Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

France - budget 2015 : le gouvernement serre la ceinture (Partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

France - budget 2015 : le gouvernement serre la ceinture (Partie 1)

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

"Il faut une réponse globale" contre le terrorisme, dit le Premier ministre malien sur France 24

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sophie Marceau et Patrick Bruel en sex-addicts !

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

France : la politique familiale à l'heure des économies

En savoir plus

FOCUS

Ces réseaux salafistes qui inquiètent les autorités allemandes

En savoir plus

DÉBAT

Afghanistan : collaborer avec les États-unis... et les Taliban ?

En savoir plus

DÉBAT

Hong Kong se révolte : le pouvoir de Pékin face au défi démocratique

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Instituer l'Etat de droit en Chine"

En savoir plus

  • Ebola au Liberia : les chiffres de l'OMS sont "faux", affirme Ellen Johnson Sirleaf

    En savoir plus

  • En images : les ratés du Secret Service de la Maison Blanche

    En savoir plus

  • Barack Obama veut faire évoluer le "statu quo" entre Israéliens et Palestiniens

    En savoir plus

  • Ligue des champions : Monaco tient en échec le Zenit (0-0)

    En savoir plus

  • La France renforce son dispositif militaire pour lutter contre l'EI en Irak

    En savoir plus

  • Mondial de basket : les Françaises en quarts contre les Américaines

    En savoir plus

  • Gérard Larcher élu sans surprise président du Sénat

    En savoir plus

  • Ebola : Alpha Condé exige "une réponse globale" pour combattre l'épidémie

    En savoir plus

  • Affaire Bygmalion : deux proches de Jean-François Copé mis en examen

    En savoir plus

  • UFC-Que Choisir vs Foncia : l’action de groupe loin de la "class action"

    En savoir plus

  • Le PIB britannique dopé par la drogue et la prostitution

    En savoir plus

  • Erdogan s'engage contre l'EI mais garde comme priorité la chute du régime syrien

    En savoir plus

  • Les musées français les plus visités bientôt ouverts sept jours sur sept

    En savoir plus

  • Ces réseaux salafistes qui inquiètent les autorités allemandes

    En savoir plus

  • Foot américain : un joueur musulman sanctionné pour une prière

    En savoir plus

Brésil: leader mondial de la chirurgie esthétique devant les Etats-Unis

AFP

Liposuccion et implants de silicone dans les seins arrivent en tête des préférencesLiposuccion et implants de silicone dans les seins arrivent en tête des préférences

Liposuccion et implants de silicone dans les seins arrivent en tête des préférencesLiposuccion et implants de silicone dans les seins arrivent en tête des préférences

Le Brésil est devenu le leader mondial de la chirurgie esthétique, dépassant pour la première fois en 2013 les Etats-Unis, avec 1,49 million d'opérations réalisées dans le géant sud-américain, selon les chiffres officiels.

Le quotidien O Estado de Sao Paulo rapporte dimanche que le nombre élevé d'interventions de chirurgie plastique au Brésil - près de 40.000 de plus qu'aux Etats-Unis - s'explique par les facilités de paiement, comme le crédit étalé sur plusieurs années, et la grande renommée des chirurgiens brésiliens.

Parmi eux figure celui qui est considéré le "pape" de la chirurgie esthétique, Ivo Pitanguy, 86 ans, encore en activité.

Liposuccion et implants de silicone dans les seins arrivent en tête des préférences mais les Brésiliens se lancent de plus en plus dans les opérations du visage et notamment du nez.

En 2011, le Brésil avait enregistré 43.809 rhinoplasties. L'an dernier ce chiffre a bondi de 76% à 77.224, souligne le quotidien.

Pour le chirurgien Volney Pitombo, ce boom des opérations du nez représente un "changement de comportement" et montre que les Brésiliens ont pris confiance.

"Au cours des dernières années, avec la popularisation de la chirurgie esthétique il y a eu une augmentation des opérations du visage, et surtout du nez", souligne Pitombo au journal.

Dans sa clinique, à Rio de Janeiro, en moyenne 240 rhinoplasties par an sont pratiquées.

"Cela tient au résultat qui est extraordinaire pour le patient. Une correction de la seule pointe du nez a le pouvoir de rajeunir une personne d'au moins huit ans", assure-t-il.

Dans les cliniques brésiliennes les plus renommées le procédé coûte 30.000 reais (10.000 euros) qu'il faut payer comptant, mais la plupart des autres cliniques acceptent de faire crédit, selon O Estado.

Première publication : 04/08/2014