Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'INFO ÉCO

"Fair play financier" : le PSG passe son grand oral

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Sénégal : l'opposition manifeste contre le projet de réforme électorale

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Manifestations en France : la guerre des chiffres

En savoir plus

L'INFO ÉCO

Autocars : quand la grève à la SNCF fait recette

En savoir plus

LE DÉBAT

Réformes en France : vers une convergence des luttes ?

En savoir plus

POLITIQUE

Visite de Macron à Washington : que peut-il espérer de sa rencontre avec Trump ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sting : "Avec Shaggy, on a presque oublié qu'on enregistrait un disque!"

En savoir plus

FOCUS

Face à une crise des déchets qui s’éternise, des Libanais se mobilisent

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Kanye West s'improvise "philosophe" sur Twitter

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Grands titres, éditos, photos et dessins du jour... Nos chroniqueurs passent en revue les Unes de la presse française et étrangère, ainsi que les débats qui l’alimentent. Du lundi au vendredi à 7h15 et 9h15.

Dernière modification : 30/07/2014

"Punition collective"

© France 24

Presse internationale, Mercredi 30 juillet 2014. Au menu de cette revue de presse, la poursuite de l’opération israélienne à Gaza, où la violence ne faiblit pas, le renforcement des sanctions contre Poutine, et la propagation d’Ebola en Afrique de l’ouest.

 

Le + : Recevez tous les matins la Revue de presse de France 24 sur votre I-Phone ou sur tout autre mobile. Et également toujours sur votre PC en devenant fan sur Facebook.
 
On commence cette revue de presse internationale avec ce regain de violence à Gaza, bombardée sans relâche, depuis lundi, par l’armée israélienne.
 
The Guardian évoque une «pluie de bombes» tombée notamment sur une école de l’ONU, et sur la seule centrale électrique du territoire - un bombardement évoqué par Amnesty International comme la manifestation de la volonté d’infliger une «punition collective aux Palestiniens», ce qui ne semble toutefois entamer en rien la détermination du Hamas: «la destruction des pierres ne brisera pas notre volonté», a déclaré le dirigeant du mouvement Ismaïl Hanyeh. La destruction des pierres, et surtout celle des civils ne semble pas suffire pas non plus à affaiblir le soutien des Israéliens à l’offensive «Bordure de protection». D’après le Figaro, 71 % d’entre eux se déclarent déçus par les résultats de l’opération lancée le 8 juillet: plus de 86 % seraient hostiles à un cessez-le-feu avant une reddition totale du Hamas.
 
Pour une partie de l’opinion publique israélienne, Netanyahou n’irait pas assez loin. Sa droite le presse d’entrer en force à Gaza pour en finir avec le Hamas. D’après The Times of Israël, qui rappelle le chiffre de 53 soldats israéliens tués, si le Premier ministre ne semble pas se résoudre à cette initiative, ce serait soit parce qu’il estime que les Gazaouis finiront par se retourner contre un mouvement qu’ils rendront responsable in fine des bombardements israéliens, ce qui pourrait ensuite ouvrir la voie à un  retour du Fatah à Gaza, synonyme d’une situation plus apaisée pour Israël; soit parce qu’il redoute des pertes massives au sein de Tsahal, ou une sorte de «contagion» des violences au sud Liban et à Jerusalem Est, déjà en ébullition, et théâtre de manifestations quotidiennes de soutien à Gaza.
 
La partie orientale de la Ville sainte subirait depuis trois semaines «une punition collective d’un nouveau genre», d’après le Monde. Le journal rapporte qu’à chaque fois qu'une manifestation a lieu, un camion blanc passe ensuite sur les lieux et projette un mystérieux liquide pestilentiel, une «eau sale». Tout s'en retrouverait imprégné. «Que contient ce produit?», se demande le journal. D’après le Monde, la police israélienne serait restée jusqu’à présent «très discrète» sur ce sujet.
 
Il est bien sûr aussi beaucoup question ce matin du renforcement des sanctions européennes et américaines décidées contre la Russie. Après de longues et difficiles délibérations, les Européens sont enfin parvenus à se mettre d’accord, ce dont se félicite The New York Times: «Certes les sanctions, écrit le journal, sont une arme à double tranchant, mais ce sont les seuls outils dont dispose l’Occident pour faire comprendre à Vladimir Poutine et à sa clique revancharde que violer les règles du savoir-vivre international a un coût».
 
On termine cette revue de presse en Afrique de l’ouest, où le virus Ebola continue de se propager. Après la Guinée, le Liberia, et la Sierra Leone, le décès d'un malade atteint par le virus a été enregistré au Nigeria la semaine dernière. The Daily Telegraph s’interroge sur le risque pour la Grande-Bretagne être touchée à son tour, notamment du fait de la présence sur son sol d’une importante communauté nigériane…
 
Retrouvez tous les matins sur France 24 la Revue de presse française (du lundi au vendredi, 6h23-7h10-10h40 heure de Paris) et la Revue de presse internationale (du lundi au vendredi à 9h10 et 13h10). Suivez également tous les week-ends en multidiffusion la Revue des Hebdos.
 

 

Par Hélène FRADE

COMMENTAIRE(S)

Les archives

19/04/2018 Rap

Kanye West s'improvise "philosophe" sur Twitter

Dans cette seconde revue de presse du jeudi 19 avril, la diplomatie "sans but" de Donald Trump vis-à-vis de la Corée du Nord, l'annonce d'élections anticipées en Turquie, les...

En savoir plus

19/04/2018 Angela Merkel

Sur l'Europe, "Macron et Merkel rentrent dans le dur"

Dans la presse, ce jeudi 19 avril, la rencontre entre Emmanuel Macron et Angela Merkel à Berlin, l'appel à la grève générale lancé en France par la CGT, la guerre du "free...

En savoir plus

18/04/2018 Journalisme

Forbidden Stories : "Pour que le travail de Daphne Caruana Galizia ne soit pas perdu"

Dans cette seconde revue de presse du mercredi 18 avril, le collectif Forbidden Stories reprend les enquêtes de la journaliste maltaise Daphne Caruana Galizia, tuée il y a six...

En savoir plus

18/04/2018 Cuba

Transition politique à Cuba : une "farce" ou un "espoir" ?

Dans la presse, ce mercredi 18 avril, la transition politique en cours à Cuba, l'appel à la France d'une djihadiste française condamnée à 20 ans de prison en Irak, les crimes du...

En savoir plus

17/04/2018 revue de presse

"Le journaliste russe Maxime Borodine, tué à cause de ses enquêtes ?"

Dans la presse, ce mardi 17 avril, les révélations sur le mystérieux "client mystère" de Michael Cohen, l’avocat de Donald Trump. La mort jugée suspecte d’un journaliste russe....

En savoir plus