Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REPORTERS

Les Arméniens cachés de Turquie en quête d’identité

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Yémen : des milliers de réfugiés affluent à Djibouti

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

"Christianophobie" : un mots qui fait peur..

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Hillary Clinton entre en piste pour 2016 - Les élections législatives au Royaume-Uni

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Naufrages de migrants : l'Europe passive ou impuissante ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Manuel Valls contre le racisme et l'antisémitisme

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Présidentielle américaine 2016 : l'économie dans la campagne

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Nokia s'offre Alcatel-Lucent : les emplois menacés ?

En savoir plus

BILLET RETOUR

Afrique du Sud : les familles des mineurs de Marikana réclament justice

En savoir plus

SPORT

Ligue 1 : Marseille fait match nul à Bastia, Caen crée la surprise

© Pascal Pochard-Casabianca, AFP | Le milieu de terrain marseillais Romain Alessandrini (à gauche) à la lutte avec le joueur de Bastia Yannick Cahuzac

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 10/08/2014

Marseille gâche une occasion de s'imposer à Bastia (3-3), tandis que Caen, tout juste promu en Ligue 1, a créé la surprise en battant Evian TG 3-0, en cette première journée du championnat de France.

Le nouvel entraîneur de l'OM, Marcelo Bielsa, a connu des débuts très agités, samedi 9 août au stade Furiani, en Corse. Marseille a été tenu en échec à Bastia au terme d'un match spectaculaire (3-3), à la suite duquel des affrontements ont éclaté entre supporters et forces de l'ordre. Cette 1re journée du championnat de France également marquée par la prise de pouvoir du promu caennais, qui est allé battre Evian TG (3-0).

Au lendemain du nul concédé par le champion de France parisien à Reims (2-2), son vieux rival marseillais a lui aussi raté sa rentrée et son nouvel entraîneur argentin a sans doute eu un aperçu de la tâche qui l'attendait. En conférence de presse,"El Loco" a qualifié le résultat de son équipe de "mauvais", en ajoutant toutefois qu'il ne reflétait pas la différence entre les deux équipes. 

Marcela Bielsa vêtu d'un survêtement a vu le match lui échapper alors que son équipe tenait fermement la barre en menant 3-1. "On n'a pas confirmé notre supériorité, on était en condition d'aspirer à beaucoup plus, on a obtenu moins que ce que la différence entre les deux équipes pouvait refléter au début du match". 

Au doublé d'André-Pierre Gignac ont répondu notamment deux buts signés Christopher Maboulou, pour le plus grand malheur de Bielsa.

L'Argentin a une mission compliquée: remettre en selle l'OM après une saison noire (6e place, pas de qualification pour une Coupe d'Europe). La soirée de Furiani en a été une rude illustration.

De l'autre côté du terrain Claude Makelele, qui étrennait ses galons de technicien côté corse, s'en est bien sorti. Tout le contraire de Steve Mandanda. Coupable sur l'ouverture du score bastiaise, le gardien international a manqué son retour après sa grave blessure aux cervicales qui l'avait privé du Mondial. S'il veut récupérer sa place de n°2 chez les Bleus, il devra se reprendre d'ici septembre.

Surprise caennaise

L'autre petite sensation de cette 1re journée est venue d'Annecy où Caen a largement dominé Evian TG et occupe la première place grâce à sa différence de buts favorable. Mathieu Duhamel, l'ancien meilleur artificier de Ligue 2, a frappé fort avec un doublé et côtoie Zlatan Ibrahimovic, Dario Cvitanich, Gignac, Mevlut Erding et Maboulou en tête du classement des buteurs.

Lens, autre ex-pensionnaire de L2, a eu moins de réussite et repart de Nantes avec un revers (1-0). Ironie du sort, la rencontre opposait deux clubs interdits de recrutement, les Sang et Or par la DNCG, les Nantais par la Fifa.

Chez les gros bras, Lille a déçu. Après sa qualification pour les barrages de la Ligue des champions, le Losc n'a pas trouvé la clé contre Metz (0-0), passé en deux ans du National à la L1.

Willy Sagnol et Bordeaux ont joué un mauvais tour à Montpellier (1-0). L'ancien sélectionneur des Espoirs peut remercier le géant malien Cheick Diabaté, qui a décanté la partie.

Saint-Etienne est également très bien parti sous la houlette d'un Erding opportuniste et très efficace à Guingamp (2-0).

Enfin, Nice a peut-être retrouvé le vrai Cvitanich après une année morose. L'attaquant argentin a inscrit deux buts et a été le principal artisan de la victoire face à Toulouse (3-2).

Avec AFP

Première publication : 10/08/2014

  • FOOTBALL

    En images : les 10 personnalités de Ligue 1 à suivre cette saison

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Ligue 1 : le PSG tenu en échec à Reims (2-2)

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Didier Drogba met un terme à sa carrière internationale

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)