Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

8ème Jeux de la Francophonie: quelque 4000 athlètes réunis à Abidjan

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Claude Rich, un comédien unique

En savoir plus

À L’AFFICHE !

50 Cent, rencontre avec un rappeur hors norme

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Le bistrot, une tradition française qui se perd

En savoir plus

FOCUS

Irak : à Mossoul, le long chemin de la reconstruction

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le mépris de Donald Trump envers l'État de droit"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

La BCE poursuit sa politique monétaire accommodante

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Macron : la fin de l'état de grâce ?"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Football : la Coupe d'Afrique des nations fait sa révolution

En savoir plus

REPORTERS

Un reportage long format tourné par nos reporters ou nos correspondants aux quatre coins du monde. Le samedi à 22h10. Et dès le vendredi, en avant-première sur internet!

Dernière modification : 08/08/2014

Centenaire 14 - 18 : la Somme, territoire britannique

© France 24

Chaque année en France, plus de 200 000 visiteurs arpentent les champs de bataille de la Somme. Ils viennent de Grande-Bretagne, du Canada ou même d'Australie et de Nouvelle-Zélande avec un seul objectif : fleurir les tombes des centaines de milliers de soldats de l'Empire britannique qui, pendant la Première Guerre mondiale, sont tombés ici.

Dans l'histoire militaire britannique, la Somme est considérée comme la bataille la plus sanglante. Pour de jeunes États comme l'Australie et la Nouvelle-Zélande, elle représente le baptême du feu. Dans tous ces pays, la Somme fait partie de la construction nationale.

En France et dans les pays francophones, on se souvient de Verdun. Mais en Angleterre et dans tout le Commonwealth, on parle de la Somme. L'ensemble des pays qui constituaient l'Empire britannique au XXe siècle ont gardé gravé dans leur histoire la date du 1er juillet 1916.

Ce jour-là, les Français et les Anglais lancent une offensive d'une ampleur sans précédent sur les positions allemandes entre Bapaume et Péronne. Dès le premier jour, l'élan se brise sous le feu des mitrailleuses ennemies et 60 000 Britanniques sont tués, blessés ou faits prisonniers. Le massacre se poursuit jusqu'en novembre 1916 : les Alliés ont alors gagné une dizaine de kilomètres, mais ils ont perdu des centaines de milliers d'hommes.

Près de cent ans après, France 24 s'est rendu sur les lieux de mémoire de la Somme, au nord de Paris. Chaque année, les commémorations de l'ANZAC Day [Australian and New-Zealand Army Corps, célébrée le 25 avril dans la Somme, NDLR] et du 1er juillet rassemblent des milliers de participants venus des quatre coins du monde, principalement des pays anglophones.

Nous avons rencontré des Australiens venus en pèlerinage, sur les traces de leurs grands-pères soldats, un Britannique, passionné d'histoire militaire, qui consacre son temps libre à restaurer les tranchées de 1916 et une jeune Canadienne qui a quitté l'université, le temps d'un semestre, pour travailler comme guide au mémorial terre-neuvien.

Tous racontent avec émotion le lien individuel et collectif qui les unit à la Somme. Un morceau de France, qui, par le nombre impressionnant de cimetières militaires du Commonwealth, pourrait aussi bien être un territoire britannique.

Par Florence GAILLARD

COMMENTAIRE(S)

Les archives

20/07/2017 Asie - pacifique

Afghanistan : les enlèvements, une crainte au quotidien

Plus de 300 enlèvements ont été recensés en Afghanistan en 2016. Ils sont le fait de groupes terroristes, mais aussi, et surtout, de réseaux criminels. Et si l'on entend souvent...

En savoir plus

14/07/2017 Asie - pacifique

Football : l'empire chinois contre-attaque

Depuis plusieurs mois, la Chine rebat les cartes du football mondial. Grâce à des moyens quasi illimités, joueurs et entraîneurs issus des meilleurs clubs mondiaux y affluent...

En savoir plus

14/07/2017 Moyen-Orient

Exclusif : à l'assaut de Raqqa, fief de l'EI en Syrie

Dans le nord de la Syrie, la ville de Raqqa est aux mains du groupe État islamique (EI) depuis début 2014. Jusqu'à récemment encore impénétrable, cette ville stratégique,...

En savoir plus

07/07/2017 Pologne

Pologne : le grand écart européen

En Pologne, Jaroslaw Kaczynski, le chef de Droit et Justice (PiS), joue les francs-tireurs. Son parti, très influent sur le gouvernement, s'affranchit de plus en plus des règles...

En savoir plus

30/06/2017 Moyen-Orient

Arabie saoudite : la longue marche des femmes

En Arabie saoudite, les femmes sont des citoyennes de seconde classe. Elles ne peuvent ni conduire, ni voyager, sans l'autorisation d'un tuteur : frère, père, cousin ou même...

En savoir plus