Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Wikileaks dénonce les États utilisant des logiciels espions

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La confiance en peau de chagrin"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

"La grève à Air France doit s'arrêter"

En savoir plus

DÉBAT

Grand oral de Manuel Valls : confiance renouvelée mais majorité fragilisée ?

En savoir plus

DÉBAT

Immigration clandestine : l'Europe impuissante ?

En savoir plus

FOCUS

Immigration en Méditerranée : prêts à risquer leur vie pour rejoindre l’Europe

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Margaret Atwood, la reine du roman d’anticipation est de retour !

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

Vote de confiance : Manuel Valls sera-t-il soutenu par sa majorité ?

En savoir plus

TECH 24

Apple, IFA, cours de code : c'est la rentrée high-tech !

En savoir plus

  • Jack Ma et son Alibaba superstars de Wall Street

    En savoir plus

  • Ligue des champions : le PSG se frotte au mythique Ajax

    En savoir plus

  • Filière jihadiste : six personnes interpellées près de Lyon, des armes saisies

    En savoir plus

  • Vidéo : dernier jour pour mobiliser les indécis sur le référendum en Écosse

    En savoir plus

  • Loi anti-jihad : l’interdiction de sortie du territoire adoptée

    En savoir plus

  • Barack Obama appelle le monde à "agir vite" face à Ebola

    En savoir plus

  • La première tranche de l'impôt sur le revenu bientôt supprimée ?

    En savoir plus

  • Premières élections démocratiques aux îles Fidji depuis 2006

    En savoir plus

  • Valls obtient la confiance des députés malgré l'abstention des "frondeurs"

    En savoir plus

  • EI, EIIL, Daech, comment appeler les jihadistes en Irak et en Syrie ?

    En savoir plus

  • Au moins 67 Sud-Africains tués dans l'effondrement d'un immeuble à Lagos

    En savoir plus

  • Zinedine Zidane se verrait bien un jour sélectionneur des Bleus

    En savoir plus

  • Un obus tiré de Gaza vers Israël, le premier depuis la trêve

    En savoir plus

  • Didier Guillaume : "Le Medef se comporte très mal"

    En savoir plus

SPORT

Ligue 1 : 44 policiers et gendarmes blessés en marge de Bastia-OM

© Pascal Pochard Casabianca, AFP | Une centaine de supporteurs s'en sont pris aux membres des forces de l'ordre.

Vidéo par FRANCE 24

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 10/08/2014

Des affrontements ont eu lieu en marge du match de Ligue 1 Bastia-OM, disputé samedi en Corse. Bilan : 44 représentants des forces de l’ordre blessés. Le gouvernement demande à la Ligue de tirer "les conséquences" des violences.

Au lendemain des incidents qui ont eu lieu, samedi soir, en marge du match Bastia-Marseille (3-3) en ouverture de la Ligue 1, le gouvernement a sommé, dimanche 10 août, la Ligue de football professionnel (LFP) de "se saisir des violences inadmissibles", et "d'en tirer, à son niveau, toutes les conséquences". Les ministres des Sports et de l'Intérieur, Najat Vallaud-Belkacem et Bernard Cazeneuve, doivent rencontrer "dans les prochains jours" les responsables de la LFP.

Samedi soir, 44 policiers et gendarmes ont été "blessés ou contusionnés" au cours de violences en marge du match entre Bastia et Marseille  a rapporté, dimanche 10 août, le ministère de l'Intérieur dans un communiqué.

Selon une source proche du dossier, une centaine de supporteurs s'en sont pris aux membres des forces de l'ordre positionnées près du stade Armand-Cesari de Furiani, en leur jetant des bombes agricoles, des barrières et des pierres. Il s'agit "a priori" de supporteurs bastiais, a ajouté cette source. Il n'y a pas eu d'interpellation sur place, mais il y en aura "probablement dans les jours qui viennent", a-t-elle prévenu.

Les incidents se sont produits "avant et après le match de football entre le Sporting Club de Bastia et l'Olympique de Marseille", indique-t-on au ministère de l'Intérieur, qui assure que policiers et gendarmes "ont agi avec sang-froid et retenue".

Des incidents qui font écho à la saison passée

Dans son communiqué, le ministre, Bernard Cazeneuve, réclame la "détermination (des) responsables concernés, aux plans local et national, pour mettre un terme à ces comportements violents, en particulier à l'égard des forces de l'ordre qui doivent être respectées".

En avril, la préfecture de Haute-Corse avait déjà interdit aux supporteurs du club voisin de l'AC Ajaccio de se rendre à Furiani pour le derby entre les deux clubs insulaires.

La saison passée, le championnat de Ligue 1 avait aussi connu des violences, notamment en novembre, quand huit stadiers de l'Allianz Arena de Nice avaient été blessés avant une rencontre entre le club local et l’AS Saint-Etienne.

Avec AFP

Première publication : 10/08/2014

  • Football

    Ligue 1 : Marseille fait match nul à Bastia, Caen crée la surprise

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Ligue 1 : le PSG tenu en échec à Reims (2-2)

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)