-faute des Bleues vers le Mondial-2015

    En savoir plus

  • Une star de la Silicon Valley rachète le château de Pommard

    En savoir plus

  • Le sulfureux maire de Toronto atteint d'un cancer rare et agressif

    En savoir plus

  • "Hollande renvoie l’image de quelqu’un de trop optimiste"

    En savoir plus

Lyon: plusieurs centaines de personnes rassemblés pour les chrétiens d'Irak

AFP

Manifestation à Lyon pour pour attirer l'attention des Français sur la situation des chrétiens d'Irak, le 26 juillet 2014Manifestation à Lyon pour pour attirer l'attention des Français sur la situation des chrétiens d'Irak, le 26 juillet 2014

Manifestation à Lyon pour pour attirer l'attention des Français sur la situation des chrétiens d'Irak, le 26 juillet 2014Manifestation à Lyon pour pour attirer l'attention des Français sur la situation des chrétiens d'Irak, le 26 juillet 2014

Plusieurs centaines de personnes, 500 selon la préfecture, se sont rassemblés samedi après-midi à Lyon, pour attirer l'attention des Français sur la situation des chrétiens d'Irak victimes de persécutions de la part des Jihadistes de l?État islamique (EI), notamment à Mossoul.

Ce rassemblement était organisé par un collectif assyro-chaldéen, soutenu par le diocèse de Lyon.

L'archevêque de Lyon, le Cardinal Philippe Barbarin, qui doit se rendre en Irak pour trois à partir de lundi avec deux autres émissaires de l?Église catholique française, participait à ce rassemblement, sur la parvis de la cathédrale Saint-Jean.

Des représentants du culte musulman, dont le recteur de la Grande Mosquée de Lyon, Kamel Kabtane étaient également présents, de même que plusieurs élus dont le député UMP Philippe Cochet ou le responsable départemental du FN Christophe Boudot.

Les participants, qui portaient sur le torse le sigle signifiant "nazaréen", peint sur les maisons des chrétiens, devenues propriété de l?État islamique, étaient rassemblés derrière des banderoles proclamant en français et en anglais: "Tes frères se font tuer, et toi, que fais-tu".

Plusieurs intervenant ont décrit la situation dramatique des chrétiens à Mossoul et dans ses environs, "dépossédés de tous leurs biens, contraints de quitter leurs maisons et de prendre la route de l'exil".

"Les chrétiens ont droit à la liberté religieuse, ils ont le droit de vivre dans leur pays. Ils étaient là avant l'islam", a déclaré le père Anis Hanna de l'ordre prêcheur dominicain, qui a dénoncé les destructions visant les églises, mais aussi certaines mosquées. "C'est toute la société qui est touchée", a-t-il dit.

Mgr Barbarin a indiqué qu'il irait en Irak pour "essayer d'être un messager de paix". "Nous allons d'abord aller voir les enfants, les familles, en contact direct avec ceux qui sont dépouillés de tout".

Le cardinal a ensuite lu un message du patriarche chaldéen Louis-Raphaël Sako dans lequel il affirme que "le christianisme oriental ne doit pas disparaître", avant de conclure: "Ne nous oubliez pas".

Les chrétiens de Mossoul, la deuxième ville d'Irak, tombée le 10 juin aux mains de l?État islamique, ont commencé depuis une semaine à fuir en masse, après un ultimatum de l'EI leur donnant quelques heures pour quitter les lieux.

Première publication : 26/07/2014