Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Gambie : Yahya Jammeh accepte de quitter le pouvoir d'après Barrow

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Davos 2017 : "On ne doit pas jouer à se faire peur", tempère Maurice Lévy

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Davos 2017 : "Trump est un nouveau Madoff", estime Jacques Attali

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Paul Polman : "Les fruits de la globalisation doivent être distribués de façon plus juste"

En savoir plus

FOCUS

Aux États-Unis, le désarroi et la colère des opposants à Donald Trump

En savoir plus

TECH 24

Satellites : les nouveaux maîtres du ciel

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Enseigner autrement : de nouvelles méthodes pour réinventer l'école

En savoir plus

#ActuElles

Russie : les violences domestiques bientôt dépénalisées ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sabrina Ouazani, le cinéma avec le sourire

En savoir plus

Moyen-Orient

Le Hamas prévient qu'il ne fera "aucune concession" à Israël

© Said Khatib, AFP | Les frappes aériennes de Tsahal ont repris samedi matin à Gaza.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 09/08/2014

Après une nuit marquée par une relative accalmie, les frappes de l’armée israélienne ont repris samedi à Gaza. Alors que les négociations au Caire semblent au point mort, le Hamas a prévenu qu'il ne ferait "aucune concession" à Israël.

Le Hamas a prévenu samedi 9 août qu'il ne ferait "aucune concession" à Israël, alors que se poursuivent les hostilités dans la bande de Gaza, et que les négociations au Caire entre Israéliens et Palestiniens ne semblent pas avoir repris.

"Il n'y aura pas de retour en arrière. La résistance va se poursuivre de toutes ses forces. L'intransigeance de l'occupant (israélien) ne lui apportera rien et nous ne ferons aucune concession sur les exigences de notre peuple", a affirmé dans un communiqué Fawzi Barhoum, un porte-parole du mouvement islamiste à Gaza, samedi en début d'après-midi.

Fawzi Barhoum s'exprimait alors que le flou régnait sur une reprise ou non de discussions indirectes menées au Caire avec les Israéliens par l'entremise des Egyptiens. Ces discussions, censées conduire à la prolongation d'un cessez-le-feu observé depuis mardi, ont échoué et les combats ont repris vendredi matin.

Cinq Palestiniens tués samedi matin

Au moins cinq Palestiniens ont été tués samedi matin par des frappes israéliennes dans le centre de la bande de Gaza, selon les services de secours locaux, après une nuit relativement calme.

"Deux personnes ont été tuées dans une frappe sur le camp de Maghazi, dans le centre de la bande de Gaza, et trois corps ont été sortis des décombres de la mosquée al-Qassam", qui a été bombardée par l'aviation israélienne, a déclaré le porte-parole des services d'urgence palestiniens, Achraf al-Qodra, à l’AFP. Les victimes sont des hommes âgés entre 19 et 56 ans, a-t-il précisé.

À Gaza, les bombardements israéliens se poursuivaient aux premières heures de la journée de samedi. Et six roquettes lancées depuis l'enclave palestinienne ont atteint le territoire d'Israël, selon l'armée israélienne

Vendredi, à l'expiration d'une trêve de trois jours entre les islamistes palestiniens du Hamas et l'État hébreu, 60 roquettes avaient été tirées sur Israël selonTsahal, qui a annoncé avoir mené 82 raids en représailles.

Avec AFP

 

Première publication : 09/08/2014

  • PROCHE-ORIENT

    Reprise des combats à Gaza, les Palestiniens encore prêts à négocier

    En savoir plus

  • PROCHE-ORIENT

    Gaza : premiers tirs de roquettes sur Israël après la fin du cessez-le-feu

    En savoir plus

  • PROCHE-ORIENT

    Gaza : pourquoi le Hamas a refusé de prolonger le cessez-le-feu ?

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)