Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Hollande face à la presse : le chef de l'État a tenu sa conférence semestrielle

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

La stratégie des États-Unis face à l'organisation de l'EI

En savoir plus

FOCUS

Thaïlande : le business lucratif des mères porteuses

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Niki de Saint-Phalle, une "nana" militante et engagée

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Les incertitudes économiques d'une Écosse indépendante

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"DDay"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Kilt ou double"

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ebola : une volontaire française de MSF contaminée

En savoir plus

SUR LE NET

Iran : les jeunes internautes contournent la censure

En savoir plus

  • Écosse : "Quel que soit le résultat, il va y avoir beaucoup de mécontents"

    En savoir plus

  • Frappes en Irak, croissance, Europe : les principales annonces de Hollande

    En savoir plus

  • Cinq casques bleus tchadiens tués dans le nord du Mali

    En savoir plus

  • Thaïlande : le business lucratif des mères porteuses

    En savoir plus

  • Alex Salmond, le visage d'une Écosse qui rêve d'indépendance

    En savoir plus

  • L'Australie, une cible de choix pour l'organisation de l'EI ?

    En savoir plus

  • Yacine Brahimi, la pépite algérienne révélée par Porto

    En savoir plus

  • Belgique : l'euthanasie d'un violeur inquiète les partisans de la mort assistée

    En savoir plus

  • Peu importe l’issue du référendum, "l’Écosse ne sera plus jamais la même"

    En savoir plus

  • Livraison d'armes aux rebelles syriens : le Congrès américain doit se prononcer

    En savoir plus

  • Vladimir Evtouchenkov, le nouvel oligarque dans le viseur du Kremlin

    En savoir plus

  • Parcours sans-faute des Bleues vers le Mondial-2015

    En savoir plus

  • Une star de la Silicon Valley rachète le château de Pommard

    En savoir plus

  • Le sulfureux maire de Toronto atteint d'un cancer rare et agressif

    En savoir plus

  • "Hollande renvoie l’image de quelqu’un de trop optimiste"

    En savoir plus

Grève chez Air France: des vols annulés à Orly et en régions

AFP

AFP Photo

Air France a annulé plus de 15% de ses vols court et moyen-courriers sur les aéroports d'Orly et de province samedi, en raison d'un appel à la grève des personnels au sol, mais prévoit d'assurer tous ses vols à Roissy-Charles-de-Gaulle, a-t-on appris vendredi auprès de la compagnie.

La CGT, premier syndicat, SUD-Aérien et l'Unsa ont appelé les personnels au sol (agents d'escale, de piste ...) à faire grève samedi pour protester contre la dégradation des conditions de travail. FO a aussi déposé un préavis de grève pour l'aéroport de Roissy et la CFE-CGC a appelé à la grève dans la branche commerciale.

"A Orly et sur les escales en France (Bordeaux, Lyon, Montpellier, Mulhouse, Marseille, Nantes, Nice, Strasbourg, Toulouse), entre 80 et 85% des vols sont maintenus", a affirmé à l'AFP un porte-parole de la direction, qui précise que "tous les passagers (des vols annulés) ont déjà été informés".

Ainsi à Toulouse, quatre vols ont d'ores et déjà été annulés pour samedi.

Des retards sont également à prévoir, mais Air France a assuré que la totalité des vols en provenance et vers l'aéroport parisien de Roissy-Charles-de-Gaulle serait assurée en ce jour de chassé-croisé des vacanciers de juillet et d'août.

"Cette grève tombe au plus mauvais moment parce que c'est le samedi le plus chargé de l'année et que nous commençons à avoir le fruit des efforts réalisés par les salariés, efforts qui visent à redresser l'entreprise et assurer sa survie", a déploré auprès de l'AFP Xavier Broseta, directeur des ressources humaines du groupe Air France.

Le plan Transform 2015, lancé en 2012 afin de réaliser 2 milliards d'euros d'économies en trois ans et de réduire la dette, a entraîné plusieurs milliers de suppressions d'emplois au sein de la compagnie.

Le mouvement survient alors qu'un million de passagers sont attendus sur l'ensemble du week-end dans les aéroports de Roissy et Orly, dont 215.000 à Roissy pour la seule journée de samedi.

Les informations sont disponibles sur le site de la compagnie, qui propose "à ses clients des solutions de report de voyage sans frais".

A l'appel de la CGT, un rassemblement est prévu samedi à 11h pour dénoncer l'impact sur les conditions de travail du plan Transform 2015.

Pour M. Broseta, "les conditions de travail se sont effectivement modifiées dans le cadre du plan". Il réfute "une augmentation significative du stress" des salariés mais reconnaît qu'Orly est exposé "à un niveau de stress plus élevé", selon une enquête annuelle qui porte sur cette question.

Dans une lettre datée du 9 juillet, l'inspection du travail avait alerté la direction sur des risques psycho-sociaux à Orly. Le DRH de la compagnie a rappelé vendredi qu'un plan avait été mis en place "dès la mi-juin", avec notamment la présence de vigiles pour faire face aux incivilités et l'embauche de 40 personnes en CDD.

Première publication : 02/08/2014