Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Les bataillons "bénévoles" de Kiev : une force imprévisible

En savoir plus

MODE

Fashion week : promenade pour un objet d’exception

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Paris des Arts de Leïla Bekhti

En savoir plus

UNE COMÉDIE FRANCAISE

François Hollande : un sursaut possible ?

En savoir plus

DÉBAT

Hollande face à la presse : le chef de l'État a tenu sa conférence semestrielle

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

La stratégie des États-Unis face à l'organisation de l'EI

En savoir plus

FOCUS

Thaïlande : le business lucratif des mères porteuses

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Niki de Saint-Phalle, une "nana" militante et engagée

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Les incertitudes économiques d'une Écosse indépendante

En savoir plus

  • Nicolas Sarkozy fait son retour en politique... sur Facebook

    En savoir plus

  • Irak : la France opère ses premiers raids aériens contre les jihadistes de l'EI

    En savoir plus

  • Quand Hollande se targue d’influencer la politique économique européenne

    En savoir plus

  • Visé par une enquête, Zidane pourrait être privé de banc de touche

    En savoir plus

  • Ebola : les 6,5 millions d'habitants de la Sierra Leone assignés à résidence

    En savoir plus

  • Référendum en Écosse: les indépendantistes n'ont pas tout perdu

    En savoir plus

  • Les bataillons "bénévoles" de Kiev : une force imprévisible

    En savoir plus

  • Irak : combattants kurdes recherchent armes lourdes désespérément

    En savoir plus

  • Barack Obama salue la France, "un partenaire solide contre le terrorisme"

    En savoir plus

  • De Fantômas à Luc Besson, Gaumont dévoile ses trésors d'hier et d'aujourd'hui

    En savoir plus

  • Euro-2020 : la finale de l'"Euro pour l’Europe" à Wembley

    En savoir plus

  • Corruption : amende record pour le géant pharmaceutique GSK

    En savoir plus

  • Le Paris des Arts de Leïla Bekhti

    En savoir plus

  • Après le "non" de l’Écosse, la Catalogne prépare son propre référendum

    En savoir plus

  • Ebola : l'infirmière française contaminée reçoit un traitement expérimental

    En savoir plus

Chine: primes pour récompenser "la chasse aux terroristes" au Xinjiang

AFP

Des forces de sécurité chinoises à Hetian, dans la région musulmane du Xinjiang, dans le nord-ouest de la Chine, le 6 juin 2014Des forces de sécurité chinoises à Hetian, dans la région musulmane du Xinjiang, dans le nord-ouest de la Chine, le 6 juin 2014

Des forces de sécurité chinoises à Hetian, dans la région musulmane du Xinjiang, dans le nord-ouest de la Chine, le 6 juin 2014Des forces de sécurité chinoises à Hetian, dans la région musulmane du Xinjiang, dans le nord-ouest de la Chine, le 6 juin 2014

La Chine offrira des primes correspondant au total à plus de 300 millions de yuans (36 millions d'euros) pour récompenser les résidents du Xinjiang, région musulmane du nord-ouest du pays, qui contribuent à la "chasse aux terroristes", a annoncé lundi un média d'Etat.

Quelque 4,23 millions de yuans ont d'ores et déjà été distribués à des personnes ou à des agences gouvernementales qui ont aidé à capturer ou tuer dix "terroristes présumés" la semaine dernière dans la préfecture de Hotan, a rapporté l'agence Chine nouvelle.

Des habitants du voisinage avaient repéré les personnes suspectées dans un champ de maïs, vendredi dernier, a-t-elle précisé.

Aux côtés de plus de 30.000 "volontaires", la police avait alors pourchassé ces suspects, dont neuf avaient été abattus et le dixième capturé, a poursuivi Chine nouvelle.

Des personnes ayant apporté leur "aide" lors de cet incident se sont vues remettre des primes lors d'une cérémonie organisée dimanche à Hotan, a ajouté le média d'Etat, sans préciser le nombre de récompenses distribuées.

Six personnes qui avaient fourni des renseignements "cruciaux" aux forces de l'ordre ont reçu 100.000 yuans (12.000 euros) chacun.

Selon Chine nouvelle, ces primes font partie d'une cagnotte de plus de 300 millions de yuans, que les autorités régionales ont décidé de distribuer progressivement à "ceux qui apportent leur aide pour pourchasser des terroristes présumés".

Cette annonce intervient moins d'une semaine après de très violents affrontements survenus dans le district de Shache - ou Yarkand dans la langue des Ouïghours, principale ethnie du Xinjiang.

Des assaillants "armés de couteaux" y ont attaqué un poste de police et d'autres bâtiments officiels, amenant la police à répliquer, selon les médias officiels.

Chine nouvelle avait indiqué dimanche que 59 "terroristes" et 37 civils avaient été tués lors de ces violences, ce qui en fait l'incident le plus meurtrier survenu dans la région depuis 2009.

Le Xinjiang compte quelque dix millions de Ouïghours, des musulmans turcophones en partie hostiles à la tutelle de Pékin, et dont une frange radicalisée est, selon les autorités, à l'origine de sanglants attentats commis ces derniers mois dans la région et en dehors.

En réaction, la Chine a lancé ces derniers mois une vaste campagne de lutte antiterroriste, qui s'est traduite par des centaines d'interpellations et des condamnations en masse au terme de procès expéditifs.

Des experts et groupes de défense des droits de l'homme estiment que la politique répressive exercée par le gouvernement chinois à l'encontre de la culture et de la religion des Ouïghours alimente les tensions et les violences au Xinjiang.

Première publication : 04/08/2014