Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Sommet de l'ONU sur le climat : nouvelle conférence, nouvel élan ?

En savoir plus

DÉBAT

Organisation de l'État islamique : la coalition passe à l'offensive

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Ségolène Royal : "le dérèglement climatique est un enjeu crucial"

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Algérie : un Français enlevé par un groupe lié à l'organisation de l'EI

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

Couple franco-allemand : la cigale et la fourmi ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Nicole Garcia, actrice et réalisatrice accomplie

En savoir plus

FOCUS

L'Afrique à Paris !

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

La route rebelle de Nouvelle-Caledonie et les étudiants reconstruisent Tripoli

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

  • Coalition contre l'EI : longtemps frileuse, la Turquie prête à s'engager

    En savoir plus

  • Les Français jihadistes présumés sont rentrés de Turquie sans être arrêtés

    En savoir plus

  • Course contre la montre pour retrouver l’otage français en Algérie

    En savoir plus

  • Frappes contre l’EI en Syrie : "Ce n'est pas le combat de l'Amérique seule"

    En savoir plus

  • Arab Bank reconnue coupable d'avoir financé des terroristes

    En savoir plus

  • Emma Watson, féministe engagée et menacée

    En savoir plus

  • Rama Yade : "C'est une guerre entre la civilisation et la barbarie"

    En savoir plus

  • Ségolène Royal : "le dérèglement climatique est un enjeu crucial"

    En savoir plus

  • Poucettes, matraques à pointes : le marché de la torture "made in China"

    En savoir plus

  • Les lycéennes et collégiennes turques autorisées à porter le voile islamique

    En savoir plus

  • Droit à l'avortement : le gouvernement espagnol abandonne son projet de loi

    En savoir plus

  • L'armée israélienne abat un avion de chasse syrien au-dessus du Golan

    En savoir plus

Afrique

Ebola : le Nigeria décrète l'état d'urgence

© Jewel Samad, AFP | Le président Goodluck Jonathan a évoqué "l'urgence nationale" dans un communiqué.

Vidéo par FRANCE 24

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 09/08/2014

Le président nigérian, Goodluck Jonathan, a décrété vendredi l'état d'urgence pour lutter contre l'épidémie de fièvre hémorragique Ebola, conformément aux recommandations de l'Organisation mondiale de la santé.

C'est désormais une "urgence nationale". Le président nigérian Goodluck Jonathan a déclaré l'état d'urgence vendredi pour lutter contre le virus Ebola, qui a fait deux morts au Nigeria.

"Le contrôle et de la maîtrise du virus Ebola au Nigeria est une urgence nationale", a déclaré le président dans un communiqué. Goodluck Jonathan a également approuvé un plan d'intervention spéciale et le déblocage immédiat de 1,9 milliard de nairas (11,67 millions de dollars) pour combattre la maladie au Nigeria, pays le plus peuplé d'Afrique.

Un centre d'opération spéciale a été établi à Lagos avec des experts locaux et étrangers afin de recueillir des éléments sur tout nouveau cas au Nigeria. Dans le pays, des messages radio et télévisés sont diffusés pour informer sur la maladie.

Pas de quarantaine

De son côté, l'Organisation mondiale de la santé a décrété une urgence de santé publique mondiale contre l'épidémie et a recommandé des mesures d'exception dans les pays affectés.

L'OMS n'a pas mis en quarantaine les quatre pays concernés par l'épidémie (Guinée, Libéria, Sierra Leone et Nigeria) pour ne pas aggraver leur situation économique, mais a demandé des mesures de contrôle à leurs points de sortie et des précautions particulières aux compagnies aériennes qui les desservent, certaines ayant suspendu leur service.

Avec AFP et Reuters

Première publication : 08/08/2014

  • ÉPIDÉMIE

    Ebola : l'OMS décrète une "urgence de santé publique de portée mondiale"

    En savoir plus

  • ÉPIDÉMIE

    Ebola : faut-il délivrer le sérum expérimental aux pays africains ?

    En savoir plus

  • LIBERIA

    Face à Ebola, le Liberia décrète l'état d'urgence

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)