Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE PARIS DES ARTS

Le Beyrouth des arts, avec Nadine Labaki (partie 1)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

UNE SEMAINE DANS LE MONDE (PARTIE 1)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

UNE SEMAINE DANS LE MONDE (PARTIE 2)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Paris, capitale de l'art contemporain

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Beyrouth des arts (partie 2)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Calais, ville de toutes les tensions

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

"Kazakhgate" : un nouveau pavé dans la mare de Nicolas Sarkozy ?

En savoir plus

#ActuElles

Le sexe féminin : un enjeu politique ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Relance dans la zone euro : bientôt un accord sur l'investissement ?

En savoir plus

Ligue 1: incidents à l'extérieur du stade avant Bastia-Marseille

© AFP | Supporteurs bastiais et CRS face à face aux aborts du Furiani avant la rencontre de Ligue 1 entre Bastia et Marseille, le 9 août 2014Supporteurs bastiais et CRS face à face aux aborts du Furiani avant la rencontre de Ligue 1 entre Bastia et Marseille, le 9 août 2014

Des incidents se sont produits à l'extérieur du stade de Furiani, samedi, avant la rencontre de Ligue 1 entre Bastia et Marseille, une centaine de supporteurs bastiais s'en prenant aux forces de police, a constaté un journaliste de l'AFP.

Peu après l'arrivée du bus des joueurs de l'OM, accompagnée de jets de quelques bombes agricoles, un groupe d'une centaine de supporteurs bastiais a jeté des projectiles en direction d'une vingtaine de CRS positionnés à l'entrée du stade.

Les supporteurs bastiais ont jeté des bombes agricoles, des pierres, des barrières métalliques et des bouteilles en verre en direction des CRS avant que le service de sécurité du club ne parvienne à les calmer, a constaté un journaliste de l'AFP sur place.

Le président du club bastiais, Pierre-Marie Geronimi est également intervenu au milieu des supporteurs pour les appeler à l'apaisement.

Bastia-OM doit se jouer à 21h00 à guichets fermés, devant plus de 16.000 spectateurs.