Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

Séisme : "le Népal dévasté"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Volkswagen : sortie de route pour le patriarche Ferdinand Piëch

En savoir plus

FOCUS

Hacking et cybersécurité : la France face au terrorisme connecté

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Népal : "le toit du monde s'est écroulé"

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Le Malien Birama Sidibé candidat à la présidence de la Banque africaine de développement

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

La France peut-elle faire pression pour éviter l'exécution de Serge Atlaoui ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Migrants en Méditerranée : l'absence de stratégie en Europe mise en cause

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Génocide des Arméniens : déni et mémoire se côtoient cent ans après

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Loi santé : ce qui va changer

En savoir plus

FRANCE

Un rassemblement pro-israélien organisé à Paris

© Boris Horvat, AFP | Plusieurs milliers de personnes ont défilé à Marseille en soutien à Israël, le 27 juillet

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 31/07/2014

Le Crif organise jeudi un rassemblement "des amis d'Israël", à 18h30, devant l'ambassade de l’État hébreu à Paris. C'est la première manifestation pro-Israël dans la capitale depuis le début de l'opération "Bordure protectrice".

Le Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif) a appelé à un "rassemblement unitaire des amis d'Israël" jeudi 31 juillet à 18h30 devant l'ambassade d'Israël à Paris, dans le VIIIe arrondissement. Trois semaines après le début du conflit entre le Hamas et Tashal, il s'agira du premier rassemblement pro-israélien organisé dans la capitale.

Cette manifestation à l'appel de "l'ensemble des organisations juives de France", selon le Crif, fera suite à un rassemblement organisé dimanche à Marseille, auquel ont participé 2 000 personnes selon la préfecture de police, 6 000 selon les organisateurs. Plusieurs dizaines de militants pro-palestiniens avaient tenté de le perturber.

>> À voir sur France 24 : affrontements à Paris, en marge de la manifestation pro-Gaza interdite

En parallèle de ce rassemblement, la communauté juive est actuellement secouée par un débat autour de la Ligue de défense juive (LDJ), un groupe de jeunes radicaux sous le feu des critiques depuis que certains de ses membres se sont violemment heurtés à des militants pro-palestiniens le 13 juillet à Paris, près de la synagogue de la rue de la Roquette. Le ministère de l’Intérieur songe à sa dissolution.

"Si les conditions de droit sont remplies concernant l'ensemble des groupes qui peuvent poser problème, nous procèderons à des dissolutions. Si elles ne sont pas réunies, nous ne le ferons pas", a expliqué le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, une semaine après avoir jugé que la LDJ était "dans l'excès" et "[procédait] à des actes qui peuvent être répréhensibles et qui doivent être condamnés".

Le groupe se défend de tout acte illégal en France, bien qu'il s'inspire de la Jewish Defense League, qualifiée de "groupe terroriste" par le FBI, en 2001, et arbore l'emblème (un poing brandi dans une étoile de David noire sur fond jaune) d'un parti interdit en Israël, le Kach.

Cette ligue entend bien être présente jeudi soir au rassemblement pro-israélien. "On sera de simples citoyens, sans drapeau", a rassuré un responsable de la LDJ sous couvert de l'anonymat. Un autre rassemblement pro-israélien se tiendra en soirée à Lyon.

Avec AFP

Première publication : 31/07/2014

  • PROCHE-ORIENT

    À Gaza, Israël s’attaque aux symboles du Hamas

    En savoir plus

  • PROCHE-ORIENT

    Gaza : Israël prolonge la trêve humanitaire, le Hamas reprend ses attaques

    En savoir plus

  • FRANCE

    En images : affrontements à Paris, en marge de la manifestation pro-Gaza interdite

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)