Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Grand oral de Manuel Valls : confiance renouvelée mais majorité fragilisée ?

En savoir plus

DÉBAT

Immigration clandestine : l'Europe impuissante ?

En savoir plus

FOCUS

Immigration en Méditerranée : prêts à risquer leur vie pour rejoindre l’Europe

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Margaret Atwood, la reine du roman d’anticipation est de retour !

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

Vote de confiance : Manuel Valls sera-t-il soutenu par sa majorité ?

En savoir plus

TECH 24

Apple, IFA, cours de code : c'est la rentrée high-tech !

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Coalition contre l'EI : "L'Iran doit participer"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

PDG de Netflix : "Nous sommes un grand exportateur de films français"

En savoir plus

SUR LE NET

Certains médias accusés de faire le jeu de l'EI

En savoir plus

  • Valls obtient la confiance des députés malgré l'abstention des "frondeurs"

    En savoir plus

  • Ligue des champions : Monaco s'impose, le Real cartonne

    En savoir plus

  • EI, EIIL, Daech, comment appeler les jihadistes en Irak et en Syrie ?

    En savoir plus

  • Au moins 67 Sud-Africains tués dans l'effondrement d'un immeuble à Lagos

    En savoir plus

  • Une roquette tirée de Gaza vers Israël, la première depuis la trêve

    En savoir plus

  • Les étrangers désormais interdits de travail au Soudan du Sud

    En savoir plus

  • L’inavouable alliance des États-Unis et de l’Iran contre l’EI

    En savoir plus

  • Exposition : Niki de Saint Phalle, une sacrée nana, au Grand Palais

    En savoir plus

  • Air France : la grève se durcit, les négociations "bloquées"

    En savoir plus

  • Yannick Agnel, la fin du rêve américain

    En savoir plus

  • Deux branches d’Al-Qaïda appellent les jihadistes à s’unir contre la coalition anti-EI

    En savoir plus

  • Nouvel appel des musulmans de France contre l’EI

    En savoir plus

  • Washington frappe des positions de l'État islamique près de Bagdad

    En savoir plus

  • Les députés ukrainiens ratifient l’accord d’association avec l’UE

    En savoir plus

Crash à Taïwan: pas de signal de détresse émis avant l'accident

AFP

Les débris de l'avion de TransAsia Airways qui s'est écrasé le 23 juillet 2014 près de l'aéroport de Magong, sur une île de l'archipel de Penghu, faisant 48 victimes, dont 2 jeunes françaisesLes débris de l'avion de TransAsia Airways qui s'est écrasé le 23 juillet 2014 près de l'aéroport de Magong, sur une île de l'archipel de Penghu, faisant 48 victimes, dont 2 jeunes françaises

Les débris de l'avion de TransAsia Airways qui s'est écrasé le 23 juillet 2014 près de l'aéroport de Magong, sur une île de l'archipel de Penghu, faisant 48 victimes, dont 2 jeunes françaisesLes débris de l'avion de TransAsia Airways qui s'est écrasé le 23 juillet 2014 près de l'aéroport de Magong, sur une île de l'archipel de Penghu, faisant 48 victimes, dont 2 jeunes françaises

Les pilotes de l'ATR 72-500 de TransAsia Airways qui s'est écrasé la semaine dernière à Taïwan n'ont pas émis de signal de détresse avant l'accident, a révélé un premier examen des boîtes noires, selon les autorités locales.

Le vol GE222 de la compagnie taïwanaise TransAsia Airways s'est écrasé avec 54 passagers et quatre membres d'équipage le 23 juillet sur une île de l'archipel touristique de Penghu, au large de la côte occidentale de Taïwan. Seulement 10 personnes ont survécu, dont plusieurs sont grièvement blessées.

Parmi les personnes tuées figurent deux Françaises, selon le ministère français des Affaires étrangères.

L'ATR 72-500 à turbopropulseur, parti de Kaohsiung (sud-ouest de Taïwan), est tombé sur deux maisons près de l'aéroport de Magong après avoir réclamé l'autorisation d'effectuer une deuxième tentative d'atterrissage.

La zone était balayée par des pluies et des vents violents au moment du drame. Les Penghu sont situées dans le détroit de Taïwan, qui sépare l'île de la Chine continentale.

L'examen des boîtes noires montrent que la demande d'atterrissage est parvenue à la tour de contrôle trois secondes avant la fin des enregistrements, selon le Conseil de sécurité aérien de Taïwan.

Deux sons non identifiés ont aussi été enregistrés avant le crash, probablement celui de l'avion heurtant des arbres à proximité de la piste puis tombant au sol, a précisé Thomas Wang, directeur du conseil.

Les transcriptions des conversations du cockpit seront rendues publiques ultérieurement.

"A partir des enregistrements des boîtes noires, nous avons reconstitué la trajectoire du vol montrant que l'avion avait quitté son plan de descente puis percuté des arbres et des maisons mais l'enquête sur les causes de l'accident est toujours en cours", a souligné M. Wang.

Les médias taïwanais se sont interrogés sur la pertinence d'avoir autorisé l'avion à voler au regard des conditions météo. Les autorités assurent toutefois que les conditions n'étaient pas suffisamment mauvaises pour suspendre les vols.

Première publication : 01/08/2014