Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Organisation de l'État Islamique : à quel jeu joue la Turquie ?

En savoir plus

DÉBAT

Manuel Valls à Berlin : prendre exemple sur le modèle allemand ?

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

La route rebelle de Nouvelle-Caledonie et les étudiants reconstruisent Tripoli

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : Catherine Samba Panza en quête de soutien à l'ONU

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Ebola : "nous avons devant nous l’une des pires épidémies", dit Douste-Blazy

En savoir plus

LES ARTS DE VIVRE

Les nouveaux road trip

En savoir plus

LES ARTS DE VIVRE

Le succès du high-tech "made in France"

En savoir plus

ÉLÉMENT TERRE

Réchauffement climatique : la planète bientôt sous l'eau?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jacob Desvarieux, l'ambassadeur international du Zouk!

En savoir plus

  • Qui est Hervé Gourdel, l’otage français aux mains des jihadistes algériens ?

    En savoir plus

  • Menaces contre la France : "l’EI a décidé d’exporter le conflit en Occident"

    En savoir plus

  • Présidentielle tunisienne : le point sur les candidats

    En savoir plus

  • Un million de bébés européens nés grâce à Erasmus

    En savoir plus

  • Le Mondial-2022 ne se jouera pas au Qatar, selon un membre de la Fifa

    En savoir plus

  • Apple bat des records de ventes avec ses nouveaux iPhone

    En savoir plus

  • Face aux jihadistes de l'EI, "on ne comprend pas l'attitude d'Ankara"

    En savoir plus

  • À Berlin, Manuel Valls promet des réformes à Angela Merkel

    En savoir plus

  • Mort d’Albert Ebossé : la JS Kabylie suspendue deux ans par la CAF

    En savoir plus

  • Hong Kong : les étudiants en grève pour dénoncer la mainmise de Pékin

    En savoir plus

  • Selon Bernard Cazeneuve, "la France n’a pas peur" face à la menace jihadiste

    En savoir plus

  • Ebola : sept questions sur le virus

    En savoir plus

  • Le report du projet de Transavia Europe ne suffit pas aux pilotes d'Air France

    En savoir plus

  • Préservatifs trop petits : un problème de taille pour les Ougandais

    En savoir plus

Quel avenir pour LCI? Les scénarios possibles

AFP

Logo de LCI le 29 juillet 2014 à Boulogne-BillancourtLogo de LCI le 29 juillet 2014 à Boulogne-Billancourt

Logo de LCI le 29 juillet 2014 à Boulogne-BillancourtLogo de LCI le 29 juillet 2014 à Boulogne-Billancourt

Après le refus du CSA de basculer LCI sur la TNT gratuite, l'avenir de la chaîne et de ses 250 salariés apparaissent incertains. Voici les scénarios possibles pour la chaîne info.

UN RECOURS AUPRES DU CONSEIL D'ETAT

"Le seul recours possible, c'est une action devant le Conseil d'Etat pour contester la légalité de la décision", estime Olivier Cousi, associé chez le cabinet d'experts Gide, spécialiste en droit de l?audiovisuel.

Toutefois, le Conseil d'Etat s'applique à juger "la légalité de la décision, et pas l'opportunité de la décision": "il peut apprécier si le CSA a respecté précisément la totalité des prescriptions légales", précise-t-il.

La chaîne a deux mois pour déposer son recours, indique-t-on au Conseil d'Etat. Quant au délai de jugement, il est propre à chaque dossier mais il se situe autour des neuf mois. Les "douze à dix-huit mois" évoqués par Nonce Paolini, qui estimait qu'un recours "prendrait beaucoup de temps", sont donc envisageables.

UN REEXAMEN PAR LE CSA DANS QUELQUES MOIS

Lors de l'annonce de sa décision mardi, le CSA avait précisé qu'"une évolution plus favorable des conditions de marché pourrait justifier un réexamen à l?avenir".

"Le CSA se place à un moment donné: le marché publicitaire, à la date à laquelle la décision est prise, est considéré comme n'allant pas bien, mais il ne dit pas que c'est le cas pour toujours", analyse Olivier Cousi.

"Il est susceptible d'être ressaisi et il dit +revenez me voir dans deux mois, dans six mois si vous estimez que les conditions économiques du marché ont changé+", continue-t-il.

UNE REPRISE PAR LES ACTIONNAIRES DU MONDE

Peu après l'annonce du CSA, les propriétaires du groupe Le Monde ont confirmé leur intérêt pour la reprise de LCI, qu'ils estiment "complémentaire des activités du Monde et en cohérence avec la transformation en cours du groupe".

Le représentant des actionnaires du Monde Louis Dreyfus a affirmé à l'AFP avoir eu un "échange" avec le PDG de TF1: "Une fois passé le mouvement d'humeur et de déception de Nonce Paolini, on est à sa disposition pour commencer à discuter", a-t-il commenté, sans plus de détails sur leur projet éditorial pour la chaîne.

"Je ne vois pas comment le groupe TF1, qui revendique une préoccupation envers ses salariés, pourrait envisager la fermeture sans examiner attentivement avec nous notre proposition de reprise", a-t-il conclu.

Mais cet appel du pied semble pour l'heure rester lettre morte. "La question ne se pose pas aujourd'hui (...) Le représentant des actionnaires du Monde (Pierre Bergé, Xavier Niel et Matthieu Pigasse, ndlr) n'a envoyé qu'un sms de six mots à M. Paolini, auquel il a répondu", a relativisé Frédéric Ivernel, directeur de la communication de TF1.

"Pour que TF1 puisse examiner quoi que ce soit, encore faudrait-il qu'ils aient formulé quelque chose", a-t-il jugé.

LA FERMETURE DE LA CHAÎNE...

Dès la décision tombée, le patron de TF1, Nonce Paolini, avait réaffirmé son intention de fermer la chaîne au 31 décembre, ce qu'il disait depuis septembre 2013.

"Lors d'une réunion informelle, le PDG de TF1 a confirmé qu'il souhaitait fermer la chaîne", a indiqué Philippe Vantorre, délégué CFDT à TF1. Un comité d'entreprise extraordinaire est prévu le 1er septembre: il pourrait s'agir "du point de départ d'un processus, peut-être d'un plan de sauvegarde pour l'emploi", selon le syndicaliste.

Mercredi, le président du CSA, Olivier Schrameck, avait dit souhaiter "vraiment que le groupe TF1 accepte de maintenir cette chaîne".

...AVEC UNE POSSIBLE REPRISE DE CERTAINS SALARIES PAR BFMTV ET I-TELE

Ces derniers jours, BFMTV et i-Télé avaient déclaré: "sur la base de 103 journalistes (CDI) indiquée dans le rapport financier 2013 de LCI, nous proposons que nos groupes reprennent deux tiers des personnes concernées [en ouvrant] 33 postes chacun".

Une hypothèse qui menacerait les emplois précaires à BFMTV. Selon Céline Bruel, déléguée SNJ à BFMTV, les syndicats sont "inquiets" et "vigilants": "certains salariés en CDD n'ont pas été reconduits".

Première publication : 31/07/2014