Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Paul Kagame en visite à Paris, ses partisans et opposants défilent dans la capitale

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Le film "Timbuktu" sera-t-il déprogrammé du Fespaco ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

"La Robe"

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Parlemantaires français en Syrie, Bachar Al Assad interlocuteur incontournable ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Quand agriculture rime avec futur

En savoir plus

TECH 24

Drones : comment les arrêter ?

En savoir plus

#ActuElles

Inde : sauver les filles par l'éducation

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Louis Schweitzer : "La dette perpetuelle, c'est mieux que de laisser crever la Grèce !"

En savoir plus

BILLET RETOUR

La Crimée, symbole d'une nouvelle Guerre froide ?

En savoir plus

Tous les jours, le regard des internautes sur l’actualité et un point tout en image sur ce qui fait le buzz sur la toile. Du lundi au vendredi, à 8h20.

SUR LE NET

SUR LE NET

Dernière modification : 03/08/2014

Afrique : la lutte contre Ebola passe par le Net

Au sommaire de cette édition : la lutte contre l’épidémie du virus Ebola passe en partie par Internet ; la tendance du « fire challenge » inquiète la Toile américaine ; et des retraités néo-zélandais dansent sur le tube « Happy » de Pharrell Williams.

AFRIQUE : LA LUTTE CONTRE EBOLA PASSE PAR LE NET

Alors que l’épidémie du virus Ebola qui sévit actuellement en Afrique de l’Ouest a déjà fait plusieurs centaines de victimes, les pouvoirs publics et les ONG tentent de protéger les populations vivant près des foyers d’infection. Une prévention d’urgence à laquelle s’associent de nombreux utilisateurs des réseaux sociaux.

Ainsi sur Twitter, les messages accompagnés des hashtags #ebolatips et #ebolafacts rappelant les principes de précaution à appliquer afin de limiter le risque de contagion ne cessent d’affluer. Parmi ces règles simples : se laver les mains fréquemment ou encore éviter de manger de la viande d’animaux sauvages. Des consignes que l’on retrouve également sur ces visuels créés par l’UNICEF disponibles sur le site de l’organisation. Des affiches destinées à être imprimées puis distribuées le plus largement possible. Et grâce à cette application pour smartphone, ces informations sont aussi accessibles dans de nombreuses langues locales, comme le diola ou le wolof.

Et si beaucoup distillent des conseils en ligne, d’autres ont choisi, eux, de cartographier la progression du virus. C’est notamment le cas du site « Humanitarian Open Street Map », qui fait appel aux internautes pour dessiner, à partir de photos satellite, les zones où la maladie s’est déclarée, afin d’aider les services de santé à se déployer efficacement. Plus pédagogique, ce document mis au point par Google Maps qui indique les lieux où s’est produite chaque apparition du virus depuis sa découverte en 1976. Un outil qui illustre la multiplication inquiétante des épidémies d’Ebola depuis quarante ans.

LE « FIRE CHALLENGE » INQUIÈTE LA TOILE AMÉRICAINE

Après les « Neknominations » qui consistaient à se filmer en train d’ingurgiter une grande quantité d’alcool avant d’inciter ses amis en ligne à en faire autant, une nouvelle tendance fait actuellement fureur sur le web américain : le « fire challenge ». Son principe : s’enduire une partie du corps de liquide inflammable avant d’y mettre le feu pour impressionner les internautes. Une pratique très dangereuse qui inquiète vivement les utilisateurs du web aux Etats-Unis.

En effet, comme l’illustrent plusieurs vidéos qui circulent sur la Toile, l’expérience peut parfois mal tourner... C’est notamment ce qu’a découvert le jeune homme apparaissant dans ce clip qui après s’être aspergé le torse d’une importante quantité de liquide inflammable a vu son corps se transformer en véritable torche. Une bonne frayeur qui a finalement poussé l’auteur de ce pseudo-exploit à rapidement mettre en ligne une nouvelle vidéo le montrant avec les stigmates de l’incident pour appeler les internautes à la vigilance.

Un appel qui semble plus que nécessaire au vu des graves blessures que peuvent subir ceux qui s’adonnent à cette pratique. Ainsi, comme le rapportent plusieurs médias américains, des dizaines de cas de brulures au second ou au troisième degrés, nécessitant parfois des greffes de peau, ont été constatées ces dernières semaines chez des participants au « Fire Challenge ».

