Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Ebola: ne pas oublier l'Afrique

En savoir plus

DÉBAT

France - budget 2015 : le gouvernement serre la ceinture (Partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

France - budget 2015 : le gouvernement serre la ceinture (Partie 1)

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

"Il faut une réponse globale" contre le terrorisme, dit le Premier ministre malien sur France 24

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sophie Marceau et Patrick Bruel en sex-addicts !

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

France : la politique familiale à l'heure des économies

En savoir plus

FOCUS

Ces réseaux salafistes qui inquiètent les autorités allemandes

En savoir plus

DÉBAT

Afghanistan : collaborer avec les États-unis... et les Taliban ?

En savoir plus

DÉBAT

Hong Kong se révolte : le pouvoir de Pékin face au défi démocratique

En savoir plus

  • Ebola au Liberia : les chiffres de l'OMS sont "faux", affirme Ellen Johnson Sirleaf

    En savoir plus

  • En images : les ratés du Secret Service de la Maison Blanche

    En savoir plus

  • Barack Obama veut faire évoluer le "statu quo" entre Israéliens et Palestiniens

    En savoir plus

  • Ligue des champions : Monaco tient en échec le Zenit (0-0)

    En savoir plus

  • La France renforce son dispositif militaire pour lutter contre l'EI en Irak

    En savoir plus

  • Mondial de basket : les Françaises en quarts contre les Américaines

    En savoir plus

  • Gérard Larcher élu sans surprise président du Sénat

    En savoir plus

  • Ebola : Alpha Condé exige "une réponse globale" pour combattre l'épidémie

    En savoir plus

  • Affaire Bygmalion : deux proches de Jean-François Copé mis en examen

    En savoir plus

  • UFC-Que Choisir vs Foncia : l’action de groupe loin de la "class action"

    En savoir plus

  • Le PIB britannique dopé par la drogue et la prostitution

    En savoir plus

  • Erdogan s'engage contre l'EI mais garde comme priorité la chute du régime syrien

    En savoir plus

  • Les musées français les plus visités bientôt ouverts sept jours sur sept

    En savoir plus

  • Ces réseaux salafistes qui inquiètent les autorités allemandes

    En savoir plus

  • Foot américain : un joueur musulman sanctionné pour une prière

    En savoir plus

Autoroute A831: Valls réfute avoir désavoué Royal

AFP

Le Premier ministre Manuel Valls parle sous les yeux de la ministre de l'Environnement Ségolène Royal durant la session des questions au gouvernement le 18 juin 2014 à l'Assemblée nationale à ParisLe Premier ministre Manuel Valls parle sous les yeux de la ministre de l'Environnement Ségolène Royal durant la session des questions au gouvernement le 18 juin 2014 à l'Assemblée nationale à Paris

Le Premier ministre Manuel Valls parle sous les yeux de la ministre de l'Environnement Ségolène Royal durant la session des questions au gouvernement le 18 juin 2014 à l'Assemblée nationale à ParisLe Premier ministre Manuel Valls parle sous les yeux de la ministre de l'Environnement Ségolène Royal durant la session des questions au gouvernement le 18 juin 2014 à l'Assemblée nationale à Paris

Le Premier ministre Manuel Valls a réfuté vendredi avoir désavoué sa ministre de l'Ecologie Ségolène Royal en acceptant le lancement d'une procédure de consultation sur la réalisation de l'autoroute A831, à laquelle elle s'oppose, estimant qu'"il faut avoir tous les éléments pour décider".

"Pas du tout", a répondu Manuel Valls, à l'issue du séminaire gouvernemental alors qu'un journaliste lui demandait si son accord au lancement de la procédure de consultation sur la réalisation de l'autoroute A831 était "un désaveu" de Mme Royal.

"Pour prendre une décision, il faut avoir tous les éléments pour pouvoir décider et prendre la bonne décision", a-t-il ajouté.

"Je suis comme la ministre, à l'écoute des élus de cette région. Il y a un projet qui pose beaucoup de problème en termes d?intégration environnementale, mais pour pour faire le bon choix, étudier les choix alternatifs et de contournement, il faut avoir tous les éléments en main", a insisté Manuel Valls.

"Je suis à la tête d'une équipe cohérente qui bien évidemment discute et, ensuite, il m'appartient d'arbitrer et de faire les choix qui s'imposent", a-t-il dit, avant de "saluer l'engagement et le travail de Ségolène Royal".

Le Premier ministre avait déclaré jeudi n'avoir "pas d'objection" au lancement de la procédure de consultation sur la réalisation de l'autoroute A831, à laquelle s'oppose Ségolène Royal, sans toutefois préjuger de sa construction.

Sa position fait l'objet d'une lettre, rendue publique par des élus qui l'avaient saisi après que la ministre de l'Ecologie avait exprimé son hostilité au projet.

Première publication : 01/08/2014