Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Libération de Karim Wade : une décision dénoncée par des militants anti-corruption

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Condamnation de Moïse Katumbi : l'opposition dénonce un "harcèlement"

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Dans les coulisses des palaces parisiens

En savoir plus

LE DÉBAT

Le Royaume-Uni quitte l'Union Européenne, un pays et une Europe sous le choc

En savoir plus

TECH 24

Fintech : quand les startups font trembler la banque

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Brexit : le saut dans l'inconnu (Partie 2)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Brexit : le saut dans l'inconnu (Partie 1)

En savoir plus

POLITIQUE

Jean-Vincent Placé : « Refaire passer le chef de l’État par une primaire ne me paraît pas logique »

En savoir plus

POLITIQUE

Jean-Vincent Placé : « Nous sommes arrivés à un moment où il n’y a plus de débat démocratique ni de dialogue social »

En savoir plus

Grands titres, débats, éditos et histoires du jour... Nos chroniqueurs passent en revue la presse française et la presse internationale. Du lundi au vendredi à 7h20 et 9h20.

REVUE DE PRESSE

REVUE DE PRESSE

Dernière modification : 29/07/2014

"N'oublions pas la Syrie"

© France 24

Presse française, Mardi 29 juillet 2014. Au menu de cette revue de presse, de nouveaux tracas judiciaires en vue pour Nicolas Sarkozy, la violence du chômage, la scolarisation des enfants roms, et un appel à ne pas oublier la Syrie.

 

Le + : Recevez tous les matins la Revue de presse de France 24 sur votre I-Phone ou sur tout autre mobile. Et également toujours sur votre PC en devenant fan sur Facebook
 
A la Une de la presse française, ce matin, un nouvel épisode judiciaire pour Nicolas Sarkozy. D’après le Parisien, le parquet de Paris aurait ouvert au début du mois une enquête préliminaire concernant le financement de sa campagne de 2007.
 
Le journal rappelle que ces nouvelles investigations interviennent alors que d’autres sont déjà en cours sur sa campagne de 2012. D’après le Parisien, l’enquête viserait un système de fausses factures présumé, qui aurait permis d’imputer frauduleusement des dépenses de campagne du candidat Sarkozy sur les comptes de l’UMP. Un scénario semblable, à celui qui pourrait avoir eu lieu en 2012, via la société Bygmalion. C’est d’ailleurs à la suite des découvertes des policiers saisis de ce dossier, que cette nouvelle affaire aurait été initiée.
 
Cette nouvelle affaire présumée risque de relancer le débat sur la transparence de la vie politique en France. Il y a les affaires, et la publication récente des déclarations d’intérêt des parlementaires. «Des efforts ont été faits, mais il reste encore beaucoup à faire», écrit la Croix, qui propose ce matin 7 idées pour «assainir» le financement de la vie politique: encadrer les dépenses des partis politiques, supprimer la réserve parlementaire, ou encore, renforcer le contrôle des comptes.
 
Il reste beaucoup à faire, mais certaines pratiques ont la vie dure, pas seulement en France, d’ailleurs. La Croix rappelle que le Parti populaire espagnol s’est retrouvé lui aussi au centre de plusieurs révélations, l’année dernière, concernant l’utilisation d’une double comptabilité frauduleuse pendant des années.
 
A la Une, également, l’inquiétante augmentation des agressions contre les salariés de Pôle Emploi depuis un an. C’est le Parisien, toujours, qui livre ce chiffre alarmant: en un an, les agressions verbales et physiques contre les agents chargés du suivi des chômeurs ont bondi de 13 %. Un chiffre que le journal estime lié à l’augmentation du chômage, qui atteint un niveau record.
 
La perte de son travail est souvent vécue comme une violence sociale. Face à elle, tous ne parviennent pas toujours à relever la tête. Libération est allé à la rencontre de dizaines de salariés licenciés, qui racontent leur vie après les plans sociaux. PSA, Molex, Doux, Petroplus, ils racontent le chômage, le difficile retour à l’emploi et parfois, l’occasion d’un nouveau départ.
 
Autre mauvais chiffre évoqué ce matin, celui de la scolarisation des enfants roms, dont la moitié ne sont pas scolarisés, malgré l’obligation d’accueil. C’est le résultat d’une enquête d’une ONG européenne dont fait état le Monde, qui rapporte que beaucoup de municipalités françaises exigent, en toute illégalité, des parents de ces enfants qu’ils fournissent un certificat de domicile pour les scolariser.
 
On termine par un plaidoyer, un appel à ne pas oublier la Syrie, marginalisée dans les médias par le conflit israélo-palestinien. Une tribune que signe Jean-Pierre Filiu, dans Libération.
 
Retrouvez tous les matins sur France 24 la Revue de presse française (du lundi au vendredi, 6h23-7h10-10h40 heure de Paris) et la Revue de presse internationale (du lundi au vendredi à 9h10 et 13h10). Suivez également tous les week-ends en multidiffusion la Revue des Hebdos.
 

 

Par Hélène FRADE

COMMENTAIRE(S)

Les archives

24/06/2016 Brexit

Brexit : "See EU Later !"

"Out !" Les Britanniques ont voté pour la sortie de leur pays de l'Union européenne et, sans surprise, c'est le Brexit qui occupe la presse internationale, vendredi 24 juin, au...

En savoir plus

23/06/2016 Revue de presse internationale

"Independence Day ?"

Au menu de cette revue de presse internationale, jeudi 23 juin, le référendum sur le Brexit vu par la presse britannique, européenne et française.

En savoir plus

23/06/2016 Revue de presse française

"Qui est in ? Qui est out ?"

Au menu de cette revue de presse française, jeudi 23 juin, l’autorisation finalement accordée par le gouvernement aux syndicats de manifester aujourd’hui contre la Loi travail,...

En savoir plus

22/06/2016 Revue de presse internationale

"La reine, Beckham, et le Brexit"

Au menu de cette revue de presse internationale, mercredi 22 juin, les révélations du Monde sur la façon dont le groupe Lafarge a indirectement contribué au financement du groupe...

En savoir plus

22/06/2016 Revue de presse française

"Un, deux, trois, soleil"

Au menu de cette revue de presse française, mercredi 22 juin, la poursuite du bras de fer entre une partie des syndicats et le gouvernement, qui hésite toujours à interdire les...

En savoir plus