Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Manuel Valls à Berlin : prendre exemple sur le modèle allemand ?

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

La route rebelle de Nouvelle-Caledonie et les étudiants reconstruisent Tripoli

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : Catherine Samba Panza en quête de soutien à l'ONU

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Ebola : "nous avons devant nous l’une des pires épidémies", dit Douste-Blazy

En savoir plus

LES ARTS DE VIVRE

Les nouveaux road trip

En savoir plus

LES ARTS DE VIVRE

Le succès du high-tech "made in France"

En savoir plus

ÉLÉMENT TERRE

Réchauffement climatique : la planète bientôt sous l'eau?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jacob Desvarieux, l'ambassadeur international du Zouk!

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

  • Un Français enlevé en Algérie, le Quai d'Orsay n'écarte "aucune hypothèse"

    En savoir plus

  • Présidentielle tunisienne : le point sur les candidats

    En savoir plus

  • Menaces contre la France : "l’EI a décidé d’exporter le conflit en Occident"

    En savoir plus

  • Un million de bébés européens nés grâce à Erasmus

    En savoir plus

  • Le Mondial-2022 ne se jouera pas au Qatar, selon un membre de la Fifa

    En savoir plus

  • Apple bat des records de ventes avec ses nouveaux iPhone

    En savoir plus

  • Face aux jihadistes de l'EI, "on ne comprend pas l'attitude d'Ankara"

    En savoir plus

  • À Berlin, Manuel Valls promet des réformes à Angela Merkel

    En savoir plus

  • Mort d’Albert Ebossé : la JS Kabylie suspendue deux ans par la CAF

    En savoir plus

  • Hong Kong : les étudiants en grève pour dénoncer la mainmise de Pékin

    En savoir plus

  • Selon Bernard Cazeneuve, "la France n’a pas peur" face à la menace jihadiste

    En savoir plus

  • Ebola : sept questions sur le virus

    En savoir plus

  • Le report du projet de Transavia Europe ne suffit pas aux pilotes d'Air France

    En savoir plus

  • Préservatifs trop petits : un problème de taille pour les Ougandais

    En savoir plus

  • Ebola : "nous avons devant nous l’une des pires épidémies", dit Douste-Blazy

    En savoir plus

EUROPE

Dafalgan codéiné : une des Françaises retenues en Géorgie libérée

© Thomas Bregardis, AFP | Une pharmacie au Centre hospitalier universitaire de Rennes

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 08/08/2014

Une des deux Françaises arrêtées en Géorgie pour possession de Dafalgan codéiné - médicament interdit dans cette République du Caucase - a pu quitter le pays, jeudi soir, après son procès. La seconde attend toujours son procès.

"Le cauchemar est terminé", a déclaré, vendredi 8 août, depuis la Turquie, Arzu Bilici, une des deux Françaises arrêtées en Géorgie pour possession de Dafalgan codéiné, un antalgique  prohibé dans le pays.

En vacances dans cette république du Caucase, Mme Bilici et son amie, Hatice Kaynar, avaient été interpellées le 30 juillet à la frontière entre la Géorgie et la Turquie, puis libérées en attendant leur procès pour "détention de stupéfiants". La mère de famille de 41 ans n'imaginait pas passer devant la justice pour avoir glissé dans son sac quelques comprimés de Dafalgan codéiné. Après son procès, elle a dû laisser son accolyte en Géorgie dans l'attente de sa comparution : "C'était très dur de la quitter [jeudi soir, NDLR]. Ça a été des larmes pour elle comme pour moi", a-t-elle déclaré l'AFP.

Avant d'être autorisée à quitter le pays, la Française a été contrainte de payer une amende de 2 500 euros car le Dafalgan codéiné, un médicament antidouleur, est considéré comme un produit stupéfiant en Géorgie . Elle s'est également vu notifier l'interdiction d'y conduire pendant cinq ans, mais "c'est la première et la dernière fois que je viens dans ce pays", a-t-elle affirmé. Elle compte passer encore dix jours de vacances avec sa famille en Turquie avant de rentrer en France.

Sur son site internet, le ministère des Affaires étrangères avertit que "certains médicaments délivrés sur ordonnance en Europe ne sont pas autorisés à l'importation en Géorgie", notamment les opaciés comme la codéine. Le ministère recommande donc aux voyageurs, sous traitement médical de vérifier auprès de l'ambassade de Géorgie en France que les médicaments qu'ils comptent emporter sont autorisés dans le pays.

Avec AFP

Première publication : 08/08/2014

  • GÉORGIE

    Deux Françaises retenues en Géorgie pour possession illégale de Dafalgan

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)