Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Remaniement ministériel : gouvernement de combat ou équipe de campagne ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Guerre en Syrie : accord fragile, situation humanitaire précaire

En savoir plus

TECH 24

Épiderme 3D, actrice bionique : la tech à fleur de peau

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Paris est-elle vraiment une fête ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Chute des bourses : le spectre de 2008 plane sur les marchés

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Paris des arts de Nabil Ayouch

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Primaires américaines : que proposent les candidats ?

En savoir plus

BILLET RETOUR

Vidéo : le fantôme de Franco hante toujours l’Espagne

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Ludovic Tézier dans "Il Trovatore" de Verdi à l'Opéra Bastille

En savoir plus

EUROPE

L’armée ukrainienne pilonne Donetsk à l’artillerie lourde

© Alexander Khudoteply, AFP | La ville de Donetsk porte les stigmates du conflit.

Vidéo par Marc PAUPE

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 10/08/2014

Alors que la communauté internationale s’inquiète d’une éventuelle "intervention humanitaire" russe dans l’est de l’Ukraine, Kiev a intensifié son offensive sur Donetsk, pilonnant la ville à l’artillerie lourde dans la nuit de samedi à dimanche.

La ville de Donetsk, fief emblématique des séparatistes pro-russes encerclé par l'armée ukrainienne, a subi un pilonnage d'artillerie lourde dans la nuit de samedi à dimanche, ont rapporté plusieurs journalistes de l'AFP. Depuis 4h20 locales, plus de 20 détonations ont été entendues depuis le centre-ville, selon une journaliste.

"Une maison privée a été détruite par un obus ainsi qu'une partie de la polyclinique N18. Une femme a été blessée à proximité", a pour sa part indiqué la mairie de Donetsk dans un communiqué.

Dimanche 10 août au matin, l'armée ukrainienne a annoncé qu’elle poursuivrait effectivement son offensive "visant à resserrer l'étau autour de Donetsk". Elle a également confirmé qu’elle avait tiré contre les bases rebelles.

Au bord d'une "catastrophe humanitaire"

La veille, le Premier ministre auto-proclamé séparatiste Alexandre Zakhatchenko a reconnu que Donetsk était "encerclé" et au bord d'une "catastrophe humanitaire" et s'est dit prêt à un cessez-le-feu si les forces ukrainiennes cessaient leur offensive.

Donetsk, la plus grande ville du bassin minier du Donbass - un million d'habitants avant les hostilités - est depuis plusieurs jours le théâtre d'intenses combats entre les insurgés pro-russes et les forces ukrainiennes.

Plusieurs civils ont perdu la vie ces derniers jours, notamment après qu'un hôpital a été touché par un obus. Selon l’ONU, le conflit aurait provoqué la fuite de près de 300 000 réfugiés.

Avec AFP
 

Première publication : 10/08/2014

  • UKRAINE

    Dans l'est de l'Ukraine, les séparatistes pro-russes se disent prêts à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • UKRAINE

    L'Otan met en garde contre une invasion russe dans l'est de l'Ukraine

    En savoir plus

  • UKRAINE

    Les combats s'intensifient à Donetsk, Moscou masse ses troupes à la frontière

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)