Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

#ActuElles

Angélique Kidjo : la voix des Africaines

En savoir plus

  • Libération des otages turcs enlevés dans le nord de l'Irak

    En savoir plus

  • Sarkozy : un retour attendu et longuement préparé

    En savoir plus

  • Le Tchad accuse l'ONU d'utiliser ses soldats comme "bouclier" au Mali

    En savoir plus

  • Washington et Téhéran discutent à New York de la lutte contre l'EI

    En savoir plus

  • Irak : la France opère ses premiers raids aériens contre les jihadistes de l'EI

    En savoir plus

  • Le Premier ministre écossais annonce sa démission au lendemain du référendum

    En savoir plus

  • Ebola : les 6,5 millions d'habitants de Sierra Leone assignés à résidence

    En savoir plus

  • Wall Street : début en fanfare pour le géant chinois Alibaba

    En savoir plus

  • De Fantômas à Luc Besson, Gaumont dévoile ses trésors d'hier et d'aujourd'hui

    En savoir plus

  • Quand Hollande se targue d’influencer la politique économique européenne

    En savoir plus

  • Référendum en Écosse : les indépendantistes n'ont pas tout perdu

    En savoir plus

  • Sarkozy revient-il pour "tout changer" ou "se sauver" ?

    En savoir plus

  • Visé par une enquête, Zidane pourrait être privé de banc de touche

    En savoir plus

  • Les bataillons "bénévoles" de Kiev : une force imprévisible

    En savoir plus

  • Irak : combattants kurdes recherchent armes lourdes désespérément

    En savoir plus

  • Barack Obama salue la France, "un partenaire solide contre le terrorisme"

    En savoir plus

Centrafrique: un musulman nommé nouveau Premier ministre

AFP

Central African Republic President Catherine Samba Panza (L) speaks during talks gathering key players in the Central African conflict, on July 21, 2014, in Brazzaville, to end more than a year of sectarian bloodshed in the direly poor nation. The three-day forum for reconciliation and political dialogue, chaired by Congo's President, is aimed a resolving a crisis that has left thousands of civilians dead and driven more than a million people from their homes. AFP PHOTO/GUY-GERVAIS KITINALa présidente sud-africaine Catherine Samba-Panza à Brazzaville, le 21 juillet 2014

Central African Republic President Catherine Samba Panza (L) speaks during talks gathering key players in the Central African conflict, on July 21, 2014, in Brazzaville, to end more than a year of sectarian bloodshed in the direly poor nation. The three-day forum for reconciliation and political dialogue, chaired by Congo's President, is aimed a resolving a crisis that has left thousands of civilians dead and driven more than a million people from their homes. AFP PHOTO/GUY-GERVAIS KITINALa présidente sud-africaine Catherine Samba-Panza à Brazzaville, le 21 juillet 2014

La présidente centrafricaine Catherine Samba Panza a nommé Mahamat Kamoun, un musulman, comme nouveau Premier ministre pour diriger la transition, a-t-on appris dimanche de source officielle.

Mahamat Kamoun, précédemment conseiller spécial à la présidence, a été nommé Premier ministre par décret présidentiel, a annoncé à la radio d'Etat un porte-parole de la présidence. De confession musulmane, spécialiste des finances, M. Kamoun aura pour mission de relancer la transition politique et de mettre en oeuvre le fragile accord de cessez-le-feu signé fin juillet entre protagonistes de la crise centrafricaine, dont l'ex-coalition Séléka à dominante musulmane.

Première publication : 10/08/2014