Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

"Il faut que Pékin réévalue ses politiques dans les régions tibétaines"

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Uruguay : la vie après Guantanamo

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Turquie : les Alévis, des musulmans à part

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Tunisie : vieux président pour jeune démocratie

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Comédies musicales, friandises, illuminations : les réjouissances de fin d'année !

En savoir plus

SUR LE NET

L'Unicef invite les enfants de Gaza à dessiner leur futur

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Gabon : un vent de contestation

En savoir plus

DÉBAT

Gabon : l'opposition demande le départ du président Ali Bongo

En savoir plus

DÉBAT

Trois attaques en France en 48 heures : un effet de mimétisme ?

En savoir plus

EUROPE

Des pirates informatiques russes volent plus d'un milliard de mots de passe

© Twitter - Azcentral

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 06/08/2014

Un groupe de pirates informatiques russes a réussi à mettre la main sur 1,2 milliard de mots de passe appartenant à des sociétés américaines et étrangères. C'est la plus vaste intrusion jamais réalisée à travers la planète.

C'est un vol virtuel qui pourrait coûter très cher à certaines sociétés. Selon le "New York Times", un groupe d'une dizaine de hackers russes, âgés d'une vingtaine d'années, a réussi à s'emparer de 1,2 milliard mots de passe de sociétés étrangères à travers le monde. Ces vols de codes concernent de grandes enseignes jusqu'au plus petit site internet, précise le quotidien américain.

Le "Times" tire ses informations de chercheurs de la société de sécurité informatique Hold Security. A l'en croire, les pirates ont également réussi à avoir accès à quelque 500 millions de comptes e-mail. "Tous ces sites sont toujours vulnérables", précise la société de sécurité qui ne donne donc aucun nom précis. On ignore si des entreprises françaises sont concernées.

Selon l'entreprise Hold Security, il n'y aurait pas de connexion entre ces hackers et le gouvernement russe, puisque des sites internet basés dans le pays ont été visés par ce vol des données. Cette intrusion, qui pourrait être la plus vaste jamais réalisée, est partie d'un groupe de pirates basés quelque part entre le Kazakhstan et la Mongolie.

Avec AFP

Première publication : 06/08/2014

  • CYBERCRIMINALITÉ

    Des pirates iraniens dans la peau d'un ex-ambassadeur américain

    En savoir plus

  • CYBERCRIMINALITÉ

    Cyberattaque : eBay demande à ses abonnés de changer de mot de passe

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Cyberespionnage : coup de froid entre Washington et Pékin

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)