Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Nana Akufo-Addo vainqueur de la présidentielle au Ghana

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Europol lance un calendrier de l'avent des criminels les plus recherchés

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Valls : premier ministre clivant, candidat rassembleur ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Journée de la laïcité : une exception française

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Corée du sud : la déferlante culturelle

En savoir plus

TECH 24

#OpenGov : la démocratie en mode startup

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Ciao Renzi : l'Italie en crise politique et institutionnelle

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Présidentielle française : deux gauches irréconciliables ?

En savoir plus

FOCUS

Côte d'Ivoire : plongeon dans le trafic illicite et très lucratif des faux médicaments

En savoir plus

Moyen-Orient

Exclusif : reportage sur un site de lancement de roquettes du Hamas

© Capture d'écran FRANCE 24 | Ce site de lancement de roquettes n’est placé qu’à 100 mètres environ d’un bâtiment de l’ONU

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 05/08/2014

Les envoyés spéciaux de France 24 dans la bande de Gaza ont découvert un site de lancement de roquettes du Hamas, situé au milieu des habitations des Gazaouis, à quelques mètres seulement d’un bâtiment de l’ONU. Reportage exclusif.

Après 27 jours de conflit, Israël et le Hamas ont conclu, lundi 5 août au soir, un cessez-le-feu dans la bande de Gaza. L’armée israélienne y menait, depuis le 8 juillet, l’opération "Bordure protectrice" qui visait à annihiler la puissance militaire du mouvement islamiste palestinien.

Alors que la bande de Gaza, en ruines, retrouve enfin le calme, les envoyés spéciaux de France 24, Matthieu Mabin et Gallagher Fenwick, ont découvert l’une des positions de la branche armée du Hamas dans l'enclave palestinienne.

Cet endroit, situé au cœur d’habitations gazaouies où résonnent les cris d’enfants, n’est placé qu’à 100 mètres environ d’un bâtiment, au-dessus duquel flotte un drapeau de l’ONU. Posés au sol, de simples tubes permettent aux combattants de lancer leurs roquettes.

"Nous sommes là au cœur de la polémique qui oppose l’État d’Israël à certains membres de la communauté internationale, lequel État d’Israël est accusé de frapper des sites protégés par les conventions internationales, explique Matthieu Mabin. Ici, on comprend beaucoup mieux la difficulté, qui est celle de l’armée de l’air israélienne, des drones israéliens, de distinguer les sites de lancement de missiles des sites protégés", poursuit-il.

Dans cet environnement, les dommages collatéraux et les pertes au sein des populations civiles semblent plus inéluctables. Et il doit probablement exister, selon le journaliste de France 24, des centaines de positions comme celles-ci dans la bande de Gaza. 

Première publication : 05/08/2014

  • PROCHE-ORIENT

    Gaza, en ruines, retrouve le calme

    En savoir plus

  • ROYAUME-UNI

    Gaza : une secrétaire d'État britannique démissionne

    En savoir plus

  • PROCHE-ORIENT

    Gaza : le Hamas accepte un cessez-le-feu de 72 heures avec Israël

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)