Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Ebola: ne pas oublier l'Afrique

En savoir plus

DÉBAT

France - budget 2015 : le gouvernement serre la ceinture (Partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

France - budget 2015 : le gouvernement serre la ceinture (Partie 1)

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

"Il faut une réponse globale" contre le terrorisme, dit le Premier ministre malien sur France 24

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sophie Marceau et Patrick Bruel en sex-addicts !

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

France : la politique familiale à l'heure des économies

En savoir plus

FOCUS

Ces réseaux salafistes qui inquiètent les autorités allemandes

En savoir plus

DÉBAT

Afghanistan : collaborer avec les États-unis... et les Taliban ?

En savoir plus

DÉBAT

Hong Kong se révolte : le pouvoir de Pékin face au défi démocratique

En savoir plus

  • Ebola au Liberia : les chiffres de l'OMS sont "faux", affirme Ellen Johnson Sirleaf

    En savoir plus

  • Nicolas Sarkozy propose un contrat de cinq ans pour les fonctionnaires

    En savoir plus

  • En images : les ratés du Secret Service de la Maison Blanche

    En savoir plus

  • Barack Obama veut faire évoluer le "statu quo" entre Israéliens et Palestiniens

    En savoir plus

  • Ligue des champions : Monaco tient en échec le Zenit (0-0)

    En savoir plus

  • La France renforce son dispositif militaire pour lutter contre l'EI en Irak

    En savoir plus

  • Mondial de basket : les Françaises en quarts contre les Américaines

    En savoir plus

  • Gérard Larcher élu sans surprise président du Sénat

    En savoir plus

  • Ebola : Alpha Condé exige "une réponse globale" pour combattre l'épidémie

    En savoir plus

  • Affaire Bygmalion : deux proches de Jean-François Copé mis en examen

    En savoir plus

  • UFC-Que Choisir vs Foncia : l’action de groupe loin de la "class action"

    En savoir plus

  • Le PIB britannique dopé par la drogue et la prostitution

    En savoir plus

  • Erdogan s'engage contre l'EI mais garde comme priorité la chute du régime syrien

    En savoir plus

  • Les musées français les plus visités bientôt ouverts sept jours sur sept

    En savoir plus

  • Ces réseaux salafistes qui inquiètent les autorités allemandes

    En savoir plus

L'Ouzbékistan suspend internet et les SMS pour éviter la triche aux examens

AFP

Les deux plus importants opérateurs mobiles ouzbèkes ont évoqué dans des communiqués

Les deux plus importants opérateurs mobiles ouzbèkes ont évoqué dans des communiqués "des travaux de maintenance urgents sur les réseaux de télécommunication" de 08H30 à 13H30 locales, l'heure exacte des examens d'entrée aux universitésLes deux plus importants opérateurs mobiles ouzbèkes ont évoqué dans des communiqués "des travaux de maintenance urgents sur les réseaux de télécommunication" de 08H30 à 13H30 locales, l'heure exacte des examens d'entrée aux universités

L'Ouzbékistan a suspendu vendredi son réseau internet mobile ainsi que l'envoi de SMS et de MMS pour l'ensemble de sa population, afin d'empêcher toute triche aux examens d'entrée aux universités.

Les deux plus importants opérateurs mobiles du pays ont évoqué dans des communiqués "des travaux de maintenance urgents sur les réseaux de télécommunication" de 08H30 à 13H30 locales (03H30 à 08H30 GMT).

Pendant cette tranche horaire, qui correspond au début et à la fin des examens d'entrée aux universités ouzbèkes, leurs abonnés ne pourront ni accéder à Internet sur leur téléphone, ni envoyer des SMS ou des MMS. Seul le service d'appels vocaux sera maintenu.

Selon les médias locaux, les autorités ont pris d'importantes mesures antitriche pour cette session d'examens dont celle de bloquer partiellement le réseau mobile et de mener des fouilles dans les écoles afin de lutter contre les "minitéléphones", que les élèves ouzbeks cachent dans leurs chaussures.

"Nous avons écoulé tous nos minitéléphones, utilisez votre tête pour passer vos examens", pouvait-on lire sur des panneaux affichés dans quelques magasins de téléphones à Tachkent, la capitale de ce pays où plus de la moitié des 30 millions d'habitants possède un téléphone.

Première publication : 01/08/2014