Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Kilt ou double"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le référendum écossais, sujet sensible pour les médias britanniques

En savoir plus

DÉBAT

Organisation de l'État Islamique : s'allier avec l'Iran ?

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Guinée-Bissau : le président Vaz limoge le chef de l'armée

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : la force de l'ONU prend le relais de la force africaine

En savoir plus

DÉBATS POLITIQUES EN FRANCE

Vote de confiance : une victoire à l'arrachée pour Manuel Valls ?

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Une coalition internationale contre les jihadistes

En savoir plus

FOCUS

Référendum en Écosse : le poids des indécis

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Mange tes morts", une plongée dans l’univers des gitans

En savoir plus

  • Référendum en Écosse : la presse britannique veut sauver l'Union

    En savoir plus

  • Ajax - PSG : Lucas reconnaît avoir fait "une erreur"

    En savoir plus

  • Une volontaire française de MSF contaminée par Ebola au Liberia

    En savoir plus

  • Ukraine - Russie : Vladimir Poutine a-t-il remporté son bras de fer ?

    En savoir plus

  • Jack Ma et son Alibaba superstars de Wall Street

    En savoir plus

  • Élections en Tunisie : et revoilà les "amis" de Ben Ali

    En savoir plus

  • Des jihadistes enlèvent un soldat libanais près de la frontière syrienne

    En savoir plus

  • Nigeria : au moins dix morts dans une attaque contre une université

    En savoir plus

  • Un rapport dissèque les sommes records mises de côté par les entreprises

    En savoir plus

  • Ebola : l'épidémie pourrait avoir un impact économique "catastrophique"

    En savoir plus

  • Vidéo : l'épidémie d'Ebola menace la Centrafrique

    En savoir plus

  • Filière jihadiste : six personnes interpellées près de Lyon, des armes saisies

    En savoir plus

  • Loi anti-jihad : l’interdiction de sortie du territoire adoptée

    En savoir plus

  • Barack Obama appelle le monde à "agir vite" face à Ebola

    En savoir plus

  • La première tranche de l'impôt sur le revenu bientôt supprimée ?

    En savoir plus

  • Premières élections démocratiques aux îles Fidji depuis 2006

    En savoir plus

  • Valls obtient la confiance des députés malgré l'abstention des "frondeurs"

    En savoir plus

Nasri confirme qu'il arrête l'équipe de France

AFP

Samir Nasri (gauche) et le sélectionneur des Bleus Didier Deschamps (droite) lors du match de qualification pour le Mondial 2014 contre le l'Ukraine, le 15 novembre 2014 à KievSamir Nasri (gauche) et le sélectionneur des Bleus Didier Deschamps (droite) lors du match de qualification pour le Mondial 2014 contre le l'Ukraine, le 15 novembre 2014 à Kiev

Samir Nasri (gauche) et le sélectionneur des Bleus Didier Deschamps (droite) lors du match de qualification pour le Mondial 2014 contre le l'Ukraine, le 15 novembre 2014 à KievSamir Nasri (gauche) et le sélectionneur des Bleus Didier Deschamps (droite) lors du match de qualification pour le Mondial 2014 contre le l'Ukraine, le 15 novembre 2014 à Kiev

Samir Nasri a confirmé dans une interview au Guardian qu'il arrêtait sa carrière internationale, comme il l'avait déjà laissé entendre il y a une semaine.

"Quand j'y vais, il y a toujours des problèmes. Je fais l'objet d'accusations et ma famille en souffre, or je ne veux pas la faire souffrir. C'est mieux que je m'arrête et que je me concentre sur ma carrière en club", a déclaré le Français au quotidien britannique.

"J'ai pris ma décision. J'y pensais depuis 2012 après l'Euro et c'est une confirmation de ce que je pensais. J'ai 27 ans et pour être honnête, tant que (Deschamps) sera sélectionneur, je n'aurai pas ma chance après tout ce qui s'est passé", a ajouté Nasri, qui n'a pas été retenu pour le Mondial-2014.

"L'été n'a pas été difficile. J'ai fait une bonne coupure. C'est la vie. (Deschamps) a dit que je n'étais pas content quand j'étais sur le banc, mais je ne connais pas un seul joueur qui soit content d'être sur le banc, surtout quand on ne comprend pas pourquoi. Je ne suis pas amer; j'ai regardé tous les matches de l'équipe de France parce que j'aime le football", a-t-il déclaré.

"Je n'aurai que 29 ans en 2016 et j'aurais pu jouer l'Euro (en France) mais l'équipe de France ne me rend pas heureux", a encore dit le milieu de terrain de Manchester City.

Assurant qu'il ne s'agissait pas d'une affaire entre lui et Didier Deschamps, le Marseillais a critiqué l'attitude des autres joueurs.

"Ce n'est pas seulement lui. Il a fait ce qu'il jugeait le meilleur pour son équipe. Je comprends son choix. Je n'ai pas de problème avec lui; c'est tout un ensemble. Ce n'est pas lui qui parle à la presse, c'est la presse qui parle de moi et les joueurs aussi", a-t-il déclaré.

"Avec le Mondial, on a dit que certains joueurs se plaignaient (de lui). Pourquoi voulez-vous que je sois dans un groupe avec des joueurs qui ne peuvent même pas être sincères et me dirent qu'ils ont un problème avec moi. Je ne veux plus y aller", a-t-il dit.

Première publication : 10/08/2014