Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Kenya : le gouvernement dissout le comité olympique

En savoir plus

LE DÉBAT

France - arrêtés anti-burkini : une dérive politique ? (partie 2)

En savoir plus

LE DÉBAT

France - arrêtés anti-burkini : une dérive politique ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Disparition de Sonia Rykiel, femme libre et "reine du tricot"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Jean Ping : "Ali Bongo est incapable de diriger le Gabon"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Ali Bongo : "L’opposition ne parle que de mon acte de naissance"

En savoir plus

FOCUS

Allemagne : la politique migratoire de Merkel pèse dans la campagne pour les régionales

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Destruction des mausolées de Tombouctou : 9 à 11 ans de prison requis contre Ahmad Al Mahdi

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

"Ville morte en RDC" : une mobilisation inégale dans le pays

En savoir plus

Afrique

Carte : l’opération Barkhane de l’armée française au Sahel

© AFP | Soldat français devant un drone Harfang sur la base de Niamey, au Niger, le 26 avril 2013

Texte par Steven JAMBOT

Dernière modification : 01/08/2014

Ce vendredi 1er août, la nouvelle force militaire française Barkhane, dédiée à la lutte contre le terrorisme au Sahel, sera opérationnelle. Elle remplace les opérations Serval (au Mali) et Épervier (au Tchad). Aperçu du dispositif en une carte.

Vingt mois après le lancement d’une opération aérienne et terrestre massive contre les djihadistes au Mali, la France lance officiellement l’opération Barkhane, qui prend le relai de Serval (au Mali) et Épervier (au Tchad). Objectif : lutter contre le terrorisme dans la bande sahélo-saharienne. Au total, 3 000 militaires français seront déployés dans cinq pays partenaires, le "G5 du Sahel" : la Mauritanie, le Mali, le Burkina Faso, le Niger et le Tchad.

Le colonel Gilles Jaron, porte-parole de l’état-major des armées, explique à France 24 que l’objectif de l’opération Barkhane est de "concentrer au bon endroit au bon moment le volume de forces nécessaires" face aux menaces terroristes qui persistent au Sahel. Pour nombre de spécialistes de la zone, cette opération devrait s’inscrire dans la durée. Aucune date de fin des opérations n’a d’ailleurs été fixée.

(Cette carte ne s'affiche pas sur les applications mobiles de France 24)

Première publication : 31/07/2014

  • SAHEL

    Hollande au Tchad pour l'installation du dispositif anti-terroriste Barkhane

    En savoir plus

  • SAHEL

    Fin de Serval au Mali, lancement de l’opération "Barkhane" au Sahel

    En savoir plus

  • MALI

    Mali : le groupe de Belmokhtar revendique la mort du soldat français

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)