Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

#ActuElles

Angélique Kidjo : la voix des Africaines

En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

  • Yémen : couvre-feu à Sanaa, l'ONU annonce un accord de sortie de crise

    En savoir plus

  • Nigeria : assaut mortelle de Boko Haram à Mainok, dans le nord du pays

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : l'enquête n'a mené à "aucune piste privilégiée"

    En savoir plus

  • Mondial de volley : la France battue par le Brésil en demi-finales

    En savoir plus

  • Après 47 ans d'attente, le Cameroun accueillera la CAN en 2019

    En savoir plus

  • Filière jihadiste : la PAF interpelle deux adolescentes à Marseille

    En savoir plus

  • Migrants à Calais : Londres débloque 15 millions d'euros

    En savoir plus

  • Air France : la grève des pilotes prolongée jusqu'au 26 septembre

    En savoir plus

  • Tunisie : le président Moncef Marzouki candidat à sa réélection

    En savoir plus

  • Libération des otages turcs enlevés dans le nord de l'Irak

    En savoir plus

  • Ebola : Cuba fait perdurer la tradition de l’entraide médicale

    En savoir plus

  • États-Unis : un intrus arrêté à la Maison Blanche

    En savoir plus

  • L’Ukraine et les séparatistes signent un mémorandum pour garantir le cessez-le-feu

    En savoir plus

  • De Fantômas à Luc Besson, Gaumont dévoile ses trésors d'hier et d'aujourd'hui

    En savoir plus

  • Sarkozy : un retour attendu et longuement préparé

    En savoir plus

  • Washington et Téhéran discutent à New York de la lutte contre l'EI

    En savoir plus

  • Irak : la France opère ses premiers raids aériens contre les jihadistes de l'EI

    En savoir plus

FRANCE

Un rassemblement pro-israélien organisé à Paris

© Boris Horvat, AFP | Plusieurs milliers de personnes ont défilé à Marseille en soutien à Israël, le 27 juillet

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 31/07/2014

Le Crif organise jeudi un rassemblement "des amis d'Israël", à 18h30, devant l'ambassade de l’État hébreu à Paris. C'est la première manifestation pro-Israël dans la capitale depuis le début de l'opération "Bordure protectrice".

Le Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif) a appelé à un "rassemblement unitaire des amis d'Israël" jeudi 31 juillet à 18h30 devant l'ambassade d'Israël à Paris, dans le VIIIe arrondissement. Trois semaines après le début du conflit entre le Hamas et Tashal, il s'agira du premier rassemblement pro-israélien organisé dans la capitale.

Cette manifestation à l'appel de "l'ensemble des organisations juives de France", selon le Crif, fera suite à un rassemblement organisé dimanche à Marseille, auquel ont participé 2 000 personnes selon la préfecture de police, 6 000 selon les organisateurs. Plusieurs dizaines de militants pro-palestiniens avaient tenté de le perturber.

>> À voir sur France 24 : affrontements à Paris, en marge de la manifestation pro-Gaza interdite

En parallèle de ce rassemblement, la communauté juive est actuellement secouée par un débat autour de la Ligue de défense juive (LDJ), un groupe de jeunes radicaux sous le feu des critiques depuis que certains de ses membres se sont violemment heurtés à des militants pro-palestiniens le 13 juillet à Paris, près de la synagogue de la rue de la Roquette. Le ministère de l’Intérieur songe à sa dissolution.

"Si les conditions de droit sont remplies concernant l'ensemble des groupes qui peuvent poser problème, nous procèderons à des dissolutions. Si elles ne sont pas réunies, nous ne le ferons pas", a expliqué le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, une semaine après avoir jugé que la LDJ était "dans l'excès" et "[procédait] à des actes qui peuvent être répréhensibles et qui doivent être condamnés".

Le groupe se défend de tout acte illégal en France, bien qu'il s'inspire de la Jewish Defense League, qualifiée de "groupe terroriste" par le FBI, en 2001, et arbore l'emblème (un poing brandi dans une étoile de David noire sur fond jaune) d'un parti interdit en Israël, le Kach.

Cette ligue entend bien être présente jeudi soir au rassemblement pro-israélien. "On sera de simples citoyens, sans drapeau", a rassuré un responsable de la LDJ sous couvert de l'anonymat. Un autre rassemblement pro-israélien se tiendra en soirée à Lyon.

Avec AFP

Première publication : 31/07/2014

  • PROCHE-ORIENT

    À Gaza, Israël s’attaque aux symboles du Hamas

    En savoir plus

  • PROCHE-ORIENT

    Gaza : Israël prolonge la trêve humanitaire, le Hamas reprend ses attaques

    En savoir plus

  • FRANCE

    En images : affrontements à Paris, en marge de la manifestation pro-Gaza interdite

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)