Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Le Nigeria attend dans la fébrilité les résultats de la présidentielle

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Départementales: un humour déplacé ?

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Antonio Costa : "Avec l'Euro, il y a quelques gagnants mais beaucoup de perdants"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Évasion fiscale : l'Europe joue la transparence... jusqu'au bout ?

En savoir plus

FOCUS

Royaume Uni : les communautés musulmanes sont-elles bien intégrées ?

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

France : faut-il sanctionner les prostituées ou leurs clients?

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

La Palestine s'apprête à adhérer à la CPI

En savoir plus

BILLET RETOUR

Un vent de liberté souffle sur le Koweït

En savoir plus

ÉLÉMENT TERRE

Agriculture : faire face à l'élevage intensif

En savoir plus

FRANCE

Disparition de cocaïne au 36 quai des Orfèvres : un brigadier interpellé

© Joël Saget, AFP | Quai des Orfèvres, siège de a Direction régionale de la police judiciaire de la Préfecture de police de Paris.

Vidéo par FRANCE 2

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 02/08/2014

Un brigadier de 34 ans a été arrêté par la police, samedi matin, dans les Pyrénées-Orientales. Il est suspecté d’avoir dérobé plus de 50 kg de cocaïne au siège de la Direction régionale de la police judiciaire de la Préfecture de police de Paris.

Samedi 2 août au matin, les forces de l’ordre ont interpellé un brigadier de 34 ans, soupçonné d’être impliqué dans l'affaire de la disparition de plus de 50 kg de cocaïne au 36 quai des Orfèvres, a-t-on appris de sources policières et auprès du parquet.

Selon un communiqué cosigné du préfet de police et du procureur de la République de Paris, il s'agit d'un fonctionnaire de police de la brigade des stupéfiants. Le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve a aussitôt annoncé sa suspension à titre conservatoire.

La disparition des 52,6 kg de cocaïne avait été constatée le 31 juillet au matin au siège de la Direction régionale de la police judiciaire de la Préfecture de police de Paris. Les enquêteurs de l'IGPN, la police des polices, s'étaient rendus immédiatement sur place et le 36 quai des Orfèvres avait été minutieusement perquisitionné.

Les enquêteurs se sont intéressés à un homme "vu entrant dans les locaux avec deux sacs et en ressortant peu après et ce dans la nuit du 24 au 25 juillet". Ensuite l'exploitation des enregistrements vidéo a permis "d'établir une forte ressemblance entre cet individu et un fonctionnaire de police à la brigade des stupéfiants".

Le brigadier a été interpellé samedi dans les Pyrénées-Orientales, où il se trouvait en vacances, précise le communiqué et des perquisitions ont été menées sur son lieu de villégiature.

La drogue disparue provenait d'une saisie réalisée le 4 juillet. La brigade des stupéfiants de Paris, dans le cadre d'une commission rogatoire, avait interpellé 14 personnes et saisi dans un appartement parisien 48 pains de cocaïne composés chacun d'environ 1 100 grammes, pour une valeur marchande totale d’approximativement 2 millions d'euros.

"Le suspect a été interpellé sur son lieu de vacances"

Avec AFP

 

Première publication : 02/08/2014

  • FRANCE

    Plus de 50 kilos de cocaïne volatilisés au "36, quai des Orfèvres"

    En savoir plus

  • FRANCE

    Quai des Orfèvres : deux policiers mis en examen pour viol en réunion

    En savoir plus

  • FRANCE

    Le célèbre 36 quai des Orfèvres fête ses 100 ans

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)