Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

France - budget 2015 : le gouvernement serre la ceinture (Partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

France - budget 2015 : le gouvernement serre la ceinture (Partie 1)

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

"Il faut une réponse globale" contre le terrorisme, dit le Premier ministre malien sur France 24

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sophie Marceau et Patrick Bruel en sex-addicts !

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

France : la politique familiale à l'heure des économies

En savoir plus

FOCUS

Ces réseaux salafistes qui inquiètent les autorités allemandes

En savoir plus

DÉBAT

Afghanistan : collaborer avec les États-unis... et les Taliban ?

En savoir plus

DÉBAT

Hong Kong se révolte : le pouvoir de Pékin face au défi démocratique

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Instituer l'Etat de droit en Chine"

En savoir plus

  • Ebola au Liberia : les chiffres de l'OMS sont "faux", affirme Ellen Johnson Sirleaf

    En savoir plus

  • En images : les ratés du Secret Service de la Maison Blanche

    En savoir plus

  • Barack Obama veut faire évoluer le "statu quo" entre Israéliens et Palestiniens

    En savoir plus

  • Ligue des champions : Monaco tient en échec le Zenit (0-0)

    En savoir plus

  • La France renforce son dispositif militaire pour lutter contre l'EI en Irak

    En savoir plus

  • Mondial de basket : les Françaises en quarts contre les Américaines

    En savoir plus

  • Gérard Larcher élu sans surprise président du Sénat

    En savoir plus

  • Ebola : Alpha Condé exige "une réponse globale" pour combattre l'épidémie

    En savoir plus

  • Affaire Bygmalion : deux proches de Jean-François Copé mis en examen

    En savoir plus

  • UFC-Que Choisir vs Foncia : l’action de groupe loin de la "class action"

    En savoir plus

  • Le PIB britannique dopé par la drogue et la prostitution

    En savoir plus

  • Erdogan s'engage contre l'EI mais garde comme priorité la chute du régime syrien

    En savoir plus

  • Les musées français les plus visités bientôt ouverts sept jours sur sept

    En savoir plus

  • Ces réseaux salafistes qui inquiètent les autorités allemandes

    En savoir plus

  • Foot américain : un joueur musulman sanctionné pour une prière

    En savoir plus

Ebola/Nigeria: des sociétés refusent de transporter l'échantillon du cas mortel

AFP

L'échantillon du premier cas mortel d'Ebola au Nigeria n'a pas encore pu être envoyé auprès des experts de l'Organisation mondiale de la santé(OMS)L'échantillon du premier cas mortel d'Ebola au Nigeria n'a pas encore pu être envoyé auprès des experts de l'Organisation mondiale de la santé(OMS)

L'échantillon du premier cas mortel d'Ebola au Nigeria n'a pas encore pu être envoyé auprès des experts de l'Organisation mondiale de la santé(OMS)L'échantillon du premier cas mortel d'Ebola au Nigeria n'a pas encore pu être envoyé auprès des experts de l'Organisation mondiale de la santé(OMS)

L'échantillon du premier cas mortel d'Ebola au Nigeria n'a pas encore pu être envoyé auprès des experts de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) à Dakar car les sociétés de messagerie s'y opposent, a indiqué jeudi l'agence onusienne.

"L'échantillon (...) doit encore être envoyé auprès du Centre collaborateur de l'OMS à l'Institut Pasteur de Dakar au Sénégal en raison du refus des sociétés de messagerie de transporter cet échantillon", explique l'OMS dans un communiqué.

L'épidémie actuelle de fièvre hémorragique frappe la Guinée, le Liberia, la Sierra Leone, et a fait un mort au Nigeria.

Patrick Sawyer, un fonctionnaire du gouvernement libérien, âgé de 40 ans, est mort vendredi dernier à Lagos du virus Ebola, devenant le premier cas répertorié au Nigeria de cette fièvre mortelle.

Il est décédé en quarantaine à la clinique privée First Consultants d'Obalende, laissant craindre un début d'épidémie à Lagos, qui compte plus de 20 millions d'habitants.

M. Sawyer, qui a sans doute été contaminé par sa soeur, décédée de l'Ebola récemment, était venu au Nigeria pour assister à une conférence régionale.

Selon l'OMS, le défunt était arrivé à Lagos le 20 juillet par avion via Lomé (Togo) et Accra (Ghana). Ce qui a conduit deux compagnies aériennes africaines, Arik et ASKY, à interrompre leurs liaisons avec le Liberia et la Sierra Leone.

59 personnes ayant pu être en contact avec M. Sawyer (dont 15 membres du personnel de l'aéroport et 44 de l'hôpital) ont pour l'instant été identifiées, d'après l'OMS.

Outre le Nigeria, 3 autres pays sont touchés par l'épidémie: la Guinée, le Liberia et la Sierra Leone.

Au total, à la date du 27 juillet, l'OMS a comptabilisé 1.323 cas de fièvre hémorragique (909 confirmés Ebola) dont 729 se sont soldés par un décès (485 confirmés Ebola).

Le virus Ebola, qui provoque des fièvres hémorragiques, tire son nom d'une rivière du nord de l'actuelle République démocratique du Congo (ex-Zaïre), où il a été repéré pour la première fois en 1976. Son taux de mortalité peut aller de 25 à 90% chez l'homme.

Ce virus de la famille des filoviridae (filovirus) se transmet par contact direct avec le sang, les liquides biologiques ou les tissus de personnes ou d'animaux infectés.

Première publication : 31/07/2014