Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Grand oral de Manuel Valls : confiance renouvelée mais majorité fragilisée ?

En savoir plus

DÉBAT

Immigration clandestine : l'Europe impuissante ?

En savoir plus

FOCUS

Immigration en Méditerranée : prêts à risquer leur vie pour rejoindre l’Europe

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Margaret Atwood, la reine du roman d’anticipation est de retour !

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

Vote de confiance : Manuel Valls sera-t-il soutenu par sa majorité ?

En savoir plus

TECH 24

Apple, IFA, cours de code : c'est la rentrée high-tech !

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Coalition contre l'EI : "L'Iran doit participer"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

PDG de Netflix : "Nous sommes un grand exportateur de films français"

En savoir plus

SUR LE NET

Certains médias accusés de faire le jeu de l'EI

En savoir plus

  • Valls obtient la confiance des députés malgré l'abstention des "frondeurs"

    En savoir plus

  • Ligue des champions : Monaco s'impose, le Real cartonne

    En savoir plus

  • EI, EIIL, Daech, comment appeler les jihadistes en Irak et en Syrie ?

    En savoir plus

  • Au moins 67 Sud-Africains tués dans l'effondrement d'un immeuble à Lagos

    En savoir plus

  • Une roquette tirée de Gaza vers Israël, la première depuis la trêve

    En savoir plus

  • Les étrangers désormais interdits de travail au Soudan du Sud

    En savoir plus

  • L’inavouable alliance des États-Unis et de l’Iran contre l’EI

    En savoir plus

  • Exposition : Niki de Saint Phalle, une sacrée nana, au Grand Palais

    En savoir plus

  • Air France : la grève se durcit, les négociations "bloquées"

    En savoir plus

  • Yannick Agnel, la fin du rêve américain

    En savoir plus

  • Deux branches d’Al-Qaïda appellent les jihadistes à s’unir contre la coalition anti-EI

    En savoir plus

  • Nouvel appel des musulmans de France contre l’EI

    En savoir plus

  • Washington frappe des positions de l'État islamique près de Bagdad

    En savoir plus

  • Les députés ukrainiens ratifient l’accord d’association avec l’UE

    En savoir plus

Moyen-Orient

Retour surprise de Saad Hariri au pays du Cèdre

© Jan Hennop, AFP | Le leader sunnite Saad Hariri - Archives

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 20/08/2014

L'ancien Premier ministre Saad Hariri est rentré au Liban, ce vendredi, après trois ans d'absence. Le retour du leader sunnite intervient dans un contexte de crise politique et sécuritaire sur fond de tensions confessionnelles.

L'ancien Premier ministre libanais et leader sunnite Saad Hariri est arrivé par surprise vendredi au Liban, après trois ans d’absence pour des raisons sécuritaires. Ce farouche opposant au régime syrien et fils de l’ancien Premier ministre Rafic Hariri, assassiné en 2005, s’était notamment réfugié, après la chute de son gouvernement, en France et en Arabie Saoudite, où il entretient des liens personnels avec la famille royale.

Le retour de la principale figure politique de la communauté sunnite libanaise intervient alors que le pays traverse une grave crise politique, sur fond de crise syrienne, et d’affrontements violents qui éclatent à l'est du pays, entre l'armée libanaise et des djihadistes, venus de Syrie.

Sans compter que la tension entre sunnites et chiites est très vive dans le pays où la majorité des premiers cités sont en faveur de la rébellion syrienne et tandis que les seconds appuyent le régime de Bachar al-Assad, à l’instar du Hezbollah. Ce dernier est le principal rival politique de l’ancien chef de gouvernement âgé de 44 ans.

Dès son arrivée, Saad Hariri a été reçu au Grand Sérail par le Premier ministre sortant Tammam Salam.

Première publication : 08/08/2014

  • LIBAN

    L'Arabie saoudite offre un milliard de dollars à l'armée libanaise

    En savoir plus

  • PROCHE-ORIENT

    Liban : le Hezbollah "a embarqué l’armée libanaise dans la guerre syrienne"

    En savoir plus

  • PROCHE-ORIENT

    Liban : attaque sanglante de postes de contrôle près de la frontière syrienne

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)