Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Demain on arrête de respirer"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Cameroun : plusieurs morts dans des heurts au Nord-Ouest

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Alep-est, à feu et à sang

En savoir plus

LE DÉBAT

Guerre en Syrie : Alep, la chute finale ? (partie 2)

En savoir plus

LE DÉBAT

Guerre en Syrie : Alep, la chute finale ? (partie 1)

En savoir plus

POLITIQUE

Primaire de la gauche : quelle est la stratégie de Manuel Valls ?

En savoir plus

POLITIQUE

Présidentielle-2017 : quelle gauche après Hollande ?

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : avec "La Division d'or", à la conquête de Mossoul

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Demain tout commence" : Omar Sy, allô papa bobo !

En savoir plus

FRANCE

Un présumé djihadiste franco-marocain interpellé à l'aéroport de Roissy

© Archives AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 02/08/2014

Le ministère de l'Intérieur a annoncé samedi l'arrestation à l'aéroport Roissy Charles-de-Gaulle d'un djihadiste franco-marocain. L'homme arrivait d'Istanbul, en Turquie, d'où il avait été expulsé. Il a été placé en garde à vue.

Un Franco-Marocain soupçonné de djihadisme a été interpellé samedi 2 août à l'aéroport de Roissy Charles-de-Gaulle, a annoncé le ministère de l'Intérieur. L'homme, expulsé par les autorités turques, arrivait d'Istanbul. Il a immédiatement été placé en garde à vue.

L'homme, dont l'âge et l'identité n'ont pas été précisés, a été interpellé à son arrivée en France par des policiers de la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI) dans le cadre d'une enquête préliminaire pour "association de malfaiteurs en vue de préparer des actes terroristes", a ajouté le ministère dans un communiqué.

Selon une source policière citée par l'AFP, le djihadiste présumé, né à Arles (Bouches-du-Rhône), est âgé de 37 ans. Les faits exacts qui lui sont reprochés n'ont pas été précisés ni par cette source ni par le ministère, qui rappelle néanmoins que la Turquie "constitue la principale voie de transit des candidats au djihad, vers la Syrie ou l'Irak".

Le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, qui salue dans ce communiqué un "nouveau résultat positif de la coopération internationale", a présenté en Conseil des ministres le 9 juillet un projet de loi durcissant l'arsenal législatif antiterroriste. Le texte sera soumis en première lecture au Parlement en septembre.

Avec AFP et Reuters

Première publication : 02/08/2014

  • DEMAIN À LA UNE (partie 1)

    France : la loi anti-djihad de Cazeneuve

    En savoir plus

  • SYRIE

    Un djihadiste français de 17 ans écroué pour meurtre à son retour en France

    En savoir plus

  • TERRORISME

    "Touf Touf le Ouf", le djihadiste trop bavard sur le Web

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)