Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Afghanistan : collaborer avec les États-unis... et les Taliban ?

En savoir plus

DÉBAT

Hong Kong se révolte : le pouvoir de Pékin face au défi démocratique

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Instituer l'Etat de droit en Chine"

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Guerre pour un barrage en Colombie et la sanglante chasse aux dauphins des Îles Feroé

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Turquie : quelle stratégie face à l'organisation de l'État islamique ?

En savoir plus

SUR LE NET

Hong Kong : les manifestants soutenus à l'étranger

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

France : un budget 2015 sur des œufs

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Himalayesque"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Une série télé irakienne se moque de l'organisation de l'État islamique

En savoir plus

  • En images : Hong Kong sous haute tension pour la fête nationale chinoise

    En savoir plus

  • Ebola : le premier cas hors d’Afrique localisé aux États-Unis

    En savoir plus

  • Ligue des champions : "On a montré que Paris peut être une grande équipe"

    En savoir plus

  • Londres a mené ses premières frappes aériennes contre l’EI en Irak

    En savoir plus

  • Commission européenne : un oral difficile pour certains candidats

    En savoir plus

  • Des ravisseurs d'Hervé Gourdel, assassiné en Algérie, ont été identifiés

    En savoir plus

  • Barack Obama salue un accord de sécurité "historique" avec Kaboul

    En savoir plus

  • Ebola : l'expérience "désespérée" d'un médecin libérien

    En savoir plus

  • Hervé Gaymard : "Il n'y aura pas de guerre des chefs à l'UMP"

    En savoir plus

  • Terrorisme : pour Marine Le Pen, les Français musulmans sont "pris au piège"

    En savoir plus

  • Ello, le réseau social qui se la joue anti-Facebook

    En savoir plus

  • Fonds "vautours" : l’Argentine défie les États-Unis sur sa dette

    En savoir plus

  • Quinze ans de prison requis contre le leader de Sharia4Belgium

    En savoir plus

  • Irak : quand la téléréalité confronte des jihadistes de l’EI à leurs victimes

    En savoir plus

  • À Montpellier, des pluies diluviennes créent la pagaille

    En savoir plus

Pétrole: Poutine lance un projet d'exploration russo-américain

AFP

Le président russe Vladimir Poutine lors d'une vidéoconférence donnée depuis Sotchi sur le forage de pétrole dans l'océan Arctique, le 9 août 2014Le président russe Vladimir Poutine lors d'une vidéoconférence donnée depuis Sotchi sur le forage de pétrole dans l'océan Arctique, le 9 août 2014

Le président russe Vladimir Poutine lors d'une vidéoconférence donnée depuis Sotchi sur le forage de pétrole dans l'océan Arctique, le 9 août 2014Le président russe Vladimir Poutine lors d'une vidéoconférence donnée depuis Sotchi sur le forage de pétrole dans l'océan Arctique, le 9 août 2014

Le président russe Vladimir Poutine s'est prononcé samedi pour une coopération économique accrue avec l'Occident, au nom du "bon sens" et en dépit du cycle de sanctions réciproques engagées récemment à propos de l'Ukraine, en lançant officiellement un projet d'exploration pétrolière russo-américaine dans l'Arctique.

La société américaine ExxonMobil et la société d'Etat russe Rosneft ont entamé l'exploration d'un site en mer de Kara, au nord de la Sibérie, prévue pour durer jusqu'à fin octobre et la prise de la mer par la glace.

"Nous nous félicitons bien sûr (d'un tel projet) et nous sommes disposés à étendre notre coopération avec nos partenaires", a déclaré M. Poutine, intervenant par vidéo-conférence depuis Sotchi (sud de la Russie).

"Les entreprises, y compris les principales sociétés russes et étrangères, comprennent fort bien la nécessité d'une telle coopération", a poursuivi le chef de l'Etat russe. "Le pragmatisme et le bon sens prévalent en dépit des difficultés du contexte politique actuel, et cela est très satisfaisant", a-t-il poursuivi.

Le projet d'exploration russo-américain dans l'Arctique n'est pas affecté, selon les autorités russes, par les récentes sanctions occidentales qui interdisent notamment l'exportation d'armes et de certains matériels d'équipement pétrolier vers la Russie.

Ces sanctions ont été prises notamment par les Etats-Unis et l'Union européenne, en raison du soutien militaire assuré selon eux par Moscou aux combattants séparatistes prorusses en Ukraine, un soutien que les autorités russes démentent.

La Russie a réagi en imposant un embargo sur la quasi-totalité des produits alimentaires venant des pays qui ont adopté de telles sanctions à son encontre.

La mer de Kara pourrait abriter jusqu'à 100 milliards de barils de pétrole, selon le patron de Rosneft Igor Setchine, mais la Russie a besoin des technologies occidentales pour pouvoir exploiter ces gisements.

Première publication : 09/08/2014