Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

À L’AFFICHE !

"Live by Night ", quand Ben Affleck joue les gangsters

En savoir plus

FACE À FACE

Primaire à gauche : Manuel Valls en difficulté

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Ne l'appelez plus Theresa Maybe"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Brexit et météo : le froid s'installe"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

"Un effet Trump" sur l'emploi américain ?

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Nigeria : un camp de déplacés visé par erreur par l'armée, 52 morts

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Brexit rime avec "Frexit"

En savoir plus

LE DÉBAT

Royaume-Uni - UE : un Brexit radical ?

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

François de Rugy : "Macron ne dit rien sur l'écologie"

En savoir plus

Moyen-Orient

Épisode 5 : "L’homme debout" par Erdem Gündünz

© SAMAR Media | Erdem Gündüz est devenu célèbre lors de sa participation aux protestations de Gezi en 2013.

Dernière modification : 09/08/2014

À quelques jours de l'élection probable de l'actuel Premier ministre Recep Tayyip Erdogan à la présidence de la République turque, France 24 et Samar Media reviennent sur les liens complexes entre Ankara et ses voisins arabes.

Erdem Gündüz est plus connu sous le nom de "L’Homme debout" ("Duran Adam" en turc). Danseur et chorégraphe, il est devenu célèbre pendant sa participation aux protestations de Gezi en 2013. Dans son interview avec Samar, il revient sur son expérience de cette révolte et explique les raisons de son opposition à la politique de l’AKP en Turquie.

"L'homme debout", par l'artiste et activiste turc Erdem Gündünz

Retrouvez l'épisode 4 : L’économie turque, par le Dr. Ziya Öniş

Twitter: @SamarMediaTv

Facebook/SamarMediaTv

YouTube/SamarMediaTv

 

 

Première publication : 09/08/2014

  • TURQUIE

    Épisode 1 : "L'Empire ottoman" par le professeur Ilber Ortaylı

    En savoir plus

  • TURQUIE

    Épisode 2 : "L’AKP et la politique turque" par le Dr. Ilter Turan

    En savoir plus

  • TURQUIE

    Épisode 3 : "L'action humanitaire de l'IHH" par Hüseyin Oruç

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)