Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Christophe de Margerie, entre hommages et polémiques

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ebola : le Nigeria n'est plus touché par l'épidémie

En savoir plus

FOCUS

Londres, capitale des ultra-riches

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

France - Allemagne : vers un accord sur l'investissement

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Le groupe Total frappé au coeur par le décès de son PDG

En savoir plus

SUR LE NET

États-Unis : des costumes "Ebola" pour Halloween critiqués en ligne

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Ce que veut la Turquie"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les yeux doux d'Angela Merkel"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Ebola : Jim Yong Kim, président de la Banque mondiale, appelle à la mobilisation

En savoir plus

Tous les jours, le regard des internautes sur l’actualité et un point tout en image sur ce qui fait le buzz sur la toile. Du lundi au vendredi, à 8h20.

SUR LE NET

SUR LE NET

Dernière modification : 11/08/2014

Les Belges partagent des poires contre l'embargo russe

Au sommaire de cette édition : les Belges partagent des poires contre l'embargo russe sur les fruits européens ; un acte de maltraitance sur un écureuil indigne la Toile ; et une station de métro se transforme en centre de remise en forme à New York.

LES BELGES PARTAGENT DES POIRES CONTRE L’EMBARGO RUSSE

Se prendre en photos en train de manger une poire… voici ce que font depuis quelques jours des centaines de Belges sur les réseaux sociaux. Objectif de ce mouvement citoyen né en ligne : soutenir la cause des agriculteurs locaux face à la décision récente des autorités russes d’instaurer un embargo sur divers produits alimentaires en provenance du Vieux Continent. Une mesure de rétorsion décrétée par Moscou après l’adoption par l’Union européenne de nouvelles sanctions à son encontre dans le cadre de la crise ukrainienne.

Les réactions sont vives sur la Toile. De nombreux internautes belges sont en effet rapidement montés au créneau sur le web pour fustiger l’interdiction d’exporter en Russie les poires de leur pays. Des utilisateurs des réseaux sociaux qui multiplient pour cela les clichés accompagnés du hashtag #partageunepoire (#ShareaPear) les présentant en train de déguster le fruit au cœur de la polémique. Une méthode originale pour exprimer leur colère à l’égard de Moscou qui n’est cependant pas une première et qui s’inspire en réalité d’une initiative menée sur la Toile polonaise depuis la semaine dernière. Un pays dans lequel les habitants ont, eux, pris fait et cause en selfies pour les producteurs de pommes, également victimes de l’embargo mis en place par les autorités russes.

Des mises en scène auxquelles certains en Russie ont choisi de répondre avec humour. C’est notamment le cas de l’auteur de cette photo publiée sur Twitter qui explique prier pour que le tout petit fraisier de son jardin donne d’importantes récoltes pour pallier au manque de produits venus d’Europe. Une pénurie à laquelle le pays pourra toujours faire face en relançant les grandes coopératives agricoles qui ont fait la fierté de l’Union soviétique, estime ironiquement cet autre utilisateur du web…

ÉTATS-UNIS : UN ACTE DE MALTRAITANCE ANIMALE INDIGNE LA TOILE

Après avoir attiré un écureuil avec de la nourriture, l’homme qui apparaît sur ces images lui donne un violent coup de pied qui envoie l’animal dans le vide. Cette scène s'est vraisemblablement déroulée dans le parc national du Grand Canyon aux États-Unis. Un extrait publié sur YouTube au début du mois d’août a été supprimé depuis par le site d’hébergement de vidéo. Mais il continue de circuler massivement en ligne où il suscite l’indignation des internautes.

Ils sont en effet très nombreux à dénoncer sur les réseaux sociaux cet acte de maltraitance animale. Des utilisateurs du web choqués par ce geste cruel qualifié de particulièrement répugnant qui pressent désormais les autorités compétentes à tout faire pour retrouver et sanctionner durement son auteur.

Un appel à traduire devant la justice le responsable de cette violence qu'ont également exprimé des milliers de personnes en signant ces deux pétitions adressées à l’agence fédérale américaine en charge des parcs nationaux. Une mobilisation qui a porté ses fruits, comme le rapporte le quotidien américain "Deseret News", puisque les gestionnaires du site du Grand Canyon ont décidé d'ouvrir une enquête destinée à identifier l’auteur du coup de pied.

