Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

CAP AMÉRIQUES

Uruguay : la vie après Guantanamo

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Turquie : les Alévis, des musulmans à part

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Tunisie : vieux président pour jeune démocratie

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Comédies musicales, friandises, illuminations : les réjouissances de fin d'année !

En savoir plus

SUR LE NET

L'Unicef invite les enfants de Gaza à dessiner leur futur

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Gabon : un vent de contestation

En savoir plus

DÉBAT

Gabon : l'opposition demande le départ du président Ali Bongo

En savoir plus

DÉBAT

Trois attaques en France en 48 heures : un effet de mimétisme ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le Père Noël habite en Chine"

En savoir plus

Afrique

Le missionnaire espagnol atteint d’Ebola rapatrié par avion médicalisé

© Zoom Dosso, AFP

Vidéo par FRANCE 24

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 06/08/2014

Le prêtre espagnol de 75 ans, dépisté positif au virus Ebola à Monravia, au Liberia, doit être rapatrié, mercredi, à Madrid par avion médicalisé. Il sera ensuite pris en charge dans un hôpital prêt à "accueillir ce type de malades".

Le missionnaire espagnol atteint par le virus Ebola, tout comme deux de ses collègues subsahariennes, doit être rapatrié, mercredi 6 août, de Monrovia par avion militaire médicalisé, a annoncé le ministère espagnol de la Défense.

L'appareil a décollé de Madrid dans l’après-midi pour rapatrier le prêtre, âge de 75 ans, a précisé le ministère. L'Airbus A310 militaire médicalisé, est "équipé avec les moyens nécessaires pour transporter en toute sécurité trois patients, sans risque de contagion", a-t-il ajouté, sans préciser combien de personnes seront effectivement rapatriées.

La péninsule ibérique avait fait savoir dès mardi soir qu'elle équipait un avion prêt à partir depuis la base aérienne de Torrejon de Ardoz, près de Madrid, à partir de 5 heures du matin (3 heures GMT) pour aller chercher le religieux, très affaibli.

>> À lire sur France 24 : "Les personnes traitées rapidement peuvent en guérir"

Un porte-parole de la Défense n'était pas en mesure de dire à quel moment l'appareil serait de retour en Espagne. Une fois arrivé, le missionnaire, Miguel Pajares, "ira dans un hôpital préparé pour accueillir ce type de malade" comme celui par exemple de la Paz, à Madrid, a-t-il précisé

Le père Miguel Pajares, ainsi que deux autres missionnaires, Chantal Pascaline Mutwamene, une Congolaise, et Paciencia Melgar, une Équato-Guinéenne, avaient été admis à l’hôpital de l'Ordre hospitalier de Saint-Jean de Dieu (OHSJD) après avoir été détectés positifs au test du virus Ebola. Six personnes au total ont été placées en isolement dans cet établissement..

"J'ai de la fièvre. Je n'ai pas d'appétit [...], j'ai pas mal de douleurs articulaires. J'ai besoin d'aide pour aller d'un endroit à l'autre", avait raconté, lundi, le père Pajares à la chaîne de télévision américaine CNN. "Nous espérons que nous pourrons être évacués. Pour nous, ce serait une joie parce ce que si nous étions emmenés en Espagne, nous serions en de bonnes mains et nous pourrions nous en sortir, si Dieu le veut", avait-t-il ajouté.

Ebola : 932 décès en Afrique de l'Ouest, selon l’OMS

L'épidémie de fièvre hémorragique Ebola a tué 932 personnes en Afrique, selon un nouveau bilan diffusé mercredi 6 août par l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

Ce bilan établi au 4 août fait état de 1 711 cas recensés dans quatre pays d'Afrique de l'Ouest (Guinée, Liberia, Sierra Leone et Nigeria).

 

Avec AFP

Première publication : 06/08/2014

  • ÉPIDÉMIE

    Vidéo : au Liberia, des victimes d'Ebola ramassées en pleine rue

    En savoir plus

  • ÉPIDÉMIE

    Ebola : la Banque mondiale promet 200 millions de dollars d'aide

    En savoir plus

  • SANTÉ

    Ebola : le bilan atteint 887 morts, selon l'OMS

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)