Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Brésil : une cyber-présidentielle sous tension

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

  • Des milliers de pacifistes manifestent à Moscou contre la guerre en Ukraine

    En savoir plus

  • De Paris à New York, les défenseurs du climat se mobilisent

    En savoir plus

  • Pas de zone tampon sans respect du cessez-le-feu, exige l’armée ukrainienne

    En savoir plus

  • Ashraf Ghani succède à Hamid Karzaï à la présidence afghane

    En savoir plus

  • Attentat à la bombe près du ministère des Affaires étrangères au Caire

    En savoir plus

  • Vidéo : la Turquie "débordée" par l’afflux de réfugiés kurdes de Syrie

    En savoir plus

  • Filière jihadiste lyonnaise : cinq personnes mises en examen et écrouées

    En savoir plus

  • L’opposant Mikhaïl Khodorkovski envisage de gouverner la Russie

    En savoir plus

  • Sanaa instaure un couvre-feu, l'ONU annonce un accord de sortie de crise

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Bruxelles déjoue un projet d'attentat jihadiste à la Commission européenne

    En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

  • Assaut mortel de Boko Haram à Mainok dans le nord du Nigeria

    En savoir plus

  • Les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Après 47 ans d'attente, le Cameroun accueillera la CAN en 2019

    En savoir plus

  • Air France : la grève des pilotes prolongée jusqu'au 26 septembre

    En savoir plus

  • Migrants à Calais : Londres débloque 15 millions d'euros

    En savoir plus

Nissan et Mitsubishi s'allient pour lancer une mini-voiture électrique

AFP

Un modèle de la voiture électrique de Mitsubishi Motors,

Un modèle de la voiture électrique de Mitsubishi Motors, "iMiEV", présenté le 5 juin 2009 à TokyoUn modèle de la voiture électrique de Mitsubishi Motors, "iMiEV", présenté le 5 juin 2009 à Tokyo

Les constructeurs d'automobiles japonais Nissan et Mitsubishi Motors ont créé une société mixte pour développer ensemble une mini-voiture électrique à bas coûts d'ici 2016-2017, affirme lundi le quotidien économique le Nikkei.

Nissan, qui a investi 4 milliards d'euros dans ce domaine en partenariat avec Renault, son principal actionnaire, commercialise jusqu'à présent la citadine Leaf, pour un résultat commercial mitigé - 124.000 exemplaires écoulés dans le monde depuis son lancement en 2010.

Le groupe assure que la Leaf est néanmoins "la voiture électrique la plus vendue", tout en concédant qu'un problème d'infrastructures ralentit l'adoption de ce type d'automobiles qui offrent une autonomie de 190 km une fois la batterie chargée au maximum.

Le prix est également un facteur susceptible de freiner les acheteurs, d'où ce projet, s'il est confirmé, de mettre au point un véhicule abordable.

Mitsubishi Motors a de l'expérience en la matière, puisque qu'il a lancé en 2009 la voiture électrique la moins onéreuse du marché japonais: un petit modèle dénommé iMiEV proposé au prix de 1,78 million de yens (12.900 euros), si l'on inclut l'aide du gouvernement pour les "véhicules propres".

Selon le Nikkei, la mini-voiture en préparation pourrait être vendue encore moins cher, autour de 1,5 million de yens (10.869 euros).

Nissan et Mitsubishi Motors travaillent déjà ensemble dans plusieurs domaines, dont celui des mini-véhicules justement, des voitures de moins de 660 cc très appréciées au Japon.

Avec Renault, ils avaient annoncé fin 2013 une extension de leur coopération, en vue d'une fabrication en commun de véhicules et de partages de technologies, en particulier dans l'électrique.

Première publication : 04/08/2014