Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Ebola: ne pas oublier l'Afrique

En savoir plus

DÉBAT

France - budget 2015 : le gouvernement serre la ceinture (Partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

France - budget 2015 : le gouvernement serre la ceinture (Partie 1)

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

"Il faut une réponse globale" contre le terrorisme, dit le Premier ministre malien sur France 24

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sophie Marceau et Patrick Bruel en sex-addicts !

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

France : la politique familiale à l'heure des économies

En savoir plus

FOCUS

Ces réseaux salafistes qui inquiètent les autorités allemandes

En savoir plus

DÉBAT

Afghanistan : collaborer avec les États-unis... et les Taliban ?

En savoir plus

DÉBAT

Hong Kong se révolte : le pouvoir de Pékin face au défi démocratique

En savoir plus

  • Ebola au Liberia : les chiffres de l'OMS sont "faux", affirme Ellen Johnson Sirleaf

    En savoir plus

  • En images : les ratés du Secret Service de la Maison Blanche

    En savoir plus

  • Barack Obama veut faire évoluer le "statu quo" entre Israéliens et Palestiniens

    En savoir plus

  • Ligue des champions : Monaco tient en échec le Zenit (0-0)

    En savoir plus

  • La France renforce son dispositif militaire pour lutter contre l'EI en Irak

    En savoir plus

  • Mondial de basket : les Françaises en quarts contre les Américaines

    En savoir plus

  • Gérard Larcher élu sans surprise président du Sénat

    En savoir plus

  • Ebola : Alpha Condé exige "une réponse globale" pour combattre l'épidémie

    En savoir plus

  • Affaire Bygmalion : deux proches de Jean-François Copé mis en examen

    En savoir plus

  • UFC-Que Choisir vs Foncia : l’action de groupe loin de la "class action"

    En savoir plus

  • Le PIB britannique dopé par la drogue et la prostitution

    En savoir plus

  • Erdogan s'engage contre l'EI mais garde comme priorité la chute du régime syrien

    En savoir plus

  • Les musées français les plus visités bientôt ouverts sept jours sur sept

    En savoir plus

  • Ces réseaux salafistes qui inquiètent les autorités allemandes

    En savoir plus

  • Foot américain : un joueur musulman sanctionné pour une prière

    En savoir plus

27.000 touristes russes bloqués à l'étranger après la faillite d'un voyagiste

AFP

Une vue d'Istanbul, la plus grande ville Turquie, et sa Mosquée bleueUne vue d'Istanbul, la plus grande ville Turquie, et sa Mosquée bleue

Une vue d'Istanbul, la plus grande ville Turquie, et sa Mosquée bleueUne vue d'Istanbul, la plus grande ville Turquie, et sa Mosquée bleue

Environ 27.000 touristes russes sont bloqués à l'étranger après la faillite d'un voyagiste, a déclaré lundi l'association nationale des voyagistes russes.

"Tous les touristes se retrouvent bloqués sans billet de retour" après que la société Labirint (Labyrinth) a annoncé samedi la fin de ses opérations, a déclaré le service Touraide qui tente d'aider ces touristes à trouver des places sur des vols retour opérés par d'autres sociétés.

Labirint est le quatrième tour opérateur à faire faillite en trois semaines, résultat d'une crispation du marché touristique russe liée au moins en partie à la crise ukrainienne. Le bras de fer entre Moscou et l'Occident autour de l'Ukraine a en effet contribué à une dépréciation de la devise russe, provoquée par une fuite des capitaux, alors même que l'économie russe frôlait déjà la récession.

"La situation économique et politique a eu un impact néfaste sur le nombre de réservations", et la baisse de la valeur du rouble "a dégradé le pouvoir d'achat des Russes", a déclaré Labirint dans un communiqué expliquant sa cessation d'activité.

"Nous craignons que cela ne soit que le début d'un effet domino" a déclaré sur la radio Echo de Moscou la porte-parole de l'Agence fédérale de tourisme de Russie, Irina Shchegolkova.

"La Turquie a commencé dès hier (dimanche) a expulser nos touristes de leur hôtel, or c'est en Turquie que la majorité de nos touristes vont se reposer, 3,5 millions au total", a déploré la porte-parole. Cette dernière s'est au contraire félicitée de l'attitude de la Bulgarie et de la Grèce qui ont, selon elle, décidé de ne pas pénaliser les touristes russes pour la faillite de leur voyagiste.

Alors que les nouvelles sanctions occidentales décidées la semaine dernière auront un impact progressif sur l'économie, le rouble a d'ores et déjà chuté de 11% depuis son pic de valeur en septembre 2013.

Les sanctions européennes ont par ailleurs provoqué dimanche la cessation d'activité de Dobroliot, filiale low-cost de la compagnie aérienne nationale Aeroflot.

Première publication : 04/08/2014