Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

#ActuElles

Angélique Kidjo : la voix des Africaines

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif : de Sarajevo à Guantanamo, l’itinéraire des six d’Algérie

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Présidentielle en Côte d'Ivoire : le soutien de Bédié est une "trahison" selon Bertin

En savoir plus

FOCUS

Les bataillons "bénévoles" de Kiev : une force imprévisible

En savoir plus

  • Sarkozy : un retour attendu et longuement préparé

    En savoir plus

  • Le Premier ministre écossais annonce sa démission au lendemain du référendum

    En savoir plus

  • Wall Street : début en fanfare pour le géant chinois Alibaba

    En savoir plus

  • Ebola : les 6,5 millions d'habitants de Sierra Leone assignés à résidence

    En savoir plus

  • Irak : la France opère ses premiers raids aériens contre les jihadistes de l'EI

    En savoir plus

  • Visé par une enquête, Zidane pourrait être privé de banc de touche

    En savoir plus

  • Sarkozy revient-il pour "tout changer" ou "se sauver" ?

    En savoir plus

  • Quand Hollande se targue d’influencer la politique économique européenne

    En savoir plus

  • Référendum en Écosse: les indépendantistes n'ont pas tout perdu

    En savoir plus

  • Les bataillons "bénévoles" de Kiev : une force imprévisible

    En savoir plus

  • Irak : combattants kurdes recherchent armes lourdes désespérément

    En savoir plus

  • Barack Obama salue la France, "un partenaire solide contre le terrorisme"

    En savoir plus

  • De Fantômas à Luc Besson, Gaumont dévoile ses trésors d'hier et d'aujourd'hui

    En savoir plus

  • Euro-2020 : la finale de l'"Euro pour l’Europe" à Wembley

    En savoir plus

  • Corruption : amende record pour le géant pharmaceutique GSK

    En savoir plus

Séisme au large d'Alger: 6 morts et 420 blessés à cause de la panique

AFP

Six personnes sont mortes et 420 ont été blessées dans la panique provoquée vendredi par un séisme de magnitude 5,6 sur l'échelle de Richter à Alger et dans les départements limitrophesSix personnes sont mortes et 420 ont été blessées dans la panique provoquée vendredi par un séisme de magnitude 5,6 sur l'échelle de Richter à Alger et dans les départements limitrophes

Six personnes sont mortes et 420 ont été blessées dans la panique provoquée vendredi par un séisme de magnitude 5,6 sur l'échelle de Richter à Alger et dans les départements limitrophesSix personnes sont mortes et 420 ont été blessées dans la panique provoquée vendredi par un séisme de magnitude 5,6 sur l'échelle de Richter à Alger et dans les départements limitrophes

Six personnes sont mortes et 420 ont été blessées dans la panique provoquée vendredi par un séisme de magnitude 5,6 sur l'échelle de Richter à Alger et dans les départements limitrophes, selon la cellule de crise du ministère de la Santé.

"Selon un bilan hospitalier définitif, il y a eu six morts ainsi que 420 blessés", pour la plupart des blessés légers, a annoncé à l'AFP un membre de la cellule de crise du ministère de la Santé.

Parmi les blessés, "21 personnes sont encore hospitalisées dont sept doivent subir des interventions chirurgicales aujourd'hui (vendredi)", a-t-il précisé.

Sur les six morts, quatre personnes ont péri en se jetant de leurs balcons ou de leurs fenêtres et deux sont décédées d'arrêts cardiaques, selon la même source.

Les victimes sont d'Alger, de Boumerdes, (50 km à l'est d'Alger) et de Blida, (50 km au sud-ouest d'Alger).

Toutes les victimes sont liées au mouvement de panique provoqué par le séisme. Réveillées par la secousse, des personnes se sont jetées de leurs balcons et de nombreux habitants se sont précipités dans les rues, craignant des effondrements de bâtiments.

Le colonel Farouk Achour, responsable de la communication à la protection civile, a déclaré à l'AFP que le séisme, survenu à 05H11 (04H11 GMT), n'avait causé aucun dégât important.

L'épicentre du séisme se situait en mer, à 19 km au nord-est de Bologhine, un quartier d'Alger, selon le centre algérien de recherches en astronomie, astrophysique et géophysique (CRAAG), qui a déjà recensé 20 répliques, dont une de magnitude 4,3 un quart d'heure plus tard.

"Ce séisme entre dans l'activité normale de la sismicité de l'Algérie qui se trouve au centre de deux plaques majeures. L?Algérie enregistre une centaine de séismes par mois mais la plupart ne sont pas ressentis", a déclaré à l'AFP Kamel Lamali, chercheur au CRAAG.

En 2003, un séisme à Boumerdes avait fait près de 3.000 morts.

Première publication : 01/08/2014