Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Changement climatique : le pari ambitieux de Barack Obama

En savoir plus

DÉBAT

John Kerry au Moyen-Orient : comment rassurer les pays du Golfe ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Plan climat : Barack Obama va au charbon

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Gabon : turbulences avec Paris

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Porto Rico en défaut de paiement

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Le défenseur des droits de l'homme burundais Pierre-Claver Mbonimpa blessé par balles

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Burundi: le spectre de l'escalade

En savoir plus

DÉBAT

Raids turcs en Irak et en Syrie : l'offensive contre l'EI et le PKK s'intensifie (Partie 2)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La Seine : le XXIème arrondissement de Paris

En savoir plus

Grands titres, débats, éditos et histoires du jour... Nos chroniqueurs passent en revue la presse française et la presse internationale. Du lundi au vendredi à 7h20 et 9h20.

REVUE DE PRESSE

REVUE DE PRESSE

Dernière modification : 30/07/2014

"Si on commence à accueillir toute la misère du monde..."

© France 24

Presse française, Mercredi 30 juillet 2014. Au menu de cette revue de presse, les excuses du Parisien à Nicolas Sarkozy, le projet de loi sur la transition énergétique, l’accueil des chrétiens d’Irak en France, et le prix des plages.

 

Le + : Recevez tous les matins la Revue de presse de France 24 sur votre I-Phone ou sur tout autre mobile. Et également toujours sur votre PC en devenant fan sur Facebook
 
On commence cette revue de presse française, avec un démenti et des excuses, signés le Parisien.
 
Après avoir annoncé, hier, l’ouverture d’une enquête sur la campagne de Nicolas Sarkozy de 2007, le journal reconnaît avoir commis une «erreur née d’un regrettable amalgame». Le Parisien explique s’être emmêlé les pinceaux, en évoquant des investigations sur un système de facturations frauduleuses présumé établi lors de la première campagne présidentielle de Nicolas Sakozy – une «information» fausse. Le parquet de Paris l’a rapidement démentie, hier. Le Parisien s’est trompé, donc, et présente ses excuses, pour son article qui apporte évidemment un peu d’eau au moulin de ceux qui crient au complot contre Nicolas Sarkozy. Le journal affirme ce matin qu’une deuxième société de communication serait mise en cause pour la campagne de 2012. Comme Bygmalion, elle aurait mis en place un système de facturation présumé frauduleux.
 
Il est aussi question du  projet de loi sur la transition énergétique présenté aujourd’hui par Ségolène Royal. Un texte appelé à devenir «l’une des lois les plus importantes du quinquennat», d’après François Hollande. Libération évoque un projet «net de loin mais flou de près», présentant des objectifs ambitieux: réduire la consommation finale d’énergie de 50% en 2050, diminuer d’ici 2030 la consommation d’énergie fossile de 30%, ou encore parvenir à la même date à 32% de renouvelables, mais des moyens pour y parvenir peu clairs, notamment en ce qui concerne la promesse de réduire à 50% la part du nucléaire en 2025.
 
En France, toujours, le gouvernement a annoncé une série de mesures pour favoriser l’accueil des chrétiens d’Irak, persécutés par les islamistes dans le nord du pays. Concrètement, cela signifie que les conditions du droit d’asile vont être assouplies pour eux. Ces derniers jours, les manifestations de soutien à cette minorité se sont multipliées, l’Eglise catholique vient également de dépêcher trois émissaires de haut rang, dont l’archevêque de Lyon, pour une visite de trois jours en Irak - c’est à la une du Figaro, qui se félicite de voir le gouvernement rester « fidèle à une tradition remontant à François Ier qui s’engagea à assurer la protection des Églises d’Orient». Le FN, lui, n’est pas de cet avis: «Si on commence à accueillir toute la misère du monde, ça va faire du monde qui doit venir chez nous, car il y a beaucoup de misère dans le monde».
 
La France a également décidé de se joindre aux autres pays de l’Union européenne de renforcer les sanctions contre Vladimir Poutine. Mais cela va-t-il suffire ? «Que faire» face à Poutine ? se demande Libération, qui revient sur l’épineux dossier de la vente des Mistral français.
 
Les affaires ou les valeurs, les affaires… ou le bonheur de mouiller librement ses orteils dans la mer. Je vous propose pour terminer de jeter un cil à la Une du journal la Croix, qui revient sur le phénomène des plages payantes en Europe. Une «dérive» qui a amené la Grèce, dans le sillage de l’Italie d’ailleurs, à vendre ses plages. En France, le principe de gratuité reste la règle.
 
Retrouvez tous les matins sur France 24 la Revue de presse française (du lundi au vendredi, 6h23-7h10-10h40 heure de Paris) et la Revue de presse internationale (du lundi au vendredi à 9h10 et 13h10). Suivez également tous les week-ends en multidiffusion la Revue des Hebdos.
 

 

Par Hélène FRADE

COMMENTAIRE(S)

Les archives

04/08/2015 Gabon

Plan climat : Barack Obama va au charbon

Au menu de la revue de presse internationale de ce mardi 4 août : ce que pensent les producteurs américains d'électricité du plan climat de Barack Obama, comment la presse...

En savoir plus

04/08/2015 Gabon

Gabon : turbulences avec Paris

Au menu de cette revue de la presse française du mardi 4 août : le directeur de cabinet du président gabonais brièvement placé en garde à vue à Paris, les solutions pour les...

En savoir plus

03/08/2015 John Kerry

Nucléaire iranien : John Kerry tente de rassurer les monarchies du Golfe

Grands titres, débats, éditos et histoires du jour: tour d’horizon de la presse internationale du lundi 3 Août avec Mounia Ben Aïssa.

En savoir plus

03/08/2015 Calais

Calais - Migrants : "La frontière tue"

Grands titres, débats, éditos et histoires du jour : tour d’horizon de la presse française ce lundi 3 Août avec Mounia Ben Aïssa.

En savoir plus

31/07/2015 Syrie

Syrie : "L'Armée de la conquête" à la recherche de respectabilité

Au programme de cette revue de presse française : l'enquête d'Hala Kodmani pour "Libération". La journaliste s’est penchée sur la montée en puissance de ce groupe appelé "L’Armée...

En savoir plus