Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Himalayesque"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Une série télé irakienne se moque de l'organisation de l'État islamique

En savoir plus

DÉBAT

Hong Kong se révolte : le pouvoir de Pékin face au défi démocratique

En savoir plus

FOCUS

Irak : quand la téléréalité confronte des jihadistes de l’EI à leurs victimes

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Début des audiences de Charles Blé Goudé devant la CPI

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jacques Weber, un colosse du théâtre français

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Papa Wemba, invité du Journal de l'Afrique !

En savoir plus

REPORTERS

Vidéo : elle filme au péril de sa vie à Raqqa, fief de l'EI en Syrie

En savoir plus

LES ARTS DE VIVRE

Les sports oubliés dans le vent

En savoir plus

  • Hong Kong : les manifestants veulent court-circuiter la fête nationale chinoise

    En savoir plus

  • Ebola : le premier cas hors d’Afrique localisé aux États-Unis

    En savoir plus

  • Ligue des champions : "On a montré que Paris peut être une grande équipe"

    En savoir plus

  • Londres a mené ses premières frappes aériennes contre l’EI en Irak

    En savoir plus

  • Commission européenne : un oral difficile pour certains candidats

    En savoir plus

  • Des ravisseurs d'Hervé Gourdel, décapité en Algérie, ont été identifiés

    En savoir plus

  • Barack Obama salue un accord de sécurité "historique" avec Kaboul

    En savoir plus

  • Ebola : l'expérience "désespérée" d'un médecin libérien

    En savoir plus

  • Hervé Gaymard : "Il n'y aura pas de guerre des chefs à l'UMP"

    En savoir plus

  • Terrorisme : pour Marine Le Pen, les Français musulmans sont "pris au piège"

    En savoir plus

  • Ello, le réseau social qui se la joue anti-Facebook

    En savoir plus

  • Fonds "vautours" : l’Argentine défie les États-Unis sur sa dette

    En savoir plus

  • Quinze ans de prison requis contre le leader de Sharia4Belgium

    En savoir plus

  • Irak : quand la téléréalité confronte des jihadistes de l’EI à leurs victimes

    En savoir plus

  • À Montpellier, des pluies diluviennes créent la pagaille

    En savoir plus

Les producteurs de mirabelles de Lorraine s'attendent à une saison "exceptionnelle"

AFP

Les producteurs de mirabelles de Lorraine, dont la cueillette démarre cette semaine, s'attendent à une saison

Les producteurs de mirabelles de Lorraine, dont la cueillette démarre cette semaine, s'attendent à une saison "exceptionnelle"Les producteurs de mirabelles de Lorraine, dont la cueillette démarre cette semaine, s'attendent à une saison "exceptionnelle"

Les producteurs de mirabelles de Lorraine, dont la cueillette démarre cette semaine, s'attendent à une saison "exceptionnelle", grâce à de bonnes conditions météorologiques qui devraient permettre de doubler la production par rapport à l'année dernière, ont-ils indiqué lundi.

"Après trois années très difficiles, notre cueillette 2014 démarre dans la confiance. Nos arbres portent des mirabelles particulièrement juteuses, bien jaunes, avec un beau calibre", a expliqué Philippe Daniel, producteur et président de l?association Mirabelles de Lorraine qui rassemble 250 arboriculteurs.

Les producteurs s'attendent à récolter quelque 10.000 tonnes de fruits, près de deux fois plus qu'en 2013. La cueillette avait alors été retardée de trois semaines en raison du mauvais temps.

En Lorraine, qui assure environ 80% de la production mondiale, plus de 1.000 hectares de mirabelliers emploient à l'année 3.000 personnes et entre 1.500 et 2.000 de saisonniers.

Environ un quart de la production de mirabelles de Lorraine est consommé chaque année en fruit de bouche, le reste est transformé en confiture, sirop, conserves, boissons alcoolisées, et surtout en surgélation.

Dans le cadre d'un plan d'investissement de 4,8 millions d'euros sur deux ans, les producteurs ont notamment doublé la capacité d'un atelier de surgélation en Meurthe-et-Moselle.

Un plan de dynamisation prévoit par ailleurs 50.000 nouveaux mirabelliers à l'horizon 2018.

Les premières heures de la récolte en Lorraine ont toutefois été entachées par une affaire d'arnaque aux saisonniers.

A Saint-Mihiel (Meuse), une quarantaine de Marocains, recrutés par un autre Marocain, ont travaillé une journée entière sans contrat de travail, avant que leur recruteur les abandonne en pleine nuit.

"Ils n'ont pas d'argent, la situation est assez dramatique. En attendant de trouver une solution, ils sont logés sur une base de plein air et bénéficient d'une aide alimentaire d'urgence", ont expliqué à l'AFP les services de la mairie de Saint-Mihiel, qui cherchaient lundi à les faire employer par des producteurs de la région.

Première publication : 04/08/2014