Des données alarmantes qui ont incité de nombreux internautes à investir les réseaux sociaux pour fustiger une tendance qualifiée d’absurde et de particulièrement stupide. Des utilisateurs du web qui invitent également les parents à mettre en garde leurs enfants au plus vite contre les dangers de cette pratique.

TENDANCE DU JOUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

@David_Mitchell est le nom d'un compte Twitter créé le romancier David Mitchell afin d'expérimenter une nouvelle forme d’écriture pour le moins originale. L’auteur en effet décidé de publier l’intégralité de sa dernière nouvelle sur le site de microblogging. Limité à 140 caractères par tweet, il lui a donc fallu rédiger quotidiennement environ 280 messages pendant sept jours pour donner vie à son récit intitulé « The Right Sort ». Une initiative qui a rencontré un franc succès sur la Toile puisqu'ils sont plus de 15 000 à s'être abonnés à son compte pour suivre son feuilleton.

LA RUMEUR DU JOUR

« La femme en noir »... c’est le surnom qu’ont donné les internautes américains à une mystérieuse femme vêtue d’une longue robe et d’un foulard de couleur sombre qui sillonne à pied depuis trois semaines les routes du pays. Une dame aperçue en Géorgie, dans le Tennessee, le Kentucky, l'Ohio ou encore en Virginie et dont les motifs du périple suscitent toutes sortes d’interrogations sur la Toile. Des questions auxquelles le frère de la « femme en noir » a en partie répondu récemment en révélant son identité et son âge sans toutefois expliquer les raisons qui l’avaient poussé à entreprendre cette marche à travers les Etats-Unis.

DES UTILISATEURS DE FACEBOOK TRANSFORMÉS EN PARESSEUX

Détourner les photos de profil de dizaines d’internautes choisis au hasard en les transformant en paresseux. Voici l'idée décalée qu'a eue le dessinateur Hector Janse Van Rensburg dans cette série de peintures à l'aquarelle disponible sur le site de partage d’images Imgur. Des créations qui font un véritable tabac sur la Toile et qui ont même séduit le créateur de Facebook, Mark Zuckerberg, en personne, lui aussi métamorphosé en animal par l'artiste.

VIDÉO DU JOUR

Il n’y a pas d’âge pour être heureux... c’est ce qu’ont voulu démontrer dans cette vidéo les résidents et les employés d’un village pour retraités néo-zélandais. Un clip dans lequel on peut les voir danser sur le tube de Pharrell Williams « Happy » et qui rencontre un succès impressionnant sur YouTube depuis sa mise en ligne le 19 juillet puisqu’il a déjà été visionné près d’un million 900 000 fois.
 

Par Electron Libre

COMMENTAIRE(S)

Les archives

26/02/2015 Réseaux sociaux

La Toile australienne soutient une internaute musulmane

Au sommaire de cette édition : la Toile australienne affiche sa solidarité avec une jeune femme musulmane, Apple dévoile sa nouvelle gamme d'émoticônes, et un champion de vélo...

En savoir plus

25/02/2015 Réseaux sociaux

Les Mexicains réclament le gouvernement qu'ils méritent

Au sommaire de cette édition : les Mexicains réclament le gouvernement qu'ils méritent; les internautes indonésiens s'en prennent au Premier ministre australien; et un musicien...

En savoir plus

24/02/2015 Réseaux sociaux

La Toile réclame la libération d'un blogueur égyptien

Au sommaire de cette édition : la Toile réclame la libération d’un blogueur égyptien; en Turquie, des hommes s’habillent en mini-jupes pour défendre les droits des femmes; et un...

En savoir plus

21/02/2015 Réseaux sociaux

Des sites internet valorisent la banlieue parisienne

Des jeunes issus de quartiers populaires rentrent de tournage, ils viennent de réaliser un reportage qu’ils vont publier sur le site "Banlieues créatives". Cette plateforme s’est...

En savoir plus

23/02/2015 Réseaux sociaux

La Toile italienne se moque de l'organisation de l'Etat islamique

Au sommaire de cette édition : les internautes italiens se moquent des partisans de l’organisation de l’Etat islamique; au Mexique, une campagne appelle à ne pas oublier les...

En savoir plus