Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Guerre des nerfs"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"J'ai toujours su qu'il serait au rendez-vous"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Ebola: ne pas oublier l'Afrique

En savoir plus

DÉBAT

France - budget 2015 : le gouvernement serre la ceinture (Partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

France - budget 2015 : le gouvernement serre la ceinture (Partie 1)

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

"Il faut une réponse globale" contre le terrorisme, dit le Premier ministre malien sur France 24

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sophie Marceau et Patrick Bruel en sex-addicts !

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

France : la politique familiale à l'heure des économies

En savoir plus

FOCUS

Ces réseaux salafistes qui inquiètent les autorités allemandes

En savoir plus

  • Arrestation d’"El H", le baron de la drogue qui valait 5 millions de dollars

    En savoir plus

  • Juppé contre Sarkozy : Chirac choisit son ancien Premier ministre

    En savoir plus

  • En images : les ratés du Secret Service de la Maison Blanche

    En savoir plus

  • Nicolas Sarkozy propose un contrat de cinq ans pour les fonctionnaires

    En savoir plus

  • Ebola au Liberia : les chiffres de l'OMS sont "faux", affirme Ellen Johnson Sirleaf

    En savoir plus

  • Barack Obama veut faire évoluer le "statu quo" entre Israéliens et Palestiniens

    En savoir plus

  • Ligue des champions : Monaco tient en échec le Zenit (0-0)

    En savoir plus

  • La France renforce son dispositif militaire pour lutter contre l'EI en Irak

    En savoir plus

  • Mondial de basket : les Françaises en quarts contre les Américaines

    En savoir plus

  • Gérard Larcher élu sans surprise président du Sénat

    En savoir plus

  • Ebola : Alpha Condé exige "une réponse globale" pour combattre l'épidémie

    En savoir plus

  • Affaire Bygmalion : deux proches de Jean-François Copé mis en examen

    En savoir plus

  • UFC-Que Choisir vs Foncia : l’action de groupe loin de la "class action"

    En savoir plus

  • Le PIB britannique dopé par la drogue et la prostitution

    En savoir plus

  • Erdogan s'engage contre l'EI mais garde comme priorité la chute du régime syrien

    En savoir plus

Greenpeace: le navire Arctic Sunrise de retour à Amsterdam

AFP

Une femme agite un drapeau alors que le bateau Arctic Sunrise de Greenpeace arrive dans le port d'Ijmuiden, aux Pays-Bas, le 9 août 2014Une femme agite un drapeau alors que le bateau Arctic Sunrise de Greenpeace arrive dans le port d'Ijmuiden, aux Pays-Bas, le 9 août 2014

Une femme agite un drapeau alors que le bateau Arctic Sunrise de Greenpeace arrive dans le port d'Ijmuiden, aux Pays-Bas, le 9 août 2014Une femme agite un drapeau alors que le bateau Arctic Sunrise de Greenpeace arrive dans le port d'Ijmuiden, aux Pays-Bas, le 9 août 2014

Un navire de Greenpeace, l'Arctic Sunrise, qui avait été arraisonné puis saisi en septembre par les autorités russes, est arrivé samedi dans le port d'Amsterdam, après un voyage de dix jours depuis Mourmansk.

"Il vient d'arriver", a déclaré la porte-parole de Greenpeace, Ilse van der Poel, à AFP vers 10h30 GMT.

"Nous attendons juste le feu vert de la douane, puis nous pouvons tous aller à bord", a-t-elle ajouté.

Les autorités russes avaient levé la saisie le 6 juin, mais il a fallu environ deux mois pour remettre le navire en état pour pouvoir naviguer jusqu'à Amsterdam. Des équipements, notamment de communication et de navigation, avaient "disparu" ou ont été "endommagés", selon Greenpeace.

Le navire doit maintenant subir "une inspection et une réparation complète", précise l'organisation.

L'Arctic Sunrise, battant pavillon néerlandais, avait été arraisonné par les forces de sécurité russes en septembre 2013 après une action des militants de Greenpeace sur une plateforme du géant gazier Gazprom dans l'Arctique russe.

Les militants avaient d'abord été inculpés par la justice russe de "piraterie" puis de "hooliganisme" avant d'être libérés sous caution en novembre.

"L'affaire sur l'action sur la plateforme de Gazprom n'est toujours pas terminée: l'enquête a été prolongée jusqu'au 24 septembre", avait indiqué Greenpeace début août dans son communiqué.

L'organisation a notamment lancé des poursuites contre Moscou devant la Cour européenne des Droits de l'Homme.

Vladimir Tchouprov, le responsable du programme énergétique de Greenpeace Russie, a toutefois salué les efforts récents du gouvernement russe en faveur de la préservation de la nature dans l'Arctique depuis l'année dernière.

Le président russe Vladimir Poutine a notamment chargé le gouvernement et les sociétés publiques de s'efforcer de préserver l'Arctique, et Gazprom a adopté un nouveau plan d'action en cas de déversement de pétrole.

"Tous ces progrès ont eu lieu après (notre action) et nous sommes persuadés qu'elle y a contribué. Elle a attiré l'attention du monde entier sur les risques liés à l'exploitation pétrolière de l'Arctique", a déclaré M. Tchouprov, cité par le communiqué.

Première publication : 09/08/2014