Une investigation à laquelle l’association de défense des animaux PETA souhaite participer. L'ONG propose en effet sur son site Internet une récompense allant jusqu'à 16 870 dollars, soit environ 12 600 euros, pour tout renseignement qui mènerait à l'arrestation de l'individu. Un homme qui, s’il est retrouvé, risque d'être inculpé pour acte de maltraitance envers des animaux. Un délit passible aux États-Unis de six mois de prison et de 5 000 dollars d’amende.

TENDANCE DU JOUR SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

#Lovewithoutlocks est le hashtag tout récemment créé par la mairie de Paris pour inciter les jeunes couples visitant la capitale française à immortaliser leur amour en selfies plutôt qu’en accrochant un cadenas sur un des ponts qui enjambent la Seine. Objectif affiché : lutter contre ce phénomène très en vogue auprès des touristes romantiques mais qui pose des problèmes en matière de sécurité, certains ponts parisiens menaçant de s’écrouler sous le poids des cadenas. Un appel qu’ils sont nombreux à soutenir sur les réseaux sociaux tout en se demandant si les amoureux du monde entier accepteront de se plier à cette requête.

UN PITBULL AFFICHE UN LOOK ORIGINAL SUR INSTAGRAM

Âgé de 5 ans et originaire de Chicago, Chango-Leon n'est pas un pitbull comme les autres. Ce chien possède en effet un faible très prononcé pour la mode et se met régulièrement en scène sur Instagram en arborant des costumes très élégants et des accessoires loufoques. Des clichés qui rencontrent un franc succès sur la Toile puisqu’ils sont plus de 13 000 à s’être déjà abonnés à son compte.

UN FUTUR PAPA SE MET DANS LA PEAU DE SA FEMME ENCEINTE

Après avoir appris que sa femme ne souhaitait pas se prendre en photo pendant sa grossesse, l'Américain Justin Sylvester a eu une idée originale pour immortaliser malgré tout cette période. Le futur papa a ainsi décidé de se glisser dans la peau de sa compagne en se mettant lui-même en scène le ventre gonflé de manière à faire croire qu'il était celui qui portait l'enfant. Des clichés décalés à retrouver, entre autres, sur le site Imgur.

VIDÉO DU JOUR

Transformer l’espace de quelques heures les quais d’une station de métro new-yorkais en centre de remise en forme… c’est la drôle d’idée qu’ont eue récemment les membres du collectif d’humoristes "Improv’ Everywhere". Une initiative qui n’a pas manqué de surprendre les usagers des transports en commun de la Grosse Pomme comme pourront le découvrir les internautes à travers cette vidéo disponible sur YouTube.

Par Electron Libre

COMMENTAIRE(S)

Les archives

21/10/2014 Réseaux sociaux

États-Unis : des costumes "Ebola" pour Halloween critiqués en ligne

Au sommaire de cette édition : des costumes "Ebola" commercialisés pour Halloween choquent la Toile américaine; le "donut selfie" est la nouvelle tendance en vogue sur les...

En savoir plus

18/10/2014 Réseaux sociaux

Data centers : un coût énergétique trop élevé

Depuis deux ans, des habitants de La Courneuve, dans la banlieue nord de Paris, vivent avec un data center en face de chez eux. Ils sont inquiets car ce bâtiment, qui héberge des...

En savoir plus

20/10/2014 Réseaux sociaux

Ebola : une campagne contre la stigmatisation des Africains

Au sommaire de cette édition : des Africains dénoncent la stigmatisation dont ils sont victimes face à Ebola; un mannequin de vitrine suscite la polémique en Nouvelle-Zélande; et...

En savoir plus

17/10/2014 Réseaux sociaux

USA : la Toile au chevet d'une infirmière infectée par Ebola

Au sommaire de cette édition : les internautes volent au secours d’une infirmière américaine infectée par Ebola; une vaste opération policière menée en Europe suscite la...

En savoir plus

16/10/2014 Réseaux sociaux

Kim Jong-Un réapparaît et devient la risée du web

Au sommaire de cette édition : Kim Jong-un devient la risée du web après sa réapparition en public; une chaîne australienne de supermarchés est au cœur d'une vive polémique;...

En savoir plus