Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Brésil : une cyber-présidentielle sous tension

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

  • Nicolas Sarkozy a "envie" mais surtout "pas le choix" de revenir en politique

    En savoir plus

  • Pas de zone tampon sans respect du cessez-le-feu, exige l’armée ukrainienne

    En savoir plus

  • Ligue 1 : au Parc des Princes, Lyon tient tête au Paris-SG

    En savoir plus

  • Ashraf Ghani succède à Hamid Karzaï à la présidence afghane

    En savoir plus

  • Air France prévoit d'assurer 41% des vols lundi

    En savoir plus

  • Des milliers de pacifistes manifestent à Moscou contre la guerre en Ukraine

    En savoir plus

  • De Paris à New York, les défenseurs du climat se mobilisent

    En savoir plus

  • En Albanie, le pape François prône la tolérance religieuse et fustige les jihadistes

    En savoir plus

  • Mondial de volley : la France échoue au pied du podium

    En savoir plus

  • Attentat à la bombe près du ministère des Affaires étrangères au Caire

    En savoir plus

  • Vidéo : la Turquie "débordée" par l’afflux de réfugiés kurdes de Syrie

    En savoir plus

  • Grand Prix de Singapour : Hamilton reprend les commandes de la F1

    En savoir plus

  • Filière jihadiste lyonnaise : cinq personnes mises en examen et écrouées

    En savoir plus

  • L’opposant Mikhaïl Khodorkovski envisage de gouverner la Russie

    En savoir plus

  • Sanaa instaure un couvre-feu, l'ONU annonce un accord de sortie de crise

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Bruxelles déjoue un projet d'attentat jihadiste à la Commission européenne

    En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

  • Assaut mortel de Boko Haram à Mainok dans le nord du Nigeria

    En savoir plus

  • Les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Après 47 ans d'attente, le Cameroun accueillera la CAN en 2019

    En savoir plus

L'A9 rouverte après un feu de garrigue fixé près de Montpellier

AFP

Des automobilistes bloqués sur l'autoroute A9 à cause d'un incendie à Peyriac-de-Mer, près de Narbonne, le 30 juillet 2014Des automobilistes bloqués sur l'autoroute A9 à cause d'un incendie à Peyriac-de-Mer, près de Narbonne, le 30 juillet 2014

Des automobilistes bloqués sur l'autoroute A9 à cause d'un incendie à Peyriac-de-Mer, près de Narbonne, le 30 juillet 2014Des automobilistes bloqués sur l'autoroute A9 à cause d'un incendie à Peyriac-de-Mer, près de Narbonne, le 30 juillet 2014

La circulation sur l'autoroute A9, coupée dans les deux sens entre Sète et Montpellier jeudi à 16H40, devait reprendre vers 20H30, a-t-on appris auprès des pompiers, qui ont réussi à fixer le feu de garrigue à l'origine de cette coupure.

Mercredi déjà, un incendie avait entraîné dans l'Aude une coupure pendant plus de cinq heures de cette autoroute très fréquentée, qui dessert notamment l'Espagne. Selon son exploitant Vinci, sur l'A9 circulent en moyenne 100.000 véhicules par jour autour de Montpellier, mais aussi 60.000 véhicules par jour entre Orange et Narbonne en temps normal et de 150.000 à 160.000 véhicules par jour en période de vacances.

Vers 20H00, quelque 50 hectares avaient été parcourus par ce feu qui a été fixé par les pompiers malgré le basculement du vent de nord-ouest vers l'ouest, a-t-on indiqué au centre opérationnel d'incendie et de secours (Codis). Le trafic devait reprendre dans la foulée dans l'autoroute, après le dégagement des barrières et des panneaux d'avertissement.

Au total, quelque 260 pompiers de l'Hérault et 40 camions ont été mobilisés. Les moyens aériens ont aussi été augmentés en fin de journée. Aux trois avions et à l'hélicoptère régionaux et aux quatre Canadair nationaux déjà sur place au départ, sont venus s'ajouter deux Trackers et un Dash nationaux pour déverser des produits retardants sur le feu.

Pour lutter contre les flammes, les pompiers ont sectorisé le feu par les flancs et par la tête, afin de le prendre comme dans un étau afin qu'il ne se propage plus, ont expliqué les pompiers.

L'incendie avait dans un premier temps dégagé une importante fumée avant de se calmer un peu, selon un correspondant de l'AFP.

Aucune habitation n'était menacée, a précisé la gendarmerie.

La fermeture de l?A9 depuis 16H40 entre les sorties de Saint-Jean-de-Védas et Sète avait entraîné d'importants embouteillages, longs de 8 km au sud de Montpellier et de 5 km au nord de la ville vers 19H00. Les automobilistes bloqués ont été autorisés à faire demi-tour par le terre-plein central.

Mercredi, près de 300 pompiers de l'Aude, des Pyrénées-Orientales et de l'Hérault et des hommes de la sécurité civile avaient dû combattre tout l'après-midi, avec d'importants moyens aériens, pour maîtriser ce violent incendie de garrigue qui s'est déclaré au sud de Narbonne et a provoqué la fermeture de l'A9 pendant 5 heures.

Première publication : 31/07/2014