Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

À L’AFFICHE !

Cannes 2017 : Jane Campion présente la saison 2 de "Top of the Lake"

En savoir plus

FOCUS

Au Pakistan, des centres pour protéger les femmes en danger

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Manchester prise pour cible"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Cyril Hanouna à nouveau dans le viseur du CSA

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Cannes 2017 : Naomi Campbell sur la Croisette, pour la bonne cause

En savoir plus

LE DÉBAT

Donald Trump au Proche-Orient : quels enjeux ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Mise à mort du cerf sacré" : Cannes plonge dans le drame

En savoir plus

FOCUS

Les "virus guérisseurs", un espoir dans la lutte contre les "superbactéries"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Trump à Jérusalem : beaucoup d'attente"

En savoir plus

REPORTERS

Un reportage long format tourné par nos reporters ou nos correspondants aux quatre coins du monde. Le samedi à 22h10. Et dès le vendredi, en avant-première sur internet!

Dernière modification : 08/08/2014

Centenaire 14 - 18 : la Somme, territoire britannique

© France 24

Chaque année en France, plus de 200 000 visiteurs arpentent les champs de bataille de la Somme. Ils viennent de Grande-Bretagne, du Canada ou même d'Australie et de Nouvelle-Zélande avec un seul objectif : fleurir les tombes des centaines de milliers de soldats de l'Empire britannique qui, pendant la Première Guerre mondiale, sont tombés ici.

Dans l'histoire militaire britannique, la Somme est considérée comme la bataille la plus sanglante. Pour de jeunes États comme l'Australie et la Nouvelle-Zélande, elle représente le baptême du feu. Dans tous ces pays, la Somme fait partie de la construction nationale.

En France et dans les pays francophones, on se souvient de Verdun. Mais en Angleterre et dans tout le Commonwealth, on parle de la Somme. L'ensemble des pays qui constituaient l'Empire britannique au XXe siècle ont gardé gravé dans leur histoire la date du 1er juillet 1916.

Ce jour-là, les Français et les Anglais lancent une offensive d'une ampleur sans précédent sur les positions allemandes entre Bapaume et Péronne. Dès le premier jour, l'élan se brise sous le feu des mitrailleuses ennemies et 60 000 Britanniques sont tués, blessés ou faits prisonniers. Le massacre se poursuit jusqu'en novembre 1916 : les Alliés ont alors gagné une dizaine de kilomètres, mais ils ont perdu des centaines de milliers d'hommes.

Près de cent ans après, France 24 s'est rendu sur les lieux de mémoire de la Somme, au nord de Paris. Chaque année, les commémorations de l'ANZAC Day [Australian and New-Zealand Army Corps, célébrée le 25 avril dans la Somme, NDLR] et du 1er juillet rassemblent des milliers de participants venus des quatre coins du monde, principalement des pays anglophones.

Nous avons rencontré des Australiens venus en pèlerinage, sur les traces de leurs grands-pères soldats, un Britannique, passionné d'histoire militaire, qui consacre son temps libre à restaurer les tranchées de 1916 et une jeune Canadienne qui a quitté l'université, le temps d'un semestre, pour travailler comme guide au mémorial terre-neuvien.

Tous racontent avec émotion le lien individuel et collectif qui les unit à la Somme. Un morceau de France, qui, par le nombre impressionnant de cimetières militaires du Commonwealth, pourrait aussi bien être un territoire britannique.

Par Florence GAILLARD

COMMENTAIRE(S)

Les archives

18/05/2017 Asie - pacifique

Vidéo : en Inde, la guerre aux "superbactéries" est déclarée

C’est un fléau de santé publique. D’après l’ONU, les "superbactéries", ces bactéries qui résistent aux antibiotiques, représentent la "plus grande menace mondiale" à venir en...

En savoir plus

11/05/2017 Moyen-Orient

Méditerranée orientale : gaz, le grand échiquier

C'est une découverte qui pourrait rebattre les cartes au Moyen-Orient. Celle du plus grand bassin gazier jamais mis au jour aux portes de l'Europe. Mais l'étendue de cette...

En savoir plus

05/05/2017 Asie - pacifique

De la Birmanie au Bangladesh, l'exode des Rohingya, peuple sans terre ni patrie

La communauté musulmane des Rohingya compte un peu plus d'1,3 million de membres. Bien qu'établie depuis plus de deux siècles en Birmanie, elle ne fait pas partie des minorités...

En savoir plus

27/04/2017 EUROPE

Espagne : les cols blancs du cannabis

En Espagne, grâce au succès des "clubs" qui essaiment depuis 2011, le cannabis est devenu un nouvel or vert. Produits dérivés, cliniques spécialisées, tourisme associé… Toute une...

En savoir plus

21/04/2017 Planète

France : à Bure, le futur cimetière nucléaire fait débat

Dans l'est de la France, le village de Bure est devenu un point de ralliement pour de nombreux écologistes. Cette zone doit accueillir le futur centre d'enfouissement de déchets...

En savoir